VoyageurQc

Blog Voyage à saveur Québécoise!

Catégorie : Bla Bla

Moé, c’que j’veux, c’t’une vie plate avec toé!

Parce que moé, j’veux pas que ma prochaine destination soit Hawaii, Bali ou Paris. J’veux qu’ce soit su’l divan, ben collé avec toé parce qu’y fait frette. Parce que moé,…

Parce que moé, j’veux pas que ma prochaine destination soit Hawaii, Bali ou Paris. J’veux qu’ce soit su’l divan, ben collé avec toé parce qu’y fait frette.

Parce que moé, j’veux pas m’chicaner avec l’épais qui fait trop de bruit à 1 h du matin dans l’dortoir. J’veux m’ostiner avec toi, parce que t’es en criss que j’aille pas baissé la cuvette d’la toilette.

Parce que moé, j’veux pas attendre 4 heures pour mon avion en destination du Népal. J’veux attendre dans salle d’attente, avec toé, pour que l’docteur nous dise si ça va être un gars ou une fille.

Parce que moé, j’veux pas prendre des photos des chutes du Niagara. J’veux prendre une photo d’toé l’matin, dormant à côté d’moé, démąquillée pis incapable d’te lever d’ta brosse d’la veille.

Parce que moé, j’veux pas marcher pour me rendre en haut de l’Everest. J’veux qu’on s’promène su’l bord d’la Rivière aux sables, ensemble, avec les roues d’la poussette qui pognent dans les craques d’asphalte d’la véloroute.

Parce que moé, j’veux pas entendre les histoires flyées des backpackers. J’veux entendre les potins qu’t’as à me raconter d’ta job quand tu r’viens l’soir à maison.

Parce que moé, j’veux pas fourrer la p’tite russe tight que j’ai rencontrée quelque part en Thaïlande la veille. J’veux passer mes nuits à t’aimer, même si un jour l’bébé va nous déranger.

Parce que moé, c’que j’veux, c’t’une vie plate avec toé.

Aucun commentaire sur Moé, c’que j’veux, c’t’une vie plate avec toé!

Ma vie de 9 à 5.

Pour ceux qui le savent pas, je suis revenu il y a un an de mon périple en Amérique du Sud. En fait, le 13 Janvier 2018 exactement je fêterai…

Pour ceux qui le savent pas, je suis revenu il y a un an de mon périple en Amérique du Sud. En fait, le 13 Janvier 2018 exactement je fêterai mes 1 an! C’est bizarre, mais quand je suis rentré j’étais vraiment heureux! Tsé, après 2 ans, tu crois que les trucs vont être mieux qu’à ton départ! Car oui, en parti j’étais parti principalement pour des motifs personnels qui me faisaient de la peine! J’avais besoin de prendre du recule, de faire en sorte que ma haine et ma déception pour des trucs partent ou s’atténuent! Une fois que t’es en voyage depuis un certain temps, tu vois que le diction « Le temps doit faire les choses » est vrai! Mais tsé, au final c’est vrai pour toi! Car c’est toi qui a cheminé dans ton sentiment de frustration ou whatever que c’était! Donc oui, le « Temps fait bien les choses » pour toi, ta personne et ton esprit! Mais le fait, c’est que tu contrôles pas le reste! Naïvement, j’ai cru ça! En revenant ici, j’avais envie que mes scénarios que mon imagination se faisait sur les situations que je voulais réglées allaient être tel que je le pensais dans mon esprit! Mais non, la vie c’est pas comme ce que tu imagines, mais plutôt ce que tu vis, simplement! Mais ça, fallait que je revienne pour le savoir!

T’arrives à la maison, Okay et maintenant…?

J’arrive tranquillement à l’aéroport d’une ville anglophone de mon pays! Quand j’arrivais en avion, j’étais content de voir le Canada! Être chez nous, être avec mon peuple! Mais bon, ce sentiment part vite! À l’aéroport t’es encore pogné avec cette guerre de langues entre le français et l’anglais! Après, tu te dis que quand tu vas être dans ta province, ça va être mieux! Pis oui, ce l’est! Le temps que t’arrives, que tu te rends compte que ta province t’a manquée! Que tu peux parler ta langue avec tes expressions pis que le monde te comprenne! Ce sentiment est chouette, mais comme toute chose, ça dure pas! Une fois que ça devient une normalité, après quelques jours, c’est joie du passé!

