VoyageurQc

Blog Voyage à saveur Québécoise!

Catégorie : Bla Bla

Voyager, c’est aussi profiter du moment présent! Ya Know!?!

Aujourd’hui je suis allé visiter une cascade dans le coin de Luang Prabang! Selon ce que les gens en disent, c’est la plus belle à voir au Laos! J’y ai…

Aujourd’hui je suis allé visiter une cascade dans le coin de Luang Prabang! Selon ce que les gens en disent, c’est la plus belle à voir au Laos!

J’y ai été le matin à 9 h. Car le gars de mon hotel m’avait dit que plus tard, c’était le moment où il y avait pleins de touristes.

De 9 h à 11 h, c’était chouette! J’ai vu un gars de je sais pas trop où, random on est monté en haut de la chute d’eau parce qu’il m’avait lâché un « Let’s Go Up » – J’ai pas répondu et en moins de deux je passais un chemin fermé pour aller au top.

Au top, je suis descendu et lui a continué le sentier avec sa blonde! J’ai été effoirer mes fesses sur un banc pour voir la cascade! J’étais seul et tranquille.

Ce jour-là, j’avais décidé de pas apporter ma tablette pour prendre des photos. Majoritairement car je voulais me baigner et profiter du moment.

J’ai été sur ce banc 1 heure. La première moitié, seulement moi et la cascade. La deuxième moitié, une quarantaine de touristes qui passaient en 3 minutes devant moi. 1 minute pour ajuster leur appareil photo et 2 minutes pour prendre la pose devant l’appareil. Ensuite ils partaient.

Ils venaient de vivre un moment devant une merveille, mais pour seulement en revenir avec une photo qui va perdurer que sur Google Image ou dans le Cloud.

Les photos, c’est fait pour offrir la chance à ceux ne pouvant y être d’avoir un bref aperçu. Et aussi pour se rappeler un souvenir, mais quel souvenir avons-nous si on ne prend pas la peine d’admirer avec ses yeux, au dépend d’un écran ou d’une lentille?

J’ai quitté le banc un moment donné. J’avais l’impression d’avoir vécu suffisamment cette cascade!

En revenant, j’ai pris un chemin différent pour avoir un nouvel angle et voir la rivière. J’ai dû sauter par-dessus un trou dans le petit pont en bois car quelqu’un prenait une photo depuis 5 minutes.

Un moment donné, je me suis arrêté pour jeter un dernier coup d’oeil avant de tourner le dos une dernière fois à cette cascade. J’étais « Dans les jambes » – Entre le spot de photo à ma droite et celui de gauche où les gens faisaient du va et vient pour prendre la pose et repartir. Ben il y avait un humain, qui lui admirait mais se sentait de trop.

C’est ça, maintenant, voyager!

Aucun commentaire sur Voyager, c’est aussi profiter du moment présent! Ya Know!?!

Moé, c’que j’veux, c’t’une vie plate avec toé!

Parce que moé, j’veux pas que ma prochaine destination soit Hawaii, Bali ou Paris. J’veux qu’ce soit su’l divan, ben collé avec toé parce qu’y fait frette. Parce que moé,…

Parce que moé, j’veux pas que ma prochaine destination soit Hawaii, Bali ou Paris. J’veux qu’ce soit su’l divan, ben collé avec toé parce qu’y fait frette.

Parce que moé, j’veux pas m’chicaner avec l’épais qui fait trop de bruit à 1 h du matin dans l’dortoir. J’veux m’ostiner avec toi, parce que t’es en criss que j’aille pas baissé la cuvette d’la toilette.

Parce que moé, j’veux pas attendre 4 heures pour mon avion en destination du Népal. J’veux attendre dans salle d’attente, avec toé, pour que l’docteur nous dise si ça va être un gars ou une fille.

Parce que moé, j’veux pas prendre des photos des chutes du Niagara. J’veux prendre une photo d’toé l’matin, dormant à côté d’moé, démaquillée pis incapable d’te lever d’ta brosse d’la veille.

Parce que moé, j’veux pas marcher pour me rendre en haut de l’Everest. J’veux qu’on s’promène su’l bord d’la Rivière aux sables, ensemble, avec les roues d’la poussette qui pognent dans les craques d’asphalte d’la véloroute.

Parce que moé, j’veux pas entendre les histoires flyées des backpackers. J’veux entendre les potins qu’t’as à me raconter d’ta job quand tu r’viens l’soir à maison.

Parce que moé, j’veux pas fourrer la p’tite russe tight que j’ai rencontrée quelque part en Thaïlande la veille. J’veux passer mes nuits à t’aimer, même si un jour l’bébé va nous déranger.

