Depuis la COVID-19, je suis de retour à la vie normale! Et qui dit vie normale, dit aussi un petit emploi pour pouvoir se payer du PFK!

Ceci étant, j’ai remarqué que pour la première fois de ma vie, j’ai pas le goût de me tirer une balle après quelques mois de travail. Et je dois même dire, que pour le moment, j’aime bien mon travail! – Pas pour les tâches qui viennent avec le travail, mais pour 2 autres aspects qu’on va voir ensemble!

L’aspect social du travail!

Un truc que j’affectionne particulièrement, c’est l’aspect social! Pour la première fois, j’ai vraiment une équipe de travail que j’adore! Genre, il y a un vieux à qui je peux faire des blagues de lui violer les fesses, et il trouve ça drôle. Un autre qui est un chialeur compulsif – Mais toujours envers la même employée et son travail de merde. Et ça, c’est hilarant! Il y a aussi cette vieille qui fait un travail de merde et qui est la cause de tous les drames – Et j’aime le drame. Pour finir, il y a aussi le chef d’équipe qui me caliss patience malgré ma paresse.

Toute cette équipe, c’est les personnes que je côtoie le plus dans ma vie actuellement. Dans une certaine perspective, ils sont ma vie sociale. C’est eux à qui je chiale, avec qui je ris de blagues douteuses et avec qui je mange de la Pizza entre 2 contrats à job. Et c’est un peu con à dire, mais j’aime bien le fait d’avoir des amitiés plus « permanentes » que juste temporaires comme en voyage. Le fait de développer une forme de relation réelle permet de pouvoir partager certains trucs que tu fais pas avec les amis de 2 ou 3 jours que tu rencontres en voyage. C’est con, mais j’aime bien ça.

Occuper le temps quand on travaille!

Après de longues périodes de voyage, j’ai toujours l’impression que je suis useless à ne rien faire. Je sais pas, je suis tellement inoccupé que le temps me semble long. Ce que j’ai dénoté en travaillant, c’est que j’ai un objectif, une chose à faire de mon temps.

Pour mon travail, j’ai été capable d’éviter les tâches de merde. J’ai, par exemple, cité ma religion pour demander un accommodement raisonnable afin de pas couper ma barbe pour pas faire des dégraissages. Par conséquent, maintenant je fais juste des petites tâches tranquilles. Et quoi que c’est rien de très valorisant, ça m’occupe l’esprit et les journées. Surtout que l’automne approchant, les activités estivales sont de moins en moins attrayantes. Donc il faut combler le temps par la télé, ou le travail! – Sinon le temps est long en tabarnak!

Bref, ça m’occupe et ça rempli ma vie sociale! Et c’est parfait comme ça!