VoyageurQc

Blog Voyage à saveur Québécoise!

Catégorie : Malaisie

Comment passer un bon moment à Kuala Lumpur!

Généralement je suis pas très fanatique des capitales du genre Kuala Lumpur. C’est des grosses villes comme dans nos pays et c’est  pas quelque chose que je recherche en voyageant!…

Généralement je suis pas très fanatique des capitales du genre Kuala Lumpur. C’est des grosses villes comme dans nos pays et c’est  pas quelque chose que je recherche en voyageant! Cependant, ce qui distingue Kuala Lumpur de mettons Montréal, c’est son aspect random et son ambiance nocturne! Donc moi et Daryane SuperStar, avant de se séparer au Cameron Highlands, on a décidé de se saouler et d’explorer la vie nocturne dans les rues de Kuala Lumpur!

Ce qu’il faut pour passer un bon moment à Kuala Lumpur!

Avant de bien commencer sa nuit de débauche, il faut avoir en main les outils nécessaires à la réussite d’un moment incroyable!

  1. Il faut de l’alcool – Moi et Daryane SuperStar on a pris du rhum and coke! J’avais gardé la bouteille et Daryane avait sa gourde! Ça passe comme dans du beurre si vous pognez la police de Kuala Lumpur!
  2. Un comparse de boisson, idéalement willing à boire et faire des trucs randoms – Ici, j’avais avec moi Daryane SuperStar! Daryane, c’est une ivrogne de première et quoi que c’est une fille, elle a la disgrâce d’un homme et fait pas mal n’importe quoi juste pour le fun! Partenaire parfaite! <3
  3. Un quartier chinois – Les quartiers chinois sont toujours plein de vie et c’est là que toute est. Comme moi et Daryane on était dans le quartier du ChinaTown dans un coin louche pour notre hôtel à bas prix, c’était parfait pour commencer une nuit d’ivresse!
  4. Laisser la gêne dehors et laisser le vent nous porter – C’est simple, vous n’avez qu’à laisser votre vous-même saoul vous guider et prendre les décisions durant la totalité de la nuit!

Premier arrêt: Du bon temps avec la balançoire!

Donc moi et Daryane on venait tout juste de diviser généreusement notre alcool avec le coke! Une fois prêt pour la guerre et passer un moment incroyable on est parti à l’aventure! On a donc suivi une rue, ensuite une autre et tralali, tralala! Un moment donné, on voit un genre de grande allée avec des balançoires qui traînent là! Moi et Daryane on avait déjà quelques gorgées derrière la cravate! On a donc fait les touristes, c’est-à-dire qu’on s’est balancé debout, sur les fesses et on a même fait un concours de lancé de la chaussure à savoir qui, avec l’élan de la balançoire, pouvait tirer son soulier le plus loin. Daryane SuperStar a gagné! C’était un triste moment! 🙁

Bon moment kuala lumpur balançoireVoici la grande gagnante du concours de lançage de la chaussure! J’ai nommée Daryane SuperStar! 

Deuxième arrêt: Passer un bon moment à chasser le chat dans un parc de Kuala Lumpur!

Une fois la balançoire terminée, moi et Daryane SuperStar on est allé vers la petite rivière qui passe dans le milieu de la ville! Là, Daryane voit un Malaisien shaker ses écouteurs devant un chat! À la vue de ça ben est devenue folle et elle a voulu câliner le chat!

Donc là on arrive vers le chat et le gars au chat, et le chat se sauve! Pendant 1 heure Daryane a essayé de faire venir le minou vers elle. Elle a utilisé tous les stratagèmes, y compris prendre les écouteurs au gars et faire le shakage à son tour! Cependant les résultats ont pas été aussi concluants! Pendant ce temps moi je faisais du parle, parle, jase, jase avec le gars! Un chouette type qui vivait avec sa tante et travaillait à Kuala Lumpur!

