VoyageurQc

VoyageurQc

Blog Voyage à Saveur Québécoise!

Catégorie : Honduras

Visite de Tegucigalpa – Que faire, Dangerosité & Retour d’expérience!

Hier, je suis arrivé à Tegucigalpa après la tombée de la nuit! Sincèrement, avec toutes les choses que les gens disent sur les dangers du Honduras, j’ai pas besoin de…

Hier, je suis arrivé à Tegucigalpa après la tombée de la nuit! Sincèrement, avec toutes les choses que les gens disent sur les dangers du Honduras, j’ai pas besoin de vous dire que j’ai jamais marché un 2.6 kilomètres aussi rapidement vers une auberge jeunesse de toute ma vie! Ceci étant, nous sommes maintenant dans la capitale du pays et il est important de profiter tout de même des lieux malgré le risque de mourir sur un trottoir en étant le seul blanc du coin! Dans cet article, qui va encore une fois commencer par le GIF d’un bizarre en bobette que j’ai rencontré en Roumanie, nous allons revoir ensemble mon passage de 2 jours dans la ville de Tegucigalpa! Rentre ton pénis dans ton anus, car ça commence maintenant! 🙂

Commençons

Jour 1: Sécurité, Musée d’art & Découverte du centre de Tegucigalpa!

Manger dans un Mercado!

Pour commencer ma journée en force, j’ai pris mon déjeuner dans un Mercado avant de me rendre au Centre de la ville! Je dois dire qu’après le Nicaragua où on mangeait que du riz avec des beans et un morceau de viande, j’étais heureux d’apprendre que le Honduras avait des plats bien meilleurs que la chiasse Nicaraguayenne! Hier, dans le bus, j’ai eu droit à un poulet complet avec des tranches de bananes séchées avec un genre de sauce style spaghetti à la viande! Aujourd’hui, au Mercado, pour déjeuner, j’ai eu un genre de merveilleuse banane cuite, mais pas trop, avec une sauce dessus et de la crème de je sais pas quoi! C’était gros et bon en caliss!

Nourriture tegucigalpa

Le centre de Tegucigalpa!

Après ce merveilleux déjeuner, je me suis rendu dans le centre! Je dois dire qu’il est pas énorme et très exceptionnel! Cependant, il fait le travail avec sa grosse église, ses vendeurs et la statue principale dans le milieu de la Plaza!

Centre Tegucigalpa

Le centre a vraiment des polices et des gardes de sécurité avec des armes partout!

Imagine, t’es un gros nerdz avec des lunettes rondes, tu vas dans un Radioshack et tu vis ta best life au point d’avoir une érection. Là, comme il y a une bosse dans ton pantalon, t’as ce gars qui décide de te pointer son shotgun dans face croyant que tu caches de quoi que t’as volé où l’emplacement de ton pénis! — Clairement, ça te calme un pénis sur un moyen temps! 🙁

Sécurité Tegucigalpa

Sans blague, j’ai jamais vu autant de fusils devant les commerces qu’ici à Tegucigalpa!

Visite de la Galeria Nacional de Arte!

Je voulais initialement aller voir le Musée sur l’identité nationale ou de quoi du genre! Ceci étant, il semble que pour des raisons économiques il soit fermé! 🙁 J’ai donc traversé la rue piétonne pour aller voir la Galeria Nacional de Arte de Tegucigalpa!

Je suis pas nécessairement un grand adorateur d’art d’Amérique Centrale! Mais ici, c’est vraiment fucked up la galerie! Le coût pour voir cet endroit merveilleux est au fait de 75 dans la devise locale, donc genre 4.25$ CAD!

La première salle, c’est genre des banderoles qui tombent au sol! Selon la madame, ça représente les âmes des morts qui montent au ciel! Les banderoles sont réellement magnifiques!

Galerie art honduras

La deuxième salle, c’est des tableaux! Sérieux, l’artiste est vraiment bizarre et ça se voit dans ses œuvres! C’était tellement fucked up que j’ai adoré pour une des rares fois regarder des tableaux! Le peintre est clairement un dieu! 🙂

Tegucigalpa art

La dernière salle en est une où le thème principal est le coeur! On voit ça partout. T’as genre une ligne de coeurs en diverses matériaux qui tombent du plafond! Légitimement, c’est freak!

Galerie d'art tegucigalpa

Après, tu peux te promener dans le jardin, mais il est vraiment à chier!

Jardin art gallery

Petit Coca Cola pour finir la journée!

Pour terminer ma première journée à Tegucigalpa, j’ai trouvé pour la première fois un 1.1 litre de Coca Cola à boire! Je dois dire que j’étais très heureux de chaque gorgée qui passait dans ma gorge! Quel liquide délicieux! 🙂

Coca cola tegucigalpa

Jour 2: Petite marche, vue sur la ville et le meilleur déjeuner du monde à Tegucigalpa!

Déjeuner divin!

Aujourd’hui, je me suis levé assez tôt car une famille idiote a décidé de faire du dortoir son Quartier Général avec leur caliss d’enfant. De ce fait, il jouait avec son jouet et regardait ses vidéos sans ses écouteurs à 6 heures le matin – Parentalité 101 à son meilleur!

