VoyageurQc

Blog Voyage à saveur Québécoise!

Plainte au Commissariat aux langues officielles : Retour d’expérience!

Comme tout bon voyageur, je suis par moment en relation avec des institutions qui se doivent de respecter les deux langues officielles, c’est-à-dire l’anglais et la délicieuse langue française! Comme…

Comme tout bon voyageur, je suis par moment en relation avec des institutions qui se doivent de respecter les deux langues officielles, c’est-à-dire l’anglais et la délicieuse langue française! Comme j’aime beaucoup ma langue, je demande toujours à me faire servir en français quand c’est dans mon droit! Ceci étant, j’ai récemment eu une petite problématique linguistique avec Via Rail et j’étais vraiment pas très content! Comme de raison, j’ai fait une plainte au Commissariat aux langues officielles! J’ai donc décidé de faire un petit retour d’expérience sur le processus de mes merveilleuses plaintes! 🙂

Pourquoi faire une plainte au Commissariat aux langues officielles?

C’est une excellente question que je me pose à moi-même, bravo à moi! 🙂 – En fait, il faut savoir que je viens d’une région très très indépendiste. Ce qui rend le fait de parler français une partie prenante de notre culture, de notre identité! Par ce fait, j’aime que ma langue soit respectée!

Un autre aspect, c’est que j’aime particulièrement confronter des institutions ou des personnes qui tentent de minimiser l’importance du français, et donc d’en honorer les droits! – Faut comprendre ici qu’à lire et entendre parfois des commentaires ou des idiots sur Youtube dire que la langue française est inutile, c’est très encourageant à rentrer dans la confrontation. Spécialement quand tu sais que, constitutionnellement parlant, leur point est tout à fait invalide. 🙂

Une autre raison, c’est particulièrement car parfois j’ai rien à faire! Un jour j’étais saoul et j’ai appelé 9 fois en ligne la police parce que la madame refusait de me servir en français quand je voulais faire ma plainte. Le lendemain j’étais dans le bureau du sergent pour entre autre me plaindre de discrimination basée sur la langue. 🙂

Ceci étant, dans le cas qui nous intéresse, voici la raison pour laquelle j’ai fait une plainte au Commissariat des langues officielles:

En gros, ça c’est mon message FB à Via Rail sur la situation. Et c’est pour ça que j’ai fait une plainte au Commissariat des langues officielles! 🙂

Faut savoir cependant que j’ai exagéré sur le point que je parle pas anglais. – Je parle anglais.

Par la suite, j’ai fait une plainte au Commissariat aux langues officielles sur leur site. En gros j’ai expliqué la situation par écrit et j’avais qu’à cliquer sur envoyer. C’est vraiment super simple!

Le processus suite à une plainte au Commissariat des langues officielles!

Suite à ma plainte, j’ai eu un retour super rapide d’une certaine Julie! Elle est clairement la plus chouette au monde! Avant de continuer, voici le courriel de premier contact!

Pour continuer, Julie était vraiment une bombe. Elle est vraiment super gentille et je prenais des nouvelles de ses vacances et elle de comment j’allais! Quelle femelle! 😀

Ceci étant, suite à notre première discussion elle m’a dit que j’avais le droit de faire 2 plaintes en raison d’un autre évènement, ce que j’ai fait.

En gros, lors du premier contact elle me demande les détails, les personnes impliquées et tout le tralala. Un peu comme un entretien du type de la série MindHunter sur Netflix. Aussi, durant l’appel, elle m’informe sur les délais et les étapes.

Suite à notre première discussion, je lui envoie les documents nécessaires du type discussion FB avec Via Rail, billets de trains et les détails demandés.

Par la suite, c’est un suivi assez sommaire. Elle me dit quand la plainte est mentionnée à Via Rail, ce qu’il en est de son premier contact avec la personne ressource de l’entreprise et tralala.