Au final, Daryane a finalement pu câliner le chat et moi j’ai pu m’amuser à parler à un local! Faut comprendre cependant que Daryane était vraiment motivée à avoir le chat, tous les chats depuis notre arrivé en Malaisie se sauvaient d’elle. Une Daryane aussi ça besoin d’amour et de colleux! 🙂

Troisième arrêt: Un délectable moment avec les jets d’eau!

Après que le gars du chat soit parti et que Daryane aille pu les écouteurs pour garder le chat proche de elle, on est parti vers les jets d’eau pis tout le tralala trop choupinet qui était genre à 200 mètres de notre jadis ami le chat! À ce stade, l’alcool commençait à nous réchauffer de bonheur!

Une fois sur place on a vu des musulmans. Je voulais une photo avec eux, mais Daryane trouvait ça weird de les aborder pour une photo! Sauf que je voulais vraiment la photo, alors au final j’ai abordé le groupe en disant qu’on quittait la Malaisie demain et qu’on avait aucune photo avec des malaisiens et bla bla. Là, ils me disent qu’ils sont pas malaisiens, tsé la réponse qui fallait pas! Mais comme j’ai un sens de la réparti incroyable quand je suis en état d’ébriété, j’ai dit une merde du genre qu’ils étaient cools, que j’étais cool et qu’on devait faire une photo de personnes cools! Ils ont accepté 🙂

Bon moment aux jets d'eau à Kuala LumpurMoi pis les cools! 🙂

J’avais un solide crush sur elle, elle semblait tellement Cock-In!

Après genre 3 secondes et quart de la photo, un malaisien random a demandé une photo avec moi et Daryane SuperStar! Comme on aime avoir de l’attention et du fame, on a accepté!

Bon moment avec Daryane et le gars de Kuala lumpurNotre fan, moi et Daryane SuperStar!

Après notre période de vedettariat, on a profité un peu de la vue qu’offre l’endroit. Toujours avec notre alcool en direction de notre george!

Quatrième arrêt: Un moment unique avec les itinérants!

Ça c’est le hype de la soirée! Il devait être genre 23 h. Moi et Daryane on était effoiré sur un banc à boire, parler et fumer la cigarette quand un itinérant en demande une! Personnellement je disais à Daryane que le gars va être chiant si on lui en donne une mais Daryane a voulu lui en donner une, ensuite elle l’a invité à s’asseoir. Le gars nous a parlé de sa vie, de la vie des itinérants et bla bla. Daryane a joué les motivatrices en lui faisant des speechs de motivation, moi j’y ai donné mon gilet, des itinérants sont venus nous rejoindre, Daryane voulait quêter de l’argent dans la rue,un gars est venu nous donner de la bouffe, un autre a donné de l’argent à tous les itinérants etc. Ça fini que je me suis retrouvé à 2 h du matin avec une fraternité d’itinérants et Daryane qui était au Mcdo pour quêter de la liqueur. Cette partie était vraiment bizarre!

Voici notre premier sans-abri qui voulait la cigarette! Vous êtes chanceux, vous pouvez admirer un peu de mon torse nu! 🙂

Vers 2h15 AM les itinérants sont partis faire dodo, alors je suis allé au Mcdo chercher Daryane et on est parti faire dodo! L’alcool était terminé, bien sûr! 🙂

Ce qu’il faut tirer de cette soirée?

C’est simple, pour passer un bon moment à Kuala Lumpur il faut être ben saoul la nuit et laisser les petits moments de miracle venir à nous! 🙂

Aucun commentaire sur Comment passer un bon moment à Kuala Lumpur!

Cameron Highlands: Petit guide pour bien réussir sa randonnée et visite!