Bref, après un certain temps à regarder mon téléphone, je suis allé vers ma destination. Cependant, avant j’ai pris la peine de prendre un vrai déjeuner de champion en profitant du spécial sur l’achat de deux hot-dogs au Circle K. Durant la préparation, une gentille préposée hondurienne m’a dit ce qui était piquant et non, m’a aidé sur le service et m’a même apporté des petites serviettes en papier – Sérieux, la population du Honduras est ultimement parfaite! 🙂

Déjeuner honduras

Mes hot-dogs étaient à la saucisse au cheddar! C’était tout à fait délicieux avec mon merveilleux Coca Cola pour commencer la journée avec une bonne dose de sucre! 🙂

Admirer la vue depuis le Cerro Juana Lainez Park!

Le Cerro chosebine est un des trucs les plus populaires à Tegucigalpa selon les avis sur Google! De ce fait, comme je reste que deux jours ici, je me suis donné comme mission de visiter ça aujourd’hui! En plus le prix est tellement incroyable avec juste un coût d’entrée de 25 en devise locale ou genre 1.50$ CAD!

Tegucigalpa halloween

En gros, l’attraction est une montagne pas trop difficile à monter où tu as des petits sentiers, une petite plaza en haut avec un monument, et surtout une vue exceptionnelle sur la ville!

Depuis le petit sentier qui est à mi-chemin en hauteur, tu as cette adorable vue!

Tegucigalpa point de vue

Tu peux aussi ajouter de la beauté au paysage en ajoutant mon beau visage à l’équation! 🙂

Tegucigalpa vue

Après ma merveilleuse marche sur le sentier qui fait un 360° sur la ville, mais qui offre très peu de points de vue, j’ai été au sommet où la plaza et le gros caliss de monument!

Tegucigalpa vue sur stade

Je dois dire que le sommet est assez intéressant, tu as une vue exceptionnelle sur le stade de soccer. Quand ça doit être jour de match, ça doit être assez exceptionnel de voir la partie depuis cette hauteur! Pour le reste, j’ai pris une belle petite vidéo pour votre plus grand plaisir!

Comme vous pouvez voir, j’étais vraiment seul au monde. Ceci étant, la question de la sécurité se pose! Juste dire qu’il y avait un gars de l’armée à l’entrée avec un gros caliss de gun viril pour s’assurer que personne qui entre sur le site puisse violer les belles fesses vierges de votre beau Steeven! 🙂

Pour le reste de la journée, j’ai bu du Coke où les gens attendent le bus et j’ai été marcher un peu dans le centre! Donc on va finir la deuxième et probablement dernière journée là!

Est-ce que Tegucigalpa est sécuritaire à visiter?

L’aspect sécurité semble être souvent un gros point de questionnement lorsqu’on visite le Honduras, particulièrement la capitale! Ceci étant, d’un point de vue personnel, je ne me suis jamais réellement senti en danger!

Durant le jour, ça semble être un consensus pour tout le monde que les gens peuvent se promener en paix. Légitimement, tout le monde se promène avec joie. Définitivement, il y a beaucoup de gardes armés devant les commerces, mais ça semble être dorénavant plus par prévention que par obligation!

Durant la nuit, la majorité des kiosques et commercent ferment avant que le soleil se couche. J’ai suivi cette règle aussi à savoir de ne pas sortir dans la capitale après 6 heures, là où le soleil se couche et que le noir sombre sur la ville!

Pour le reste, les gens de Tegucigalpa sont adorables! Vous pouvez toujours demander si un secteur est dangereux ou non. Et si vous vous sentez en danger, juste entrer dans un commerce où le gars de la sécurité a un shotgun et dire « Peligroso » et appeler la police depuis l’intérieur du commerce. Aussi, bien sûr, ne pas être un imbécile et flasher votre cash!

Les autres trucs à savoir sur Tegucigalpa!

Il faut savoir que la population de la ville est la plus exceptionnelle que j’ai rencontrée depuis que j’ai débuté mon voyage en partance du Costa Rica! Ils sont gentils, veulent t’aider et essayent pas de te crosser!

Un autre truc bien avec Tegucigalpa, c’est qu’après 1 mois à manger de la bouffe de marde au Nicaragua, tu retrouves enfin de la bonne nourriture pour de vrais hommes virils!

Nourriture honduras

Dans les petits trucs intéressants à savoir, les gens du Honduras sont tellement ultimes que pendant que j’attendais mon bus, j’étais assis sur le bord du chemin et une petite fille est venue m’offrir un Coca Cola et un sandwich pensant que j’avais faim. J’ai bien sûr refusé car je venais de dîner, mais savoir qu’ils veulent aider un touriste plus riche qu’eux en dit tellement long sur la population exceptionnelle de Tegucigalpa! 🙂

Combien coûte les choses à Tegucigalpa?

Comme je suis ici depuis quelques jours, j’ai pris conscience des prix! Voici une vidéo explicative de 22 minutes où j’en parle! À noter que j’ai tendance à dévier du sujet rapidement pour faire un détour et y revenir! Donc je traite aussi de d’autres sujets sur le Honduras! 🙂

Derniers mots sur ma visite de Tegucigalpa!