Parce que moé, c’que j’veux, c’t’une vie plate avec toé.

Aucun commentaire sur Moé, c’que j’veux, c’t’une vie plate avec toé!

Ma vie de 9 à 5.

Pour ceux qui le savent pas, je suis revenu il y a un an de mon périple en Amérique du Sud. En fait, le 13 Janvier 2018 exactement je fêterai…

Pour ceux qui le savent pas, je suis revenu il y a un an de mon périple en Amérique du Sud. En fait, le 13 Janvier 2018 exactement je fêterai mes 1 an! C’est bizarre, mais quand je suis rentré j’étais vraiment heureux! Tsé, après 2 ans, tu crois que les trucs vont être mieux qu’à ton départ! Car oui, en parti j’étais parti principalement pour des motifs personnels qui me faisaient de la peine! J’avais besoin de prendre du recule, de faire en sorte que ma haine et ma déception pour des trucs partent ou s’atténuent! Une fois que t’es en voyage depuis un certain temps, tu vois que le diction « Le temps doit faire les choses » est vrai! Mais tsé, au final c’est vrai pour toi! Car c’est toi qui a cheminé dans ton sentiment de frustration ou whatever que c’était! Donc oui, le « Temps fait bien les choses » pour toi, ta personne et ton esprit! Mais le fait, c’est que tu contrôles pas le reste! Naïvement, j’ai cru ça! En revenant ici, j’avais envie que mes scénarios que mon imagination se faisait sur les situations que je voulais réglées allaient être tel que je le pensais dans mon esprit! Mais non, la vie c’est pas comme ce que tu imagines, mais plutôt ce que tu vis, simplement! Mais ça, fallait que je revienne pour le savoir!

T’arrives à la maison, Okay et maintenant…?

J’arrive tranquillement à l’aéroport d’une ville anglophone de mon pays! Quand j’arrivais en avion, j’étais content de voir le Canada! Être chez nous, être avec mon peuple! Mais bon, ce sentiment part vite! À l’aéroport t’es encore pogné avec cette guerre de langues entre le français et l’anglais! Après, tu te dis que quand tu vas être dans ta province, ça va être mieux! Pis oui, ce l’est! Le temps que t’arrives, que tu te rends compte que ta province t’a manquée! Que tu peux parler ta langue avec tes expressions pis que le monde te comprenne! Ce sentiment est chouette, mais comme toute chose, ça dure pas! Une fois que ça devient une normalité, après quelques jours, c’est joie du passé!

Après, t’arrives dans ta ville, tu l’as dit à personne dans l’espoir que la première personne de ta famille qui va te voir va être heureux et te dire que tu lui as manqué! Non, à la place tu vois un WTF s’que tu fais-là! dans sa face! — « Allo famille, je vous aime aussi ».

Une fois le scandale de ton retour passé, tu t’amuses à revivre des activités de chez vous. Tu vas à la patinoire jouer au hockey, tu revois des personnes que tu connaissais mais que le temps a effacé les traces de ce qui sont dorénavant de jadis amitiés. Tu fais ça un certain temps, mais au final, ça devient une normalité aussi! Tu y vas, tu reviens et tu recommences le lendemain!

Là, la vie te rattrape.

Tu voudrais continuer à juste rien faire, être libre dans ta vie sédentaire que tu rêvais il y a quelques mois! Mais non, c’est pas ça la vie! Tu dois payer ta bouffe, payer ton loyer! Donc là, tu fais ce que monsieur et madame tout le monde font, tu te trouves un boulot! Parce que oui, un boulot ça donne de l’argent!

Tu te lèves à 6 heure, tu reviens à 18 heure car le bus était pas rapide ce soir! T’es fatigué, tu veux dormir! Tsé, ton lit est ton meilleur ami et l’aventure la plus excitante de tes journées! Ça suce!

Tu te fais des amis, mais comme toute chose, ça va, ça vient! Et comme toute chose, au début tout nouveau tout beau, après avec l’usure, vous sortez moins ensemble, ils boivent moins, tes tripes de groupe deviennent des souvenirs passés! Ça aussi, ça suce!

S’tu vraiment ça que je veux?

Là, tu te demandes si c’est vraiment ça que tu veux! Vivre sédentaire à répartir ta journée à aller au travail, travailler, manger, travailler, revenir du travail, manger, faire à manger pour ton lunch le lendemain et si t’es chanceux, finir ta journée avec un film sur lequel tu vas sûrement t’endormir avant la fin. Ouais, je sais, ça suce!