Cameron Highlands, c’est genre la paradis de la nature et de la randonnée en Malaisie! Moi et Daryane Superstar on a visité Cameron Highlands un peu comme tous les touristes, un…

Cameron Highlands, c’est genre la paradis de la nature et de la randonnée en Malaisie! Moi et Daryane Superstar on a visité Cameron Highlands un peu comme tous les touristes, un peu de randonnée, un peu de visite globale et un peu de chialage parce que c’est pas facile faire les sentiers et qu’un moment donné, et ben c’est pas évident tout suite de toujours ben s’entendre! Aussi, moi et Daryane Superstar on a dormi dans une tente parce qu’on est des radins! On s’est aussi chicané, au point de se séparer! On va toute voir ça dans les prochaines lignes!

Cameron Highlands, c’est quoi que ça mange en hiver?

En gros, ben le Cameron Highlands ça mange ben gros! Au point de bouffer 14 pistes pour la randonnée dans sa forêt/jungle! Le Cameron se sépare aussi par des petits villages qui se rejoignent toutes par les pistes ou par les routes! Sont pas mal toutes proches!

Pour les pistes, faut savoir que c’est peut-être plus mettons des tronçons parce que c’est ben rare que tu commences ta randonnée sur une piste et que tu finis sur la même piste niveau numéro! D’ailleurs, voici une petite carte des pistes du Cameron, je vous mets en Extra des captures d’écran avec le degré de difficulté et une autre avec ce qu’on peut voir sur les pistes! C’est en anglais, mais c’est pas grave!

Came4on HighlandsRandonnée cameron highlandsHighlands cameron

Avant qu’on me traite de voleur d’images ou whatever, j’ai toutes pris les trucs sur Wikitravel, c’est donc dit!

Mais comment on se rend au Cameron Highlands mon beau Steeven?

Ben moi pis Daryane on est parti de Kuala Lumpur directement au Cameron Highlands. Le prix a été un gros 30 RM, donc plus ou moins genre 10 dollars CAD. Faut savoir que majoritairement le monde y vont de Ipoh, c’est genre 20 RM.

Pis mon beau Steeven, la randonnée au Cameron Highlands, c’est chouette?

Affirmatif mon homme! En fait, une fois arrivé au terminal de Cameron Highlands, qui dispose d’Internet en passant, moi et Daryane Superstar on est passé dans un petit magasin pour s’acheter un petit snack! Vous allez pas trouver de grosses épiceries à Cameron Highlands.

Après avoir trouvé de quoi à bouffer, on est parti poser la tente parce qu’il semblait que le ciel voulait pleurer de l’eau. Comme on voulait voir la Robinson Waterfall, on est allé sur la 9 pour commencer notre randonnée. Notre but initial était de mettre la tente directement sur le bord de la cascade pour dormir avec le son de l’eau qui coule.

Voici la Robinson Waterfall, oui elle est belle! Viole-moé le pénis beubé! 🙂

Donc ça c’est la cascade! Comme vous pouvez voir c’est pas très possible de faire dodo là! Donc moi et Daryane Superstar on a mis notre tente gratuitement dans le milieu de la piste de randonnée. Daryane Superstar trouvait pas ça très sécuritaire parce que Wikipedia dit que la piste 9 dispose de voleurs, mais c’est pas grave j’étais fatigué! 🙂

Le lendemain moi et Daryane on voulait faire la piste de randonnée 4 du Cameronn Highlands mais au final la 8 était plus proche, elle était difficile en tabarnak! Comme on montait avec nos bagpacks, chaque pas était pas facile et chiant! On a débuté à 10 heure pour finir la montée à 16h30. Personnellement, je voulais rester en haut dormir car le mont dispose d’une place suffisante pour la tente. Aussi, se lever avec une vue de haut de montagne, c’est incroyable! Ceci étant, comme y mouillait Daryane voulait descendre pour pas attraper la grippe. Comme c’est la fille, j’ai pas eu le choix.