On va tout se suite s’entendre pour dire que tu visites pas le Honduras pour les activités touristiques, particulièrement dans la capitale! Tu y vas pour connaitre le pays et le plaisir de dire à tes amis que tu visites actuellement la capitale de la mort! En fonction de ces deux objectifs, je dois dire que c’est mission accomplie dans mon cas! La bouffe, les gens et la place sont chouettes! De plus, j’ai survécu à la mort – Bravo à moi! 🙂

OKAYYYYYYY BYYYYYYEEEEEEE! 🙂

Aucun commentaire sur Visite de Tegucigalpa – Que faire, Dangerosité & Retour d’expérience!

Visite de La Ceiba, Honduras – Que faire, Détails cutes & Retour d’expérience!

Après avoir survécu à la capitale de l’Honduras et tous les meurtres quotidiens qui viennent avec, il était temps pour le ravissant Steeven d’aller dans un endroit un peu plus…

Après avoir survécu à la capitale de l’Honduras et tous les meurtres quotidiens qui viennent avec, il était temps pour le ravissant Steeven d’aller dans un endroit un peu plus calme. Cet endroit, c’est la ville de La Ceiba! C’est généralement juste un petit arrêt d’un jour pour les gens qui veulent aller vers les îles touristiques du Honduras, cependant votre humble esclave blanc a décidé de passer 3 jours sur place afin de découvrir la culture Hondurienne. – Fuck les îles pour les boomers en vacances! Ici, on vit du vrai, du sexy, du Steeven! – Ceci étant, mettez-vous à votre aise dans vos plus belles bobettes car notre visite de La Ceiba commence maintenant! 🙂

Commençons

Visiter et admirer la vie locale depuis le Muelle Turístico Reinaldo Canales!

Il faut savoir que La Ceiba est une petite ville sur le bord de la mer. Aussi, La Ceiba est une ville très tranquille où la vie des locaux est pas trop entravée par les touristes! De ce fait, si tu visites le Muelle Turístico Reinaldo Canales qui est en fait sommairement une promenade avec un quai qui penche, tu vas pouvoir admirer la vie côtière des pêcheurs Honduriens qui pêchent à la ligne depuis le bord du quai!

Pêcheur la ceiba honduras

Les lignes des pêcheurs avaient genre 3 hameçons et ramenaient toujours des petits poissons adorables! Parfois tu entendais quelqu’un crier de joie quand un poisson d’une taille suffisante sortait de l’eau! C’était cute!

Au bout du quai, tu vas trouver d’autres pêcheurs! Il faut savoir aussi que l’endroit est semi-condamné car ça penche vers la droite! Cependant, c’est un excellent endroit pour voir les pélicans, les bateaux et les autres espèces volantes qui chassent l’océan! 🙂

Une fois l’expérience du quai terminée, vous pouvez passer sur le bord de mer pour vous promener, pour admirer ou tout simplement pour vous baigner depuis la plage sableuse! Personnellement, en plus de ça, j’ai pris la peine de jouer au photographe pour prendre de ravissants clichés!

Il faut savoir que le soleil se couche directement avec vue sur l’océan. Tristement, c’était un peu nuageux le soir pour que je puisse admirer ce spectacle! Mais si vous êtes chanceux, ça peut être un ravissant moment! 🙂

La ceiba

Faire un tour dans un bar miteux de La Ceiba!

J’avais initialement pour objectif de vivre l’expérience d’une partie de soccer à La Ceiba pour vraiment m’imprégner de la culture locale de la ville et de celle du Honduras en général!

Google me disait que samedi soir il y avait une game. De ce fait, je me rends au stade pour me rendre compte que il y a aucune caliss de game! Un gars sur place m’a dit que la prochaine partie était seulement la semaine prochaine… C’est alors que j’ai décidé d’investir mon budget de la soirée dans un petit bar pour vivre un autre type d’expérience locale! 🙂

Je dois dire que dans la capitale, j’aurais probablement pas essayé de visiter un bar. Cependant, La Ceiba est vraiment sécuritaire au point que même me promener le soir m’est indifférent. Bref, juste devant le stade de soccer, j’ai trouvé un petit bar avec une vieille waitress et un vieux boomer fatiguant, j’y reviendrai plus tard! Ceci étant, j’étais maintenant dans un bar miteux au Honduras avec ma délicieuse bière à 1$ et Jack qu’y s’apprêtait à dessiner Rose les boules à l’air! – Life was good!

Bar la ceiba honduras

Le boomer à ma gauche était probablement un habitué et était, par conséquent, un caliss de fatiguant! Il commence genre à me parler 2-3 mots en anglais à lesquels j’ai répondu par politesse! Le problème, comme c’est un boomer, c’est que le gars a commencé à coller et arrêtait pas de traduire des mots super fort en criant et riant comme un imbécile – Comme si on « vivait » un moment d’euphorie ensemble moi pis lui – Sérieux, j’ai commencé à l’ignorer quand il me parlait de manière où s’en était malaisant!

