Il est présentement 1 h 37 du matin et je crois faire un épisode d’insomnie.

Je sais pas.  Aujourd’hui j’avais une réflexion sur Whistler en me promenant durant ma journée de congé,  première en 8 jours d’ailleurs.

Je devais aller faire un trek qui au début m’excitait à fond. Ultimement, j’ai laissé faire en me justifiant que c’était trop difficile en trouvant des témoignages sur Internet pour justifier ma paresse. J’ai donc à la place fait du vélo pour me dire que je profitais de la nature,  l’attrait principal de Whistler. Le genre de trucs que je fais pour assouvir ma conscience que « Je profite de l’endroit et l’aventure » – Ceci étant à 1 h 30 j’étais à la bibliothèque à regarder Orange is the New Black pour le restant de la journée.

Je sais pas,  j’ai comme eu cet éveil à me dire que depuis mon voyage en Amérique du Sud je souhaite juste re-vivre ces instants de WOOOOW que j’avais vécu là. Un peu comme quand j’ai été en Asie, ou que j’ai quitté le Qc pour ici,  croyant que c’était plus vert ailleurs.

Ce que je dénote,  c’est que partout où je vais,  c’est seulement les décors qui changent. Peut-être que ce que je recherche devrait pas être un changement d’endroit physique,  mais plus me porter à évoluer et changer des choses au niveau plus personnel et travailler sur des objectifs de vie, et non de lieu.

Je crois avoir fait des progrès cependant.

Avec jadis bonne femme fréquentationnelle,  je réagissais toujours sous l’impulsion dans mes décisions par rapport aux événements. Je crois que relationnellement je suis maintenant beaucoup moins rigide et que je prends les choses avec beaucoup plus de détachement.

Niveau famille aussi je suis assez fier.  J’ai réglé bien des choses et j’ai même commencé à voir certains membres du coté de mon paternel,  notamment tantine Manon qui est venue me faire Coucou à Whistler.

Je crois que ces deux points sont déjà un bon début. Maintenant je crois que je dois essayer de m’accomplir et chercher pas un lieu,  mais un état où je vais pouvoir m’épanouir totalement.

Quoi que j’avance tranquillement,  je vais essayer maintenant de trouver le facteur WOOOOOOWW dans le simple fait d’ouvrir les yeux le matin et d’être heureux avec les simples fondements de ma vie.