Montagne cameron higlandsVoici une vue depuis le presque haut de la montagne! Le haut était trop nuageux pour avoir un beau spot de vue! 🙁

Donc on est descendu ensuite par la 3 et ensuite la 2. C’était bouetteux, descendant vraiment à sec et je me suis perdu pour sortir de la piste en suivant un système d’eau pour les champs. J’ai d’ailleurs tombé la moitié du corps dans de la genre de bouette, j’étais vraiment en caliss! Comme je voulais dormir en haut et qu’on a descendu sur la décision proposée par Daryane, j’ai pété une crise et on s’est séparé. Triste 🙁

Pour le dodo j’ai dormi à la fin de la piste 2 avant la descente des marches, il y a un beau spot et un petit robinet à coté pour l’eau! Excellent endroit pour poser sa tente!

Le lendemain j’étais vraiment motivé par la piste 1, cependant les indications que mon Maps.Me me donnait m’arrivait à une usine d’eau genre, j’ai demandé les indications et comme il était tard j’ai dormi juste devant la chose à eau. Le lendemain, j’ai trouvé un petit bout d’entrée pour la 1. En gros elle vient d’être refaite, alors c’est mal indiquée. Comme mon Maps.Me me donnait pas les indications à jour, j’ai fait demi-tour car c’était dangereux et j’avais mal aux jambes. Ce soir-là, j’ai dormi à l’entrée de la piste de randonnée 6. Le camping est 3 RM, mais vous pouvez camper juste à l’extérieur gratuitement. Le soir vers 6 heure quand le genre de garde qui s’en occupe quitte son poste, vous pouvez rentrer dans le camping pour faire caca et prendre une douche. Voici le lieu gratuit:

Camping cameron highlands

En gros, l’entrée du camping est à gauche, vous, vous dormez à droite, derrière les tiges rouge.

Le lendemain, j’ai fait la piste 4 pour voir la Parit Falls.

Parit fall cameron highlandsParit Falls, l’eau est pas belle. Pour une raison mystérieuse, l’eau est sexy le matin mais Irk Irk le soir. 🙁

La piste 4 est vraiment pas longue mais elle est chouette! Elle rejoint 2 petits villages choupinets, y compris le principal où vous trouvez le terminal de bus!

Durant la journée je voulais aller vers l’entrée de la piste 10 du Cameron Highlands, mais après autant de jours de marche avec mon bagpack, j’ai décidé de laisser faire et profiter de la ville et de la bouffe locale! Chaque soir je dormais au début de la piste 6 pour le restant du mon périple!

La visite de la ville et la bouffe du Cameron Highlands, c’est incroyable ou…?

La ville est vraiment chouette pour être honnête. Si vous enlevez les restaurants du genre stupide Starbuck et le merveilleux PFK, vous pouvez facilement avoir une expérience locale en plein milieu de la nature, en ville, genre! En me promenant un peu, je suis tombé par exemple sur ce merveilleux Parc!

Sexuel petit parc pour enfants!

Ce parc-là est juste en sortant de la piste de randonnée 4. Aussi, vous avez des trucs genre une plantation de thé, un truc à papillons et autres à visiter. Allez dans la section Do de Wikitravel.

Pour ce qui est de la bouffe, sérieux la bouffe locale est juste incroyable! En dehors de mon traditionnel avoine, j’ai essayé 2 fois de la bouffe du coin. Une fois c’était des grosses criss de crevettes fries et la deuxième un genre de soupe avec nouilles et boeuf!

Cameron highlands nourritureDrette dans gueule tabarnak! 

Les prix et trucs à savoir sur le Cameron Highlands.

Le bus pour y aller de Kuala Lumpur est de 30 à 35 RM, 35 RM le prix de retour. De Ipoh, c’est 20 RM.

La police au Cameron Highland est un mythe. Le camping se fait partout.

Le prix de la bouffe locale varie entre 5 et 10 RM. Mais les portions sont généreuses à souhait!

Le prix d’accès aux pistes du Cameron Highlands est gratuit.

Internet est disponible gratuitement au terminal de bus! Pour une prise électrique, aller au centre commercial devant le Hotel BB Inn.

Les pistes sont indiquées moyennement bien, utilisez un GPS hors ligne genre Maps.Me.