Heureusement, un peu après un couple et venu! Le gars du couple, un peu saoul, a juste volé la place du boomer pendant qu’il était debout! J’ai parlé ultimement un peu avec mon sauveur et sa conjointe sans trop comprendre. Mais nous avons quand même eux des empanadas ensemble et j’ai montré ma supériorité budgétaire canadienne en offrant une bière à lui et sa conjointe! Voici mon héros! 🙂

Sauveur bar la ceiba

Au final, pour 7 bières et deux empanadas, j’ai payé genre 8$ CAD. Vive le Honduras! 🙂

La nourriture de La Ceiba!

Je dois dire qu’après le Nicaragua et sa bouffe de cul, j’étais heureux de trouver un endroit avec de la délicieuse nourriture et des beaux spéciaux sur la Pizza! 🙂

Pizza hut la ceiba

Dans le domaine de la nourriture locale, j’ai été capable de retrouver un classique de l’Amérique latine au marché municipal avec la grosse caliss de soupe avec trop de viande et du riz pis plein de légumes! 🙂 – Sérieux, cette chose est le truc le plus nourrissant et délicieux que j’ai découvert durant mes voyages au sud de la frontière canadienne!

Nourriture la ceiba

Aussi, directement dans le marché municipal, vous avez une belle section vegan avec du bacon végétarien accroché un peu partout!

Nourriture vegan honduras la ceiba

Il faut savoir que cette viande a déjà mangé de l’herbe, donc c’est en effet en quelque sorte vegan! 🙂

Bref, le marché municipal est un bon endroit pour trouver de la nourriture, des petits souvenirs ou des stands à jus! 🙂

Marché municipal la ceiba

Les autres trucs chouettes de La Ceiba!

Généralement, j’ai tendance à prendre des photos aléatoires de trucs que je trouve intéressants! On va donc voir ça ensemble!

Je suis allé voir un Walmart du Honduras à La Ceiba. J’ai été surpris de dénoter que les prix étaient sensiblement semblables au Canada. La seule grosse différence, c’est qu’ici y a aucune toilette pour chier tranquillement! 🙁

Walmart la ceiba

La Ceiba semble vraiment prendre soin de sa ville. C’est vraiment pas un endroit sale, et les habitants semblent vouloir colorer l’endroit – Littéralement!

Peinture la ceiba

Chaque fois que je passais par cette rue le soir, il y avait un feu à ciel ouvert pour je ne sais trop quelle raison! Ça semblait inquiéter personne, juste un autre feu sécuritaire sur la place publique! 🙂

La ceiba feu rue

L’endroit le plus populaire reste la place centrale! C’est pas la plus belle place que j’ai vue, mais elle est entourée de plein de fastfoods, alors ça va!

La ceiba place centrale

Est-ce que La Ceiba est sécuritaire?

Oui, tout à fait! De jour comme de soir, je me suis jamais senti en danger!

Derniers mots sur ma visite de La Ceiba!

Je recherchais vraiment une expérience locale en visitant La Ceiba, et c’est ce que j’ai eue. Encore une fois, les gens d’Honduras sont extrêmement gentils et essaient pas de te crosser! L’endroit a réellement un charme et est un mixte parfait entre tranquilité et choses à faire/voir! Je dirais que si vous cherchez un endroit pour découvrir autant la vie d’un pêcheur que celle du père de famille qui amène ses enfants au Pizza Hut le vendredi soir, La Ceiba est l’endroit parfait pour vous! 🙂

OKAY BYYYYYYYYEEEEEEEEE! 🙂

Aucun commentaire sur Visite de La Ceiba, Honduras – Que faire, Détails cutes & Retour d’expérience!

Copán Ruinas: Visite du site archéologique Maya de Copán + Des petits trucs cutes!

Il est temps pour moi de sceller la boucle de mon passage au Honduras! Afin de terminer ce voyage en force, je suis présentement dans la ville de Copán Ruinas…

Il est temps pour moi de sceller la boucle de mon passage au Honduras! Afin de terminer ce voyage en force, je suis présentement dans la ville de Copán Ruinas afin de visiter l’attraction probablement la plus connue du pays qu’est le site archéologique Maya de Copán! Bien sûr, durant mon passage, en dehors des ruines, j’ai pris le temps de visiter la ville et les alentours! Il s’adonne que par un hasard soudain, je suis arrivé ici durant le dia de los muertos! Par conséquent, en plus de discuter du site maya de Copán, nous allons faire un petit crochet pour discuter de la fête des morts et de la célébration ici, à Copán Ruinas! 🙂

Comment se rendre à Copán Ruinas?

Se rendre à San Pedro Sula!

La première étape super importante va être de vous rendre à San Pedro Sula! C’est une des deux grosses villes du Honduras et probablement que toutes les villes ont une ligne de bus qui s’y rend! Il faut juste s’assurer que le bus qui vous amène à San Pedro Sula s’arrête ultimement à la station principale de la ville: La Gran Central Metropolitana de San Pedro Sula.

Personnellement, j’utilise toujours la compagnie de transport Cristina pour mes déplacements quand la destination est offerte! Elle vous arrête directement à la gare ci-haut si vous décidez de l’utiliser!