À la fin du processus, elle me fait part des conséquences de ma plainte! Dans mon cas, les gens se sont fait rencontrer. Des documents ont été envoyés et des rappels à l’ordre ont été fait. – J’étais quand même satisfait des conclusions, cependant la gare de Jasper avait une justification boiteuse alors j’en ai fait part à Julie. Aussi, le gars ayant mentionné le fait que son oubli était justifié par une statistique stupide sur notre minorité n’a pas semblé avoir å rendre des comptes sur ce fait précis! J’ai donc demandé à Julie de faire un suivi sur ce point précis. Elle est sur la cas!

Des trucs à savoir:

  • La plainte a été traitée en dedans de 90 jours.
  • J’ai eu 32 échanges de courriel avec Julie.
  • Chaque épisode se fait initialement par un courriel pour planifier un appel téléphonique.
  • Julie est la meilleure.
  • Ma deuxième plainte est encore en cours.

Réflexion sur le processus de plainte au Commissariat des langues officielles!

Personnellement, je crois que les agents font vraiment super bien leur travail. Julie était vraiment super impliquée dans son travail et quand je lui parlais, elle semblait vraiment outrée et comprenait chacun de mes points! Je sens aussi que clairement, cette organisation qu’est le Commissariat des langues officielles est une protection pour les francophones. – Clairement aucun anglophone ou presque doit s’en servir!

Ce qui me rend un peu triste, c’est qu’à voir les nouvelles, il faudrait serrer la vice encore un peu. Le Commissariat des langues officielles est une institution, et je crois qu’il faudrait plus de marge de manoeuvre à cette organisation. Particulièrement quand je lis ça:

https://www.lesoleil.com/actualite/pour-un-commissaire-aux-langues-officielles-avec-plus-de-mordant-d6159f23aaa76fc13eb937d69ed6d68f

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1168792/rapport-commissaire-aux-langues-officielles-nouvelle-loi-pas-plus-tard–2021

À lire ça, j’ai comme l’impression que c’est une claque sur les doigts que cette institution peut donner. Quand je parlais à Julie, elle me disait que Via Rail prenait vraiment ça à coeur donc c’est pour ça qu’elle a pris les mesures appropriées. Cependant, elle disait que d’autres organisations, comme Air Canada, était moins réceptif à ce genre de plainte. Tout ça pour dire que j’ai l’impression que la légitimité de vouloir respecter les langues est plus du bon vouloir des organisations. Le Commissariat des langues officielles c’est plus comme la mère de famille tannante qui appelle toujours le proviseur au sujet des vilains qui respectent pas son fils à l’école. C’est tannant, mais ça va pas faire grand chose!

À mon sens, le Commissariat des langues officielles devrait être un vrai pitbull. Le gardien du jardin qui va tellement faire peur que personne voudra franchir la clôture pour aller sur le terrain du non respect de la langue française!

Donc en gros, malgré le bon vouloir des agents et de ceux effectuant les plaintes, il faut donner du panache et offrir au Commissariat des leviers diaboliques à faire chier dans leurs culottes les vilains respectant pas le français!

Et vous, quelle est votre expérience avec le Commissariat des langues officielles? 🙂

Aucun commentaire sur Plainte au Commissariat aux langues officielles : Retour d’expérience!

Passer un été à Whistler: Mon retour d’expérience!

Comme vous le savez certainement si vous lisez ce blog régulièrement, j’ai quitté le Québec en Juin pour vivre l’expérience de l’Ouest Canadien. Au final, j’ai terminé mon périple à…

Comme vous le savez certainement si vous lisez ce blog régulièrement, j’ai quitté le Québec en Juin pour vivre l’expérience de l’Ouest Canadien. Au final, j’ai terminé mon périple à Whistler et j’envisageais m’y installer pour de bon. Ceci étant, après un été j’ai compris bien des choses et j’ai décidé de faire un petit résumé de mon été à Whistler! Pour commencer ce retour d’expérience, voici une jolie photo du Market Place où j’écris de la terrasse du Tim Hortons! 🙂

Pourquoi je voulais venir à Whistler?