Donc là, ton voyage te manque. Ton mode de vie te manque, celui où tous les jours étaient une aventure unique! Où t’étais dans l’extrême de tes émotions et où tu méprisais la vie par moment, mais où tu la vivais à chaque instant!

Le déclic est là!

Donc là, tu décides de faire « Okay. Je repars! » —  Tu dois faire face à la réalité, il te faut de l’argent. Donc là tu fais ta job, t’essaies de te distraire avec des amis et tu bois pour te divertir! Là, t’es rendu avec un peu d’argent de coté. T’es pas sûr si c’est assez, t’es insécure de repartir parce que t’es rendu avec une vie pépère et t’es habitué comme ça. Mais un soir, t’as cette pensée, celle qui te fait dire « J’suis rendu quoi là? »– Tu t’réponds ben vite « Pas grand chose » — Alors dans un élan d’argumentaire du Oui/Non tu finis par retrouver l’insouciance de ton jeune temps, où t’étais Young, Wild and Free— Donc t’arrives à cette conclusion: « Ouais, f*ck la raison ». Après tu fais un geste qui va t’obliger à pu r’tourner en arrière, comme acheter un billet d’avion où c’est pas cher mais que l’endroit va t’exciter.

Aussi simplement, tu repars à l’aventure.

Là, t’as ton billet. T’attends patiemment la date dessus pour partir. 58 jours avant le départ, dans mon cas ça va être le Bali! J’ai hâte, ça va être chouette! J’ai acheté une nouvelle tente avec un beau matelas gonflable. Ils sont laids, mais ils sont pas chers et les commentaires sur Amazon sont bons, c’est correct pour moi! Là, je suis dans un stade où je suis heureux d’espoir. Bientôt, l’attente va me faire chier, mais dans pas long, je serai heureux de vivre une vie de nomade avec ma tente et des souvenirs qui vont se créer chaque jour pour alimenter mon Best Seller que j’vais raconter sur mon lit de mort!

« Parce que moi, quand j’vas être vieux, j’veux que mon corps soit débati! Pas parce qu’il a de l’âge, mais parce qu’y’a vécu en tabarnak! »

-Steevenichou!

Mon 9 à 5, je te dis quand même merci!

J’ai quand même eu des beaux moments durant cette année à vivre du 9 à 5. En voici quelques photos, et si vous êtes-là, c’est que vous avez faite de cette année une chouette à l’os!

Merci à vous! ♥

 

4 commentaires sur Ma vie de 9 à 5.

Est-ce qu’Air Canada respecte son obligation de la langue française?

L’autre jour je suis tombé sur cet article qui faisait mention des obligations linguistiques d’Air Canada! En gros, comme c’est le transporteur officiel du pays ou de quoi du genre, il…

L’autre jour je suis tombé sur cet article qui faisait mention des obligations linguistiques d’Air Canada! En gros, comme c’est le transporteur officiel du pays ou de quoi du genre, il se doit d’honorer les deux langues officielles de notre merveilleux pays; c’est-à-dire le français et la langue seconde, l’anglais!

Personnellement, comme j’aime mon français à la F♥O♥L♥I♥E, je parle toujours en français à ceux qui travaillent dans les aéroports canadiens et bien sûr, quand j’utilise les services s’en allant en direction du Québec! Comme j’ai déjà utilisé le service d’Air Canada en 2017 pour revenir de Lima en direction de mon bien aimé Lac-Saint-Jean, je me suis dit que j’allais faire un état de la situation actuelle d’Air Canada Vs. son obligation d’offrir des services en français et ce, basée sur mon expérience avec eux! Je vais passer tous les aspects du processus de consommation, c’est-à-dire de l’arrivé sur leur site Internet, en passant par les courriels, les relations directes avec le personnel et bien plus! Alors commençons! 🙂

Le site Internet d’Air Canada!

Voici ce que ça me donne directement quand j’arrive sur le site d’Air Canada:

site internet français air canada(Crédit: Site Internet AirCanada.ca)

Donc en gros, ce qu’on peut dénoter c’est que le site à la base est en anglais (comme on peut s’en rendre compte derrière le pop-up). Dans le contexte, c’est pas si grave car dès qu’on arrive sur le site, on a l’option de sélectionner la langue de son choix! Et je dois dire que la traduction pour le reste est bien faite! Vous avez aussi sur le pop-up la possibilité de voir leur engagement par rapport aux langues officielles! Au final, ça découle à ce PDF:

Plan d’action d’Air Canada pour les langues officielles!

Ironiquement, le nom du fichier est « Linguistic-action-plan.pdf » quand on le télécharge directement sur leur site, alors que la politique est écrite en français! Mais bon, Air Canada peut pas être parfait partout! Mais avoir le nom du fichier en français, ça aurait été gentil!