De San Pedro Sula, se rendre à Copán Ruinas ou La Entrada!

De la Gran Central Metropolitana de San Pedro Sula, vous avez qu’à aller où les autobus qui se trouvent à l’étage inférieur du terminal! De là, vous avez des bus qui se rendent directement à Copán Ruinas! Pour ma part, je suis arrivé après le dernier de la journée! J’ai donc demandé d’en trouver un se rendant à la ville La Entrada au coût de 130 en devise locale!

Bus copán ruinas

Si vous êtes obligé de vous rendre à La Entrada, il faudra, une fois dans la ville, vous rendre à cet endroit:

Care direction copán ruinas

En gros, c’est à l’embranchement menant à Copán Ruinas! Vous allez avoir la route principale à l’entrée de la Entrada qui se sépare en deux et c’est à droite!

Sur l’autobus, il est écrit dessus « Copán Ruinas ». Il va passer devant ce merveilleux paysage!

Je dois dire que c’est probablement le bus le plus plein où j’ai été! En plus, le chauffeur se prenait vraiment pour un conducteur de F1. Sur cette vidéo, vous pouvez le voir presque frapper un chat ou un chien!

À la fin du trajet, et 80 en devise locale de moins dans vos poches, vous êtes maintenant à Copán Ruinas! 🙂

Ville copán ruinas

La fête des morts – Partie 1

Hier, après avoir pris mon déjeuner au marché municipal, j’avais absolument rien prévu de faire sauf glander dans ma chambre et prendre des milliers de douches chaudes! 🙂

Sur l’heure du souper, j’ai pris la peine d’aller me chercher à manger! À la place centrale, juste devant mon hôtel, j’ai vu qu’il y avait des kiosques de bouffe! La fille m’a dit que c’était car c’était la première journée de célébration de la fête des morts! Pendant que je mangeais, une cérémonie a pris place avec des mayas!

Il semble que le gros objectif de la première journée de célébration, c’est manger! Tu as des vendeurs partout et t’as des gens qui te donnent des fruits provenant de paniers en paille remplis!

La cérémonie semble aussi être une manière de rendre les enfants heureux! Il y avait une section pour dessiner à la craie, jouer à la corde à danser et frapper des piñatas. J’étais heureux de voir ça en mangeant ce truc exceptionnel que je venais de découvrir! 🙂

Jour de la mort copán ruinas

Il semble que demain ce soit la deuxième journée de célébration mais au cimetière! Je vais certainement y aller après ma visite des ruines! 🙂

Visite du site archéologique Maya Copán!

Aujourd’hui est un grand jour car ce matin je me suis dirigé après mon déjeuner vers l’attraction justifiant mon passage à Copán Ruinas, c’est-à-dire le site archéologique!

Pour plus ou moins 15$ USD, j’ai eu le plaisir de recevoir une petite carte du site avec mon billet d’entrée! C’était très choupinet! 🙂

Billet d'entrée copán Ruinas

J’ai commencé ma visite par la petite salle informative, mais juste en langue espagnole, à côté du comptoir! Sincèrement, c’était plus une perte de temps qu’autre chose!

Salle informative Copán Ruinas

Après, il était temps de marcher un peu avant d’arriver où l’entrée du site proprement dit! De là, une gentille madame me dit de commencer ma visite en suivant le chemin à droite!

Je dois dire que j’avais pas beaucoup d’attentes car pour moi des ruines, c’est des ruines! Ceci étant, dès les premières ruines j’étais heureux de voir que c’était des belles grosses ruines que tu peux admirer de très proche et même parfois marcher dessus!

Ruines Copán Ruinas

Cette première section était vraiment intéressante car tu as un peu de tout! Des temples, des quartiers bourgeois et tralala! La préservation des lieux était vraiment exceptionnelle! Tu sens vraiment l’histoire derrière car rien ne semble restauré, mais bien d’origine!

Tu peux aussi sentir la vie dans le temps des mayas, car le site permet de se promener assez librement dans les ruines et parfois de toucher, marcher et grimper sur les installations!

La deuxième section est un genre de grand espace vert avec des grosses ruines et beaucoup de statues. C’est vraiment à cet endroit que tu vas pouvoir admirer les détails des sculptures et les motifs parfois assez incroyables!

Sculptures Copán Ruinas

Personnellement, j’avais aucun guide car c’est stupide! Mais c’est peut-être la section la plus intéressante pour en avoir un! Quand je voulais entendre l’histoire d’une statue, je faisais juste semblant de m’asseoir et admirer celle-ci pendant qu’un groupe était là ben relax à payer un guide pour m’offrir de précieuses informations gratuites! 🙂

Après un peu plus de 2 heures, il était temps pour moi de quitter les lieux mais sans oublier, bien sûr, la traditionnelle photo avec les oiseaux ayant de ravissantes couleurs dans leur mangeoire! 🙂

Oiseau Copán Ruinas

Je sais pas nécessairement si la visite vaut vraiment 15$ USD! Cependant, je me suis pas senti floué à la fin de l’activité! J’ai trouvé le site très intéressant et comme c’est au Honduras, pays peu touristique, tu peux profiter d’un site d’une grande renommée mais sans trop de touristes imbéciles. Je crois que c’est un gros point qui m’a fait aimer la place à ma grande surprise!