Je crois que c’est important de clarifier à la base pourquoi j’ai voulu venir à Whistler! En fait, la raison principale c’était pour essayer de trouver quelque chose. Dans ma tête, je vise toujours la recherche de l’amour ou d’un travail que je vais aimer. Comme je trouvais rien au Québec pour combler un de ces deux points, j’ai simplement bougé à Whistler comme ça semblait le coin utopique parfait selon les dires de tous les Backpackers!

Donc, je suis venu à Whistler avec le rêve de trouver ce qui me comblera. En gros, c’est pas mal ça. 🙂

Les moments forts de l’été à Whistler!

Hier soir, j’avais commencé l’article et je me questionnais à savoir comment le structurer. Car sérieusement, je savais pas comment bien expliquer. J’ai donc décidé de faire ressortir les meilleurs moments de mon été, car ça correspond à mes habitudes, passions et les trucs nouveaux qui sont arrivés dans ma vie! Alors nous voici le lendemain matin, et toujours au Tim Hortons de Whistler!

Visite de tantine à Whistler!

Je suis pas ce qu’on appelle l’homme le plus proche de sa famille, particulièrement du coté de mon paternel. En fait, la seule avec qui j’ai une relation semble être tantine Manon. Ironiquement, j’ai aucun lien de sang avec. Elle est en fait la veuve au frère à mon père, et donc mon oncle. Ceci étant, elle passait à Vancouver avec son conjoint Mario et ils sont venus à Whistler.

J’étais content de leur visite! Ça parait bizarre, mais comme j’ai une certaine distance par rapport à ma famille, savoir que Manon est la seule à se soucier le moindrement de mon bien-être en prenant la peine de me parler et faire un petit détour durant ses vacances pour me saluer, je trouve ça vraiment choupinet! J’ai aussi bien aimé son conjoint Mario. Il semble rendre tantine heureuse, et c’est pas mal tout ce qui m’importe! Bref, ce fût une agréable visite et surprise à Whistler!

Visite de Jean-Philippe à Whistler!

Je sais que ça fait 2 catégories de suite que je parle de visite, mais c’est que Whistler c’est bien pour la boisson, mais c’est encore mieux pour la boisson avec des bons vieux copains! 🙂

En fait, Jean-Philippe est un copain du temps du Cégep. Il a déménagé en Alberta pour travailler dans le DryWall. En effet, il faut croire que c’est commun pour un Québécois de travailler dans la construction quand il va dans l’Ouest! Ceci étant, il est venu sur l’Île de Vancouver avant mon arrivé à Whistler. Un jour je lui demande quand il vient me visiter à Whistler et le soir même, il était là avec un autre ami du Québec! On a campé dans mon coin de camping. Ce fût une soirée de dialogue, de boisson et de pissage dans les arbustes.

C’est aussi durant cette soirée que j’ai connu Meilleure Amie Jacynthe.

Meilleure amie Jacynthe de Whistler!

En fait, il faut savoir que quand tu es à Whistler, tous les Québécois deviennent tes amis. Tu entends l’accent en ville et tu dis YOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO! Ensuite vous êtes amis pour 1 soirée, 1 semaine, 1 heure ou pour la vie. M’enfin, ce fût le cas avec Jacynthe et ses amis. Durant la soirée avec Jean-Philippe, on se cherchait des amis pour continuer la soirée car les pubs ferment à 1 h AM. On a donc rencontré Jacinthe et son amoureux qui nous ont fait rentrer gratuitement au MoeJo, une discothèque qui ressemble d’un fond de sous-sol mais qui ferme à 2 h AM.

Ceci étant, moi et Jacinator on est devenu des amis. En fait, c’est ma vie sociale à Whistler. Quand je sors c’est toujours avec elle. Premièrement elle est vraiment random, ce qui fait d’elle une femelle très distrayante. Et deuxièmement, elle supporte mes comportements discutables quand je suis saoul comme le tabarnak! Pour ça, elle mérite un gros HighFive!

J’ai pas nécessairement de photo avec femelle Jacinthe car je suis pas trop selfie. Mais c’est clairement la plus belle rencontre de mon été ici.