Sinon, ce que j’ai apprécié c’est que leur site semble être assez brillant pour se mettre par défaut en français quand on prend un billet via un autre site déjà en français, comme quand j’ai pris le mien via Google Flight pour économiser de l’argent, la redirection m’a envoyé directement à la version française! Good Job sur ça Air Canada! Quoi que je sais même pas si c’est vous ou Google qui est gentil sur ce coup!

Pour le respect de la langue français par rapport au site Internet, je donnerais un bon 9/10.

Les courriels provenant d’Air Canada!

Bien sûr, après la prise de commande du billet sur le site Internet, la deuxième étape est de recevoir le merveilleux courriel de confirmation! Sur ça, Air Canada fait du bon travail! Le courriel de confirmation est en effet en français, sur la photo suivante vous avez que la première page, mais elles sont toutes en français! Take a look below:

air canada et le français dans ses courriels(Crédit: Mon courriel)

J’ai masqué certaines informations, mais en gros, c’est un très bon français! Aussi, ce qui est chouette, c’est qu’il n’y a pas les deux langues, mais bien seulement celle que j’ai utilisée quand j’ai réservé mon billet! Alors c’est bien!

Par la suite, il y a toujours les courriels quand on se plaint! La première fois que j’ai acheté mon billet, j’ai eu un petit problème! Alors j’ai eu une correspondance avec leur service à la clientèle et ce, par courriel! J’avais essayé d’appeler, mais l’attente était interminable et ma connexion Internet dans mon hôtel était trop à chier pour que Google HangOut reste connecté aussi longtemps! À noter qu’en premier lieu, j’ai reçu un message comme de quoi il avait reçu ma demande etc. Ça donnait ça :

« Nous vous remercions d’avoir communiqué avec nous au sujet de vos voyages avec Air Canada.

Votre rétroaction est toujours la bienvenue, et nous tenons à vous assurer qu’un représentant d’Air Canada communiquera avec vous dès que possible. Nous devrons peut-être faire quelques recherches relatives à votre dossier, et nous vous remercions de votre patience dans l’attente de notre réponse.

Ce message automatisé confirme que nous avons reçu votre correspondance. Il n’est pas nécessaire de soumettre vos renseignements de nouveau. Nous nous en occupons!

Sincères salutations,

Les Relations clientèle d’Air Canada

**Ceci est un message automatisé.  Veuillez ne pas répondre à ce courriel. »

C’était bien, le texte en français, le nom en français et le courriel en français! Pour ça, beau travail mon Air Canada! Là où j’ai eu un petit problème, c’est quand l’agent a fait un suivi de ma demande! Le courriel donnait ça:

courriel en français et en anglais(Crédit: Mon courriel)

Encore une fois, j’ai enlevé un peu de donnés, en gros c’est mon nom de famille et le numéro de mon dossier que j’ai masqués! Sur ce courriel, il y a trois petits problèmes:

  1. Le courriel commence par la langue anglaise, alors que j’ai fait ma demande en français!
  2. Le numéro du dossier est juste indiqué par « Our file ». Je m’excuse, mais si je comprends pas l’anglais, j’aimerais avoir cette traduction-là aussi! Car elle semble pas être indiquée dans la version française!
  3. Je m’excuse, mais c’est marqué « Air Canada Costumer Relations »… Juste FRANÇAIS PLZ!

En gros, pour les courriels qui respectent la langue française, je donnerais un 8/10. Le dernier courriel présenté m’a fait vomir!

Premier gros test: L’aéroport de Lima, les employés et le français!

Il faut savoir qu’au Pérou, l’éducation est un peu moins bonne qu’en Amérique du Nord et plusieurs ont pas nécessairement accès à des études d’un certain niveau, mettons! Donc j’avais pas beaucoup d’attente quant à me faire servir en français par des Péruviens! Cependant, j’avais espoir que la documentation traduite soit quand même pas pire car c’est quelque chose qui peut être approuvée et vérifiée par le bureau-chef avant d’être imprimée et mise quelque part! Voilà, donc ceci étant dit, voyons comment s’est passée mon expérience! Bien sûr, j’ai toujours parlé en français avec chacun des employés et aussi quand j’utilisais les services!