La fête des morts – Partie 2

Depuis hier, j’étais vraiment excité à l’idée d’aller fêter la deuxième journée de la fête des morts au cimetière de Copán Ruinas!

Dia de los muertos copán ruinas

Je suis arrivé à la même heure que hier, c’est-à-dire 16 h 00. Bizarrement, en comparaison à la veille, c’était déjà la fête avec un petit groupe de musique de 2 personnes et plein de gens qui mangeaient!

Copán Ruinas fête

J’ai été faire un tour où le cimetière pour voir ce que les gens y faisaient, et il semble qu’ils se rassemblent où les tombes en famille pour manger et mettre des genre d’offrandes. J’ai pris aucune photo par respect, mais c’était choupinet à voir!

Je suis certain que la soirée a été plaisante, cependant j’ai quittée après une heure car je sais pas, je me sentais pas très en mode célébration!

Dia de los muertos copán ruinas

Comme je voulais pas célébrer, mais que je suis respectueux des morts, j’ai été rendre hommage à ma façon en faisant un tête-à-tête Coca Cola avec Dieu!

Église Copán Ruinas

J’ai terminé ma dernière soirée en disant mes adieux à Copán Ruinas et à l’Honduras sous un coucher de soleil tombant sur la place centrale! 🙂

Derniers mots sur ma visite de Copán Ruinas!

C’est un bel endroit avec un beau site archéologique ainsi qu’une agréable population! Je dirais que 2 ou 3 nuits sont assez! J’ai présentement le sentiment que mon passage au Honduras est complet, alors je me sens très serein de me diriger demain vers le Guatemala! Une nouvelle aventure commence! 🙂

OKAY BYYYYEEEEEEEEEEEE! 🙂

Aucun commentaire sur Copán Ruinas: Visite du site archéologique Maya de Copán + Des petits trucs cutes!

Frontière Guasaule: Comment traverser la frontière du Nicaragua vers le Honduras à pied ou à la marche!

Hier, il était temps pour l’exceptionnel Steeven de quitter le Nicaragua pour se rendre au Honduras! Pour se faire, j’ai été voir les options pour traverser la frontière et les…

Hier, il était temps pour l’exceptionnel Steeven de quitter le Nicaragua pour se rendre au Honduras! Pour se faire, j’ai été voir les options pour traverser la frontière et les compagnies touristiques chargeaient genre 45+ dollars CAD! De ce fait, j’ai pris la décision de le faire avec les transports locaux pour genre 13$ CAD! Dans cet article, nous allons donc voir ensemble comment traverser la frontière Guasaule en partance de León au Nicaragua jusqu’à la capitale de l’Honduras qui est la ville de Tegucigalpa! On commence ça maintenant! 🙂

Partir de León en direction de la frontière Guasaule!

Personnellement, j’ai quitté assez tôt León car ça me tentait pas d’arriver trop tard, autant à la Frontière Guasaule qu’à Tegucigalpa! De ce fait, à 7 heures AM j’étais à la station de bus de León où le marché municipal pour trouver le premier bus nécessaire: C’est-à-dire celui qui te mènera à la ville de Chinandega!

Bus nicaragua vers honduras

Le bus était pas tant plein je dois dire! Le trajet a cependant été assez long à cause des classiques arrêts à outrance des bus du pays! Ceci étant, pour 30 dans la devise locale ou genre 1.20$ CAD, tu te plains pas! 🙂

Une fois au terminal de Chinandega où on te dépose à la fin, tu n’as qu’à demander le bus « Para la frontera » ou trouver le bus avec « El Guasaule » inscrit dessus! Celui-là risque d’être un peu plus plein! 🙁

Bus à la frontière nicaragua honduras

Ce trajet est un peu plus long que le premier, et il est de 50 dans la devise locale ou genre 2$ CAD!

Une fois à la frontière, après 4 heures de route et 3,20$ CAD de moins dans les poches, il était temps pour moi de m’amuser à la douane de Guasaule pour quitter le Nicaragua et dire bonjour à l’Honduras! 🙂

Passer les douanes à la frontière de Guasaule du Nicaragua vers le Honduras!

Comme j’étais pas dans un bus qui traversait la frontière avec moi dedans, j’ai été dans l’obligation de passer la douane à pied!

La première étape va être de faire vérifier tes documents par un gars dehors qui va te donner un papier pour déclarer tes bagages. Tu serais mieux d’avoir un crayon avec toi!

Document frontière nicaragua honduras

Si t’as besoin de changer ton argent pour les frais frontaliers, tu peux trouver les changeurs d’argent sous un petit abri! Ils ont vraiment des bons taux considérant le lieu, j’étais très surpris!

Changeurs d'argent frontière nicaragua honduras

Après tu vas voir l’immigration, tu fais scanner ton bagage, on t’écrit une niaiserie sur ta déclaration, après tu vas voir l’agent pour payer le 3$ USD de frais de sortie pour finalement quitter avec ton reçu et ton étampe dans ton passeport!