La bibliothèque de Whistler!

La bibiothèque de Whistler a clairement été un endroit de découvertes incroyable! Au début, comme je connaissais personne, j’ai commencé à fréquenter l’endroit. Comme c’est une bibliothèque, j’ai feuilleté un livre, ensuite je l’ai lu, ensuite j’ai pris une carte pour le réserver, au final j’ai lu mon premier livre en 15 ans! J’ai répété l’exploit un gros 4 à 5 fois!

Ce qui est chouette aussi avec la bibliothèque, c’est que vous avez pleins d’ateliers gratuits, comme la méditation à laquelle j’ai participé 2 fois!

Un autre truc incroyable à la bibliothèque de Whistler, c’est que l’Internet est de la bombe et les divans sont trop puissants niveau confort! C’est donc parfait pour écouter Netflix durant les journées pluvieuses! D’ailleurs mes séries du moment sont Lucifer et Anne with an E. Sérieusement, des classiques! Particulièrement le premier!

En gros, la bibliothèque c’était mon repère quand je voulais passer des moments calmes et être seul! 🙂

Les copines de travail à Whistler!

Généralement, je veux me tirer une balle après un gros 1 mois ou 2 à une nouvelle Job. Cependant, j’ai eu la chance de trouver un travail potable à Whistler!

Proprement dit, je fais pas grand chose! Et c’est justement ce qui est incroyable, car mes comparses de travail s’en calissent! Faut savoir qu’une s’appelle Petra, c’est comme la chef de meute! Tant que tes dans ses bonnes grasses, t’es correct! Sa ligne directrice c’est d’éviter le drame. Donc comme je me caliss de tout, elle m’aime bien et supporte ma paresse! De plus, j’ai acheté un truc pour une fête de son pays reliée à son nom. Donc elle, elle est chouette et m’aime bien!

La deuxième partenaire de travail à Whistler, c’est Laura! En gros, Laura c’est une Britannique mais chouette! Elle est la femelle la plus incroyable du monde, si je fais mal mon travail elle me le dit mais gentiment. Et chose super chouette, quand je suis fatigué, donc la moitié du quart de travail, elle me chicane pas quand je suis sur une chaise à rien faire. Faut savoir que Laura est pas genre conne pour accepter que je fasse rien, c’est juste que la fille est vraiment amicale! Et son seul but au travail, selon moi, est d’avoir du plaisir! Donc tant que je la distrais, mon travail est fait! De toute manière, c’est pas comme si c’était difficile, Laura et Petra me trouve bizarre à la base par ma manière d’être et de commenter sur les choses! Donc si ça peut me permettre de pas faire grand chose, je peux clairement être leur bizarre de service! 🙂

La troisième c’est Dominika. Elle, clairement elle est bipolaire! Elle est une accro du travail et veut que je travaille bien et beaucoup. Comme la deuxième journée elle était vraiment tannante, j’ai tout fait l’inverse de ce qu’elle me disait. J’ai aussi été le plus lent possible. Elle était tellement désespérée qu’elle m’a crissé patience à 50% par la suite. Pour le moment elle se plaint de moi chaque 30 secondes à Petra, Laura et les patrons. Mais selon moi tant que Petra m’aime, j’ai la paix. Car selon ce que Dominika m’a dit, la seule raison pourquoi je suis pas dehors c’est parce que je suis un gars et que Petra voulait un gars dans l’équipe! Donc je suppose qu’elle m’a défendu plus d’une fois. Aussi, Dominika m’a déjà dit que je puais car j’avais pas lavé mon linge depuis 1 mois et demi. Pour le LOL j’ai passé cette journée à me rapprocher d’elle chaque fois que possible, question de lui donner des levées de coeur! 🙂 Ceci étant, notre relation est parfois chouette. On a une fois partagé des raisins ensemble après mon quart de travail alors qu’elle me parlait de comment elle aimait le sexe. Sérieux, c’est une instable, mais une instable cochonne!