  1. La première étape a été de poser une question à leur bureau! Sur la feuille de la porte, il y avait des fautes et c’était lisible, mais sans plus! Ça, ça aurait pu être amélioré! Pour ce qui est de l’employé qui m’a répondu, j’ai eu droit à un WTF dans ses yeux quand j’ai posé ma question en français à savoir combien de temps je devais être à la porte avant l’heure du vol! La version anglaise a pas été mieux, c’était un anglais très très de base. Peut-être trouver quelqu’un de plus fluide, au moins en anglais, aurait été un bon départ! Mais en français, anglais et espagnol, ça ç’aurait été vraiment chouette!
  2. Le petit écran pour faire imprimer le billet, ça c’était bien! Deux langues, bonne traduction!
  3. Les petits signes pour s’enregistrer, c’était bien aussi! Un bon français! Rien à redire!
  4. Les employés pour les bagages… Ça, c’était choquant un peu! Aucun parlait français sur les 5-6 qui étaient là! Et j’ai même demandé à être servi en français, j’ai eu un « Sorry, no one speak french here ». J’étais un peu fâché, alors j’ai mentionné que c’est Air Canada et qu’ils devaient parler français. Le gars se sentait mal, s’est excusé et par la suite je lui ai permis de me servir en anglais! J’ai pas piqué de crise juste parce que c’était un Péruvien, mais sérieux Air Canada, c’est un vol direction Canada, faudrait s’arranger pour avoir un qui parle français quand même!
  5. L’autre étape était l’embarcation, c’était chouette! Ça parlait français!

Pour l’aspect de l’aéroport de Lima et du respect de notre délicieuse langue, je vais mettre un 6/10. Ça aurait pu être mieux niveau français pour les employés!

Dans l’avion, ça donnait quoi niveau français?

  • Lima-Toronto: Là, c’était bien! La madame qui était l’hôtesse de l’air parlait français! Cependant à l’entrée elle parlait aux clients en anglais, alors j’ai posé une question en français, elle a été un peu bête et m’a répondu sec. J’étais un peu triste, mais c’est des choses qui arrivent! Après, elle a voulu m’offrir une collation et me l’a offert en anglais alors qu’elle savait que je parlais français, je l’ai donc ignorée et j’ continué ma sieste! Donc Oui, ça parlait français, mais ça pas été fort niveau effort quand on sait que je parle français! Sinon, il y avait aussi l’aspect des interactions avec l’audience totale. Pour la ceinture et les trucs de sécurité, ça été expliqué en français. On a même eu droit à un mot du pilote en français même si on voyait qui connaissait la langue pratiquement pas, mais j’ai beaucoup apprécié! La version a été très courte en comparaison à celle anglaise, mais considérant qu’il était pas natif d’un coin français, j’ai trouvé ça bien! Bravo pour l’effort pilote!
  • Toronto-Ottawa: Avant de commencer pour ça, j’aimerais mentionner que les agents des douanes à Toronto, vous êtes vraiment des gênants et se moquer de la langue du monde qui parle français parce qu’on vous demande d’être poli, c’est pas cool! Achetez-vous de la politesse et des manières! Ceci étant dit, le vol a été super bien! L’enregistrement fait en français! Les hôtesses de l’air parlaient français et c’était solidement chouette! Je me suis vraiment senti revenir chez nous avec autant de français du Canada dans l’avion! Merci Air Canada pour ce feeling!
  • Ottawa-Montréal: Encore une fois, rien à redire! Dans l’avion, en plus, il y avait une Québécoise trop gentille comme hôtesse! Comme il y avait pas un chat dans l’avion, on a parlé un peu! J’étais presqu’en amour! Beau travail pour l’avoir engagé Air Canada!

Pour cet aspect, je dois dire que quand tu rentres au Canada, le français semble être vraiment mais vraiment poussé! Alors sur ça, un bon 9/10 pour le respect de la langue! La point de moins c’est pour l’hôtesse un peu bête, elle m’a fait de la peine! 🙁

Donc, au final, est-ce qu’Air Canada respecte son obligation du français?

Personnellement, je dirais qu’il y a encore des efforts à faire! Mais en gros, c’est sur la bonne voie! J’encouragerais de revoir le système des courriels et aussi, de faire en sorte que dans les centres où il y a moins de canadien-français, on s’arrange pour au moins avoir une personne qui baragouine la langue, juste question de se sentir un peu chez soit! Parce que prendre Air Canada, ça devrait revenir à se sentir chez nous, peu importe où on est!

Donc, la note globale que je donnerais à Air Canada pour ses obligations en rapport à la langue française est un 7.5/10! Vous êtes sur la bonne voie, mais continuez à vous améliorer!  

Et vous, ça donne quoi votre histoire avec Air Canada?! 🙂

 

Aucun commentaire sur Est-ce qu’Air Canada respecte son obligation de la langue française?

Tapez dans le champ ci-dessous et appuyez sur Entrée / Retourner à la recherche