Après, t’arrives dans ta ville, tu l’as dit à personne dans l’espoir que la première personne de ta famille qui va te voir va être heureux et te dire que tu lui as manqué! Non, à la place tu vois un WTF s’que tu fais-là! dans sa face! — « Allo famille, je vous aime aussi ».

Une fois le scandale de ton retour passé, tu t’amuses à revivre des activités de chez vous. Tu vas à la patinoire jouer au hockey, tu revois des personnes que tu connaissais mais que le temps a effacé les traces de ce qui sont dorénavant de jadis amitiés. Tu fais ça un certain temps, mais au final, ça devient une normalité aussi! Tu y vas, tu reviens et tu recommences le lendemain!

Là, la vie te rattrape.

Tu voudrais continuer à juste rien faire, être libre dans ta vie sédentaire que tu rêvais il y a quelques mois! Mais non, c’est pas ça la vie! Tu dois payer ta bouffe, payer ton loyer! Donc là, tu fais ce que monsieur et madame tout le monde font, tu te trouves un boulot! Parce que oui, un boulot ça donne de l’argent!

Tu te lèves à 6 heure, tu reviens à 18 heure car le bus était pas rapide ce soir! T’es fatigué, tu veux dormir! Tsé, ton lit est ton meilleur ami et l’aventure la plus excitante de tes journées! Ça suce!

Tu te fais des amis, mais comme toute chose, ça va, ça vient! Et comme toute chose, au début tout nouveau tout beau, après avec l’usure, vous sortez moins ensemble, ils boivent moins, tes tripes de groupe deviennent des souvenirs passés! Ça aussi, ça suce!

S’tu vraiment ça que je veux?

Là, tu te demandes si c’est vraiment ça que tu veux! Vivre sédentaire à répartir ta journée à aller au travail, travailler, manger, travailler, revenir du travail, manger, faire à manger pour ton lunch le lendemain et si t’es chanceux, finir ta journée avec un film sur lequel tu vas sûrement t’endormir avant la fin. Ouais, je sais, ça suce!

Donc là, ton voyage te manque. Ton mode de vie te manque, celui où tous les jours étaient une aventure unique! Où t’étais dans l’extrême de tes émotions et où tu méprisais la vie par moment, mais où tu la vivais à chaque instant!

Le déclic est là!

Donc là, tu décides de faire « Okay. Je repars! » —  Tu dois faire face à la réalité, il te faut de l’argent. Donc là tu fais ta job, t’essaies de te distraire avec des amis et tu bois pour te divertir! Là, t’es rendu avec un peu d’argent de coté. T’es pas sûr si c’est assez, t’es insécure de repartir parce que t’es rendu avec une vie pépère et t’es habitué comme ça. Mais un soir, t’as cette pensée, celle qui te fait dire « J’suis rendu quoi là? »– Tu t’réponds ben vite « Pas grand chose » — Alors dans un élan d’argumentaire du Oui/Non tu finis par retrouver l’insouciance de ton jeune temps, où t’étais Young, Wild and Free— Donc t’arrives à cette conclusion: « Ouais, f*ck la raison ». Après tu fais un geste qui va t’obliger à pu r’tourner en arrière, comme acheter un billet d’avion où c’est pas cher mais que l’endroit va t’exciter.

Aussi simplement, tu repars à l’aventure.

Là, t’as ton billet. T’attends patiemment la date dessus pour partir. 58 jours avant le départ, dans mon cas ça va être le Bali! J’ai hâte, ça va être chouette! J’ai acheté une nouvelle tente avec un beau matelas gonflable. Ils sont laids, mais ils sont pas chers et les commentaires sur Amazon sont bons, c’est correct pour moi! Là, je suis dans un stade où je suis heureux d’espoir. Bientôt, l’attente va me faire chier, mais dans pas long, je serai heureux de vivre une vie de nomade avec ma tente et des souvenirs qui vont se créer chaque jour pour alimenter mon Best Seller que j’vais raconter sur mon lit de mort!

« Parce que moi, quand j’vas être vieux, j’veux que mon corps soit débati! Pas parce qu’il a de l’âge, mais parce qu’y’a vécu en tabarnak! »

-Steevenichou!

Mon 9 à 5, je te dis quand même merci!

J’ai quand même eu des beaux moments durant cette année à vivre du 9 à 5. En voici quelques photos, et si vous êtes-là, c’est que vous avez faite de cette année une chouette à l’os!

Merci à vous! ♥

 

4 commentaires sur Ma vie de 9 à 5.

Tapez dans le champ ci-dessous et appuyez sur Entrée / Retourner à la recherche