J’ai aucune photo de mon équipe de travail, alors voici une photo qui a été prise quand j’ai voulu acheter des crèmes molles mais qu’elles ont refusées car c’est des granos. Elles m’ont toutes fondues dessus! 🙁

Les parcs et lacs à Whistler!

Les parcs et lacs à Whistler sont vraiment des joyaux! Mes préférés sont clairement le Rainbow Park et Le Green Lake. Le premier c’est parce que c’est l’endroit où on peut se faire bronzer, jouer au volley, manger des BBQ ou se baigner. C’est vraiment la place pour faire des activités avec son groupe durant l’été à Whistler! Et aussi pour voir des poitrines! 🙂

Le Green Lake, c’est surtout parce que c’est mon petit coin de refuge dans la nature! C’est tellement beau et on peut s’y rendre en vélo par un chemin tout plat! AMEN — Voici d’ailleurs une petite photo de mon moment de joie où le Green Lake à Whistler aujourd’hui! 🙂

Mon vélo à Whistler!

Il faut savoir que Whistler durant l’été c’est clairement le paradis du vélo! Vous avez en haut de la montagne un parc pour les vélos qui semble incroyable selon les femelles avec qui je travaille!

Personnellement, comme je suis larve, je me suis trouvé un petit vélo ben relax pour me promener un peu, et aller au Green Lake!

Mon vélo est clairement devenu mon meilleur ami à Whistler! J’ai pas grand chose à dire sur le sujet, donc voici une photo où je le stationne le soir avant d’aller dans ma tente! 🙂

Les bars à Whistler!

Les bars à Whistler, ça fait parti du mode de vie des jeunes qui y viennent! J’ai pas mal tout essayé avec copine Jacinthossss. Mes préférés sont clairement le Tapleys, le Brickswork et le MoeJo. Le reste, c’est assez ordinaire! Les pubs ferment à 1 h du matin à Whistler, mais les discothèques ferment à 2 heure du matin! Des heures qu’à mon age j’aime bien. Mais si vous êtes un peu plus jeune, vous trouverez ça stupide. Mais il faut savoir que la rue des Australiens, soit le Eagle Drive de Whistler, dispose d’excellents Afterpartys selon ce que j’ai pu entendre! Les pichets sont clairement mon meilleur ami, car je l’ai presque toujours à moins de 20$! 🙂

Une chose à savoir, le bar Tommy’s est un bar où travaillent des singes. Je dis sûrement ça car j’ai eu certains problèmes en fraternisant avec les Doormans saoul, mais reste que j’ai toujours raison! 🙂 Donc si vous passez par là, oubliez pas vos tomates! 🙂

Le camping à Whistler!

Whistler est le paradis du hippie! Vous allez donc voir plusieurs vivre dans un van ou faire du camping, comme moi!

Personnellement, la première chose que j’ai fait en arrivant à Whistler c’est de me trouver un coin où mettre ma tente! J’ai trouvé un petit coin super choupinet avec une rivière pas loin pour me laver et un poteau pour stationner mon vélo. Ce que j’aime bien de dormir en nature, c’est clairement le calme! Comme Whistler est une ville de party et que les chambres sont toujours partagées et à des prix dégueulasses, c’est clair que votre sommeil en dormant en maison va être horrible. Je crois vraiment que camper est le meilleur moyen!

Je sais d’ailleurs toujours pas ce que je vais faire quand je vais quitter début décembre. J’hésite à la laisser là et en faire une tente à cul en faisant un Signe Géant et propageant ce futur lieu de culte, ou bien le garder secret au cas où je décide de revenir à Whistler un jour! Je vais voir!

Ça c’est ma tente! Le spot noir devant c’est le spot où je sors mon pénis pour faire pipi quand je veux pas sortir de ma tente! 🙂

Whistler, c’est quoi comme ambiance?

Whistler c’est en gros le paradis de la vie libre, mais à un prix astronomique! Les gens viennent pour fêter, profiter de la nature et boire!