Document immigration nicaragua

Ensuite, il est temps de se rendre gentiment vers l’Honduras! Officiellement, tu traverses la limite du pays du Nicaragua vers l’Honduras quand tu passes cette ravissante rivière!

Rivière frontière nicaragua honduras

L’immigration du côté de l’Honduras est vraiment simple, on dirait vraiment qu’il se caliss qui entre dans leur pays! En gros, aucun scanner, une file pas trop longue, un agent frontalier qui parle à peine anglais et qui prend juste ton passeport en te disant de payer 3 dollars USD, ensuite un stamp dans ton passeport et un reçu – C’est tout! Si t’as besoin encore de changer ton argent, tu vas avoir des changeurs d’argent un peu partout à la sortie! Juste savoir que sur les pancartes c’était inscrit que pour les touristes qui sont pas dans des autobus touristiques, le service d’immigration se termine à 21 heures!

Reçu immigration honduras

Au final, l’immigration m’a pris 1h15 et j’ai dû y débourser 6$ USD au total!

Quitter la frontière pour se rendre à Tegucigalpa!

Maintenant que tu as terminé avec les niaiseries administratives, il est important que tu te diriges exactement où le point bleu! ON VISE LA ROUTE DU MILIEU!

Collectivo vers honduras

Ça, c’est l’endroit où tu vas trouver les collectivos qui se rendent vers la première grosse ville du côté Honduras qui est Choluteca! Vous pouvez essayer aussi les bus comme c’est inscrit sur la carte un peu plus haut, mais si vous voulez arriver avant la nuit et éviter les dangers, le collectivo est plus vite! Au fait, ça ressemble à ça!

Collectivo frontière nicaragua honduras

Le coût a été de 45 en devise locale du pays d’Honduras, donc genre 2.50$ CAD!

Une fois à Choluteca, vous pouvez aller un peu où vous voulez! Personnellement je devais aller à la capitale, et j’ai trouvé un autobus directement de la gare municipale où le collectivo m’a droppé!

Si vous allez vers une autre destination, vous avez juste à demander à une personne au marché! Légitimement, les gens d’Honduras sont 50 fois mieux que ceux du Nicaragua et vont toujours être gentils et vouloir t’aider! 🙂

Ceci étant, pour mon voyage vers la capitale j’ai eu un bus un peu plus joli et au coût de 136 en devise hondurienne. Ça doit faire genre 7.50$ CAD!

Bus honduras

Ce trajet de la frontière à Tegucigalpa a pris genre 5 h 45 de mon précieux temps!

Je suis genre arrivé après la noirceur dans la capitale! Comme ici c’est une ville à la réputation douteuse sur la sécurité, les meurtres et les attaques – Pas besoin de vous dire que j’ai jamais marché aussi vite vers mon auberge jeunesse! Genre, 2.6 kilomètres à vitesse Grand V avec ma face de blanc et mon bagpack de touriste!

Derniers mots sur ma traversée de la frontière Guasaule en partance du Nicaragua vers l’Honduras!

C’est définitivement pas la frontière la plus difficile que j’ai eu à traverser! Le seul problème, c’est que c’était long en caliss! Par contre, pour l’économie d’argent, ça valait la peine! C’est débile le prix des compagnies touristiques! En plus, ça me permet d’avoir eu un dernier taste du Nicaragua et une première expérience très locale de l’Honduras! En gros, c’était bien et c’était une journée longue, mais intéressante! C’est toujours un petit sentiment spécial de traverser une frontière à la marche en voyageant! 🙂

OKAY BYYYYYYEEEEEEEEE! 🙂

Aucun commentaire sur Frontière Guasaule: Comment traverser la frontière du Nicaragua vers le Honduras à pied ou à la marche!

Frontière El Florido: Traverser la frontière du Honduras vers le Guatemala depuis Copán Ruinas à pied!

Hier, le grand Steeven s’est rendu au Guatemala depuis Copán Ruinas au Honduras en passant par la frontière El Florido! De ce fait, aujourd’hui nous allons faire un petit guide…

Hier, le grand Steeven s’est rendu au Guatemala depuis Copán Ruinas au Honduras en passant par la frontière El Florido! De ce fait, aujourd’hui nous allons faire un petit guide pratique pour traverser la frontière aka revivre ensemble ma journée à la Indiana Jones! Je vous invite à vous mettre à votre aise, car ça commence maintenant! 🙂

Commençons

Départ de Copán Ruinas vers la frontière El Florido!

Ça, c’est clairement la partie la plus facile de l’histoire de l’humanité car la frontière El Florido est exactement à 10 kilomètres depuis Copán Ruinas!

Donc, le matin, quand tu te lèves, tu te diriges vers la place devant le cimetière! C’est exactement là:

Collectivo pour la frontière

À cet endroit, tu vas voir un joli collectivo exceptionnellement torride!

Collectivo frontière vers guatemala

Si t’es pas encore trop certain que c’est le bon, tu demandes au gars « Frontera » ou tu regardes si ce merveilleux mot est pas inscrit devant le véhicule!