Durant la saison de la pluie, y mouille souvent entre 14h et 16h.

L’entretien des pistes de randonnée est relative.

Un dernier mot sur ta visite et randonnée au Cameron Highlands?

Oui, en fait personnellement j’ai bien aimé la ville et la bouffe! Les randonnées trop en nature je crois pas que c’est pour moi, mais pour les amoureux de ça, vous allez être servi! Aussi, les paysages torchent des culs! 🙂

Et vous, comment s’est passée votre visite au Cameron Highlands? 🙂

Un commentaire sur Cameron Highlands: Petit guide pour bien réussir sa randonnée et visite!

Tout savoir pour s’acheter des lunettes à Kuala Lumpur, Malaisie.

En premier lieu, la photo de l’article c’est pas ma nouvelle paire de lunette, pour le moment Daryane SuperStar dort à coté dans son petit lit et je peux pas prendre…

En premier lieu, la photo de l’article c’est pas ma nouvelle paire de lunette, pour le moment Daryane SuperStar dort à coté dans son petit lit et je peux pas prendre de photo de ma merveilleuse nouvelle paire de lunette! La photo c’est donc moi, avec un frame de lunette 3D que je portais parce que j’étais saoul au bar de l’Université!

Donc hier j’ai reçu mes lunettes de mon opticien à Kuala Lumpur. Je vous niaise pas, ça faisait 9 ans que j’avais la même cr*ss de paire de lunette. Les verres avaient tellement de scratchs dessus, c’était dégueulasse! Quoi que je dois dire que la base de mes lunettes était vraiment 4X4, parce qu’en 9 ans j’ai jamais eu de cassure ou whatever. 

M’enfin, j’avais décidé d’acheter mes lunettes à Kuala Lumpur parce qu’y paraissait que c’était moins cher pour la même qualité. Est-ce que c’est le cas? On va voir tout ça ensemble aujourd’hui!

Comment ça marche pour se trouver une clinique visuelle pour ses lunettes à Kuala Lumpur?

En fait, faut savoir que Kuala Lumpur regorge de cliniques visuelles. Tu peux en voir sur le coin de la rue, dans des centres d’achat etc. Personnellement, quand j’avais fait mes recherches, la majorité recommandait des cliniques dans des centres d’achat, je trouvais ça bizarre mais j’ai compris pourquoi. En fait, selon ce que j’ai pu remarquer, les magasins randoms semblent mettons moins professionnels. Je veux pas rentrer dans la généralisation, mais les cliniques des centres commerciaux semblent plus propres et professionnels, donc niveau première impression, j’avais plus confiance à la clinique du centre d’achat que de lui sur le coin de la rue crasseuse dans le ChinaTown

Un des trucs que je regardais avant de rentrer et voir pour une clinique, c’était toujours les appareils, les lunettes et l’aspect général. En fait, je cherchais un mini-clinique comme au Canada, ce qui est facile à trouver. Seulement savoir que les cliniques sont plus petites. Selon mon opticien, il m’a dit que c’était parce que les prix sont plus bas, donc il fallait économiser sur les locaux.

Une autre chose que j’ai fait avant de sélectionner une clinique visuelle à Kuala Lumpur pour mes lunettes, c’était de parler à l’opticien en charge. Comme j’ai une myopie très forte avec un bon astigmatisme, je dois regarder pour la compétence avant le prix. L’opticien avec qui j’ai pu discuter avec dans ma clinique me parlait de mon type de verre exactement comme mon opticien le faisait au Canada, alors j’ai pu avoir confiance à savoir qu’il savait ce qu’il faisait!

Comment ça marche le processus d’achat de lunette à Kuala Lumpur?

Habituellement, c’est assez simple! Faut savoir que l’examen de la vue est gratuit et inclus dans le processus d’achat de lunette. Ce qui, en tant que Québécois, nous fait déjà sauver un bon 75 dollars si c’est pas plus!