C’est clairement un endroit incroyable pour ceux qui adorent les sports extrêmes et la nature! Vous avez des montagnes, beaucoup de bars, beaucoup de hippies, des touristes à profusion et des pistes cyclables incroyables! Vraiment, pour passer un été, c’est fabuleux! Sans compter les gens qu’on peut rencontrer! 🙂

Plus personnellement… Moi et Whistler!

J’ai bien aimé Whistler et mon été! J’ai rencontré des gens biens et j’ai bien bu. J’ai ouvert mes horizons sur la lecture, les trucs bizarres de l’esprit et aussi sur la joie de passer un simple moment à contempler la nature. Cependant, Whistler est une expérience, un truc qui dure un instant dans la vie.

Ce que je veux dire, c’est que je me vois pas vivre à Whistler à long terme. Les personnes y viennent, souvent plus jeune que moi, et repartent. Le coût de la vie me permet pas de pouvoir m’imaginer élever des enfants ici et de plus, c’est pas chez moi.

Pour moi, l’aventure de Whistler va se terminer en Décembre! Je vais revenir passer les vacances de Noël à Québec en y passant la totalité du mois dans mon royaume du Lac. Ensuite je vais aller me promener au Mexique dès Janvier pour 3 ou 4 mois, et sûrement un complet dans le coin de Cancun comme il semble y avoir des belles plages et beaucoup de Québécois. Et surtout car le prix du billet d’avion est pas cher! 🙂

Pour le reste, je sais pas. Je sais que le frère de Meilleur ami Raphaël va venir me visiter à Whistler début octobre. Je sais aussi que je vais pouvoir copiner avec mes comparses de travail encore quelques mois. Meilleure amie Jacynthe nous quitte fin septembre. Et moi, je sais juste que pour l’instant je termine cet article pour aller écouter le show de musique gratuit au Olympic Plaza. Pour le reste, on verra…

Aucun commentaire sur Passer un été à Whistler: Mon retour d’expérience!

Comment se trouver un emploi à Whistler?

Aujourd’hui j’ai décidé de faire un petit article pratique sur Whistler comme j’y suis depuis 2 mois. Nous allons donc aider ceux qui s’enlignent vers l’aventure de Whistler en vous…

Aujourd’hui j’ai décidé de faire un petit article pratique sur Whistler comme j’y suis depuis 2 mois. Nous allons donc aider ceux qui s’enlignent vers l’aventure de Whistler en vous guidant afin de vous aider à trouver un travail à Whistler sans trop de difficulté! On va donc commencer genre là, là!

Trouver un emploi à Whistler en utilisant les médias sociaux.

Si toutes les villes seraient aussi actives que Whistler dans la publication d’offres d’emploi sur les médias sociaux, c’est clair que tout le monde aurait un travail à l’intérieur de 1 semaine!

À Whistler, vous avez 2 groupes Facebook principaux où la majorité des offres d’emploi sont publiés. Voici les liens:

https://www.facebook.com/groups/813144602037093/

https://www.facebook.com/groups/312798435541535/

Personnellement je préfère le deuxième car il est plus réactif sur l’acceptation quoi qu’il y a moins de gens dessus. Cependant, de manière générale, les entreprises publient toutes les offres dans les deux groupes!

Trouver un emploi à Whistler en passant par une agence.

C’est quelque chose que j’ai pas nécessairement fait, mais c’est une option. J’avais commencé le processus mais la fille de l’agence voulait absolument faire un entretien Skype avant, et personnellement je déteste les entretiens sur Internet.

Faut savoir cependant que c’est excellent pour les travaux spontanés ou pour des emplois en extra! Voici l’agence principale de Whistler:

Whistler Personnal

En gros vous devez remplir le formulaire, ensuite vous pouvez postuler sur les offres en ligne. Ils vont sûrement vouloir vous entretenir sur Skype et ensuite procéder avec une entrevue en personne.

Trouver un emploi à Whistler en passant pas Indeed.

Ça c’est aussi une option que vous avez. On dirait que c’est la plateforme des Internet à laquelle les compagnies font le plus confiance à Whistler pour publier leurs offres!