Collectivo Copán Ruinas

Il est maintenant temps de monter à bord du van et de partir en direction de la frontière pour un coût de 25 en devise hondurienne!

Collectivo frontière

Traverser la frontière El Florido!

Après un petit 15 à 20 minutes de transport, nous sommes maintenant à la frontière El Florido!

Après un check up assez rapide de la police, tu peux te rendre vers le service d’immigration! À noter que vous allez avoir 2 portes, vous devez prendre la première car l’autre c’est une grosse criss de file pour les locaux! En tant que touriste, vous allez avoir droit à trois comptoirs pour les blancs de service!

El florido immigration frontière

Une fois devant l’agent frontalier de l’Honduras, vous avez qu’à donner votre passeport pour obtenir le stamp de sortie AU COÛT DE 0$ – En effet, il y a aucune taxe de sortie au Honduras!

Une fois ça fait, dans la même salle, vous allez dénoter 2 guichets à l’extrémité droite.  Où ces guichets, vous allez voir l’inscription « Immigracion Guatemala ». Vous devez aller voir un des agents sur place pour obtenir votre stamp d’entrée au Guatemala! Encore une fois, C’EST GRATUIT! Donc il n’y a AUCUN FRAIS D’ENTRÉE POUR LE GUATEMALA!

Les français désagréables!

Après avoir eu mon étampe d’entrée, j’ai quitté le bâtiment pour aller échanger mon argent! Où la porte, j’ai recroisé une française qui m’avait confirmé un peu plus tôt l’entrée pour les touristes au bureau d’immigration! Initialement, elle avait été gentille! Cependant, après, alors que je quittais et qu’elle était à l’extérieur où la porte avec ses comparses de son tour organisé, elle a genre vraiment été désagréable en commençant à me parler pour publiquement rire de comment je parle et du français québécois proprement dit!

Je vais pas entrer dans les détails, mais ultimement j’ai mentionné que je quittais la discussion car ça devenait irrespectueux!

Ceci étant, je vais toujours me demander pourquoi les français sont autant des déchets quand ils sont en groupe ou simplement en étant eux-mêmes! Sincèrement, c’est le seul peuple colonisateur qui a cette approche et qui comprend pas le principe d’évolution de la langue. Jamais un anglais, un espagnol ou un portugais va avoir cette approche envers un pays d’Amérique partageant la même langue mais ayant développée celle-ci différemment. Sérieux, faut vraiment être retardé pour être aussi désagréable et imbécile comme ça. Je vous souhaite fortement un jour d’apprendre des belges, sincèrement une population 10 fois mieux que l’imbécilité que votre nation représente un peu partout dans le monde! Vous êtes réellement des tartes!

Se rendre à Chiquimula au Guatemala!

Après avoir changé votre argent en devise locale auprès du gars qui est à genre 50 mètres de la sortie du bureau d’immigration en allant vers le Guatemala, vous allez maintenant faire vos premiers pas dans ce merveilleux nouveau pays!

Frontière el florido

Vous voyez ce gros bus au fond à gauche? C’est le bus que vous devrez prendre pour vous rendre à Chiquimula! De face, il va ressembler à ça:

Bus frontière guatemal

Il est maintenant temps de se rendre à Chiquimula, qui est la plus grosse ville du coin! De là, vous pouvez prendre un autre bus vers un peu partout au pays! À noter que le coût du trajet est de 20 en devise guatémaltèque!

Bus chiquimula guatemala

Dernier truc, quand vous allez arriver à Chiquimula, il faut savoir que la station de bus est pas DANS le mercado, mais bien où la rue extérieure! C’est exactement là:

Ici, juste dire votre ville et le gars va s’occuper de vous! J’ai comme le sentiment qu’il a une commission s’il apporte un client, donc il va se faire un plaisir de vous mener au bon bus! Il a même pris mon sac pour le mettre dans la soute pour les bagages! Genre, excellent service! 🙂

Personnellement, je suis allé à Guatemala City. Le prix était de 70 en devise locale, mais le gars a voulu me surcharger de 10. Il est tellement imbécile qu’il a même pas refait son reçu, juste écrit par-dessus!

Reçu autobus guatemala

Sincèrement, j’étais en caliss! Criss de déchet qui bouffe trop de Mcdo!

Bus el florido

Derniers mots sur mon passage à la frontière El Florido en direction du Guatemala!

C’était probablement la frontière la plus facile que j’ai traversée de ma vie! La gratuité pour sortir de l’Honduras et entrer au Guatemala a rendue mon passage encore plus exceptionnel! Le seul truc choquant, c’est me rendre compte que je dois dealer avec des déchets du Guatemala qui me chargent trop pour le bus car je suis blanc! Ça me donne pas une forte première impression des gens du pays après avoir été en relation avec la population la plus ultime de l’humanité aka les gens de l’Honduras!

OKAY BYYYYYYEEEEEEEEEE! 🙂

Un commentaire sur Frontière El Florido: Traverser la frontière du Honduras vers le Guatemala depuis Copán Ruinas à pied!

Tapez dans le champ ci-dessous et appuyez sur Entrée / Retourner à la recherche