Personnellement, avant d’entrer dans le processus pour acheter ma paire de lunette, j’ai bien sûr discuté avec mon opticien lui disant plus ou moins ma myopie, et ensuite avant de faire l’examen de la vue, j’ai fait faire un prix. Il m’a donc dit le prix pour mes verres, ensuite j’ai sélectionné une monture et généralement c’est ça qui va vraiment faire varier votre prix.

Une fois la monture de lunette sélectionnée et le prix des verres confirmés, vous avez qu’à demander gentiment qu’il vous confirme que ça vous coûtera pas plus cher et ensuite vous pouvez rentrer dans son petit local pour l’examen de la vue et suivre le reste du processus de consommation! 🙂

Est-ce que la technologie utilisée est bonne quand tu fais ton examen pour tes lunettes?

Honnêtement, oui! J’ai passé par toutes les appareils que j’utilisais quand je faisais mon examen de la vue au Canada!

Parlons prix, est-ce vraiment moins dispendieux de se faire faire ses lunettes à Kuala Lumpur?

Et bien là, on va rentrer dans les détails pour que vous puissiez vous faire une vraie opinion! J’ai une myopie de -7.00 et – 5.25 avec un astigmatisme de -2.00 aux deux yeux! J’ai donc besoin de lentilles ultra-minces avec anti-reflet. Avec ma prescription, mes verres me coûtent généralement la peau du cul! Au Canada, ça m’aurait coûté facilement 400 à 500 dollars. Ici, c’était 150$, ou 450 RM. Pour ça, j’avais les verres les plus minces possibles et mon anti-reflet.

Pour ce qui est de la monture de ma lunette, et c’est là généralement que le prix joue beaucoup, ça m’a coûté 180 RM, donc environ 60 $ CAD. J’étais pas très fanatique de la proposition offerte à ce prix, alors le gars m’a offert une gamme supérieure pour le même prix, ce qui était chouette!

Au total, j’ai donc payé 215 $ CAD si je me base sur ma Visa, ou 630 RM. Honnêtement, niveau prix, c’est facilement 3 fois moins dispendieux qu’au Canada, où j’aurais payé au minimum 6-700$ CAD.

Niveau qualité de la lunette, ça donne quoi à Kuala Lumpur?

La qualité est là, et même un peu plus. Ce que je veux dire ici c’est que comme c’est moins cher, tu peux aller vers des options supérieures qui vont fiter dans ton budget.

L’examen et le processus est pareil qu’au Canada, alors pas de stress pour l’ordonnance!

Pour ce qui est du produit fini, c’était de l’excellente qualité. Les verres selon ma prescription durant l’examen et la monture, ben c’est une monture! Pour le rapport qualité/prix total de la lunette, c’est vraiment incroyable à Kuala Lumpur! 🙂

Et toi Steeven, quel opticien as-tu sélectionné pour tes lunettes à Kuala Lumpur?

Avant de vous le dire, je dois mentionner que je le dis juste parce que j’ai eu un service exceptionnel, et non car j’ai été payé ou whatever. Ceci étant, moi et Daryane SuperStar on est dans un hôtel miteux du ChinaTown, donc j’ai voulu avoir un opticien pas trop loin à pied. Au final j’ai été au centre d’achat Sungei Wang Plaza. Au troisième étage j’ai trouvé la clinique visuelle MyEyes. Après avoir parlé avec l’opticien, j’ai compris que c’est lui que je voulais. Bon service, lunette prête le lendemain et il a même changé les supports en plastiques pour le nez gratuitement à Daryane SuperStar.

Acheter ses lunettes à Kuala Lumpur, ça vaut la peine ou…?

F*ck Yeah que ça vaut la peine! 🙂

Aucun commentaire sur Tout savoir pour s’acheter des lunettes à Kuala Lumpur, Malaisie.

Tapez dans le champ ci-dessous et appuyez sur Entrée / Retourner à la recherche