Indeed

Trouver un emploi à Whistler avec le bon contact.

Si vous avez un ami sur place, ça aide! Ce qui marche aussi super fort, c’est d’utiliser ses groupes de références, ici je parle de socialiser avec les Québécois. Si vous arrivez, allez simplement vers eux. La majorité vont déjà connaître une place ou quelqu’un qui connait une place. Spécialement dans le domaine de la construction, car sérieux c’est débile comment les Québécois sont une épidémie dans ça!

Donc oui, cherchez le Québécois. L’attachement culturel va pouvoir vous servir pour soutirer son aide et ses contacts.

Trouver un emploi à Whistler dans le journal du village.

Ça, c’est un moyen superbe! Ma première semaine à Whistler je passais chacun de mes matins au Tim Hortons à lire les offres d’emploi dans ce merveilleux journal du village qui est publié chaque semaine et qui dispose de pleins d’emplois. J’ai d’ailleurs eu plusieurs entrevues sur la base de mes candidatures envoyées via ce journal. Le voici d’ailleurs, il est disponible où l’épicerie du Market Place! 🙂

Emploi whistler

Trouver un emploi à Whistler en allant dans les commerces!

Ça, c’est la technique qui m’a permis d’obtenir mon emploi dans une boutique souvenir. En gros, j’étais à un moment donné en panique car ça faisait un gros 1 semaine que j’avais des entrevues mais aucun retour. J’ai donc pris le pénis par les cornes et j’ai été directement dans les commerces qui avaient une petite affiche devant leur commerce. Comme ça genre:

Emploi whistler

À noter que la mienne était plus petite car c’est une petite boutique familiale. Mais reste que cette technique m’a permis de rentrer et sortir en ayant un travail comme par magie! 😀

Informations diverses pour se trouver un emploi à Whistler!

  • La majorité vont refuser les candidatures à distance, donc vous devez être sur place pour être considéré!
  • Le Fairmont semble faire des entrevues à distance pour certains travails genre Femme de chambre!
  • Les emplois viennent avec ou sans accomodation, ça dépend toujours.
  • Me trouver un travail m’a pris 7 jours et genre 6 ou 7 entretiens.
  • Il est possible de se trouver un travail même si notre anglais suce.
  • Les canadiens de l’Ouest semblent pas des racistes sur le principe qu’on est Québécois.
  • Le salaire moyen est de 18 dollars selon ce que je peux voir.
  • Les pourboires en tant que serveuse dans les restaurants durant la saison des terrasses sont incroyables.
  • Le moment idéal pour se trouver un emploi est Décembre/Janvier et Mai/Juin.
  • Je suis beau!
  • Okay Yo! 🙂
Aucun commentaire sur Comment se trouver un emploi à Whistler?

Top 5 : Les meilleures chansons pour apprendre le Français Québécois!

Depuis que je suis arrivé à Whistler je me suis pogné un petit travail dans une boutique de souvenirs! J’ai d’ailleurs un rabais d’employé de 50%! Donc si vous voulez…

Depuis que je suis arrivé à Whistler je me suis pogné un petit travail dans une boutique de souvenirs! J’ai d’ailleurs un rabais d’employé de 50%! Donc si vous voulez des cadeaux vous avez qu’à me le dire! Je suis généreux de même! 🙂

Ceci étant, j’aime vraiment beaucoup mon travail. En fait, particulièrement pour les employés sur place. Genre il y en a 2 qui sont vraiment gentilles, une autre est une conne qui veut que je fasse bien mon travail. Mais la troller de mon incompétence rend l’exercice de travailler avec elle incroyable par ses réactions mémorables! 🙂

M’enfin, tout ça pour en arriver au fait que comme c’est une boutique, on a de la petite musique de fond. Et personnellement, quand je ferme la boutique et que je suis le seul employé sur place, je mets la musique la plus Québécoise qui a pas. Je me suis donc dit que je pouvais faire un merveilleux Top 5 sur les meilleures chansons pour apprendre le Français Québécois! En gros, ça veut dire que si un jour vous comprenez la totalité des paroles de ces chansons, vous êtes officiellement un membre de la grande famille de la Francophonie Canadienne! 🙂

À noter que ces chansons sont ceux que je mets le plus à la boutique! C’est pas les chansons Québécoises les plus catholiques, mais comme personne comprend ici je peux me permettre de faire sacrer dans le tapis ma belle musique à fond! Et le tout, en tabarnak, bien sûr! 🙂

#5 – Taktika Ft. Black Taboo – Tu reconnais nos gangs.

Clairement un classique de la musique québécoise! Rien de mieux pour apprendre le Français de la belle province! — D’un point de vue plus personnel, je trouve vraiment super hilarant le caractère vulgaire de la chanson dans une boutique à tendance familiale! Quoi que ce qui est cocasse, c’est que les Québécois semblent trouver cette chanson incroyable, simplement car ils semblent heureux que du Québécois joue. Donc la vulgarité semble atténuer! 🙂

#4 – Taktika – Un été chez nous.

On dira ce qu’on veut, Taktika a vraiment fait des classiques dans la culture Québécoise! Cette toune-là est généralement celle que je mets immédiatement après celle qui sera au numéro un de ce top sur les meilleures tounes pour apprendre le Français Québécois! 🙂

Je dois aussi dire que comme c’est l’été et que le closing termine à 10, cette chanson me motive toujours pour la bière d’après travail! Et sérieux, juste niveau chanson, c’est clairement merveilleux pour les oreilles!

#3 – Loud – Toutes les femmes savent danser.

Ça, c’est ma toune quand il y a des petites kids de 15 ans dans la boutique! Clairement, les hormones s’énervent et les parents pleurent leurs vies car elles commencent à danser cochon avec les toutous! 😀

Okay, non, pas tant! Ceci étant, quand ça sent la femelle dans la boutique je mets cette chanson! En plus elle est bonne, et c’est une bonne représentation du monde de Montréal qui sont pas capable de maintenir une discussion unilingue française durant plus de 1 minute. – Représentation Québécoise beubé! 🙂

#2 – Kevin Parent – Fréquenter l’oubli.

Qui dit apprendre le Français Québécois dit aussi apprendre les accents bizarres du coin! Pour ça, qui de mieux que Kevin Parent! Honnêtement, j’aime bien ses tounes en français. Et celle-là reste clairement une de mes favorites! Elle passe toujours au moins 2 ou 3 fois durant mes shifts quand je fais le closing! 🙂

#1 – Éric Lapointe et cie. – Le boys blues band.

Sérieusement, comment ne pas aimer le Boys Blues Band. Cette chanson représente tellement le Québec à son meilleur. Ça vient d’un film incroyable et adoré par tous les Québécois. Ça vient aussi d’un chanteur emblématique du Québec avant que sa voix soit décalissée par l’alcool. Et au final, ça l’a un beat et des expressions Québécoises à en pas finir!

Chaque fois que le dernier employé avant moi quitte, je commence toujours mon dernier 2 heures en faisant de la boutique une version light de la brasserie de chez Stan en mettant le son en débile pour ce classique Québécois parfait pour vous faire apprendre le Français Québécois! 😀

Aucun commentaire sur Top 5 : Les meilleures chansons pour apprendre le Français Québécois!

À la recherche du facteur « Wow »!

Il est présentement 1 h 37 du matin et je crois faire un épisode d’insomnie. Je sais pas.  Aujourd’hui j’avais une réflexion sur Whistler en me promenant durant ma journée…

Il est présentement 1 h 37 du matin et je crois faire un épisode d’insomnie.

Je sais pas.  Aujourd’hui j’avais une réflexion sur Whistler en me promenant durant ma journée de congé,  première en 8 jours d’ailleurs.

Je devais aller faire un trek qui au début m’excitait à fond. Ultimement, j’ai laissé faire en me justifiant que c’était trop difficile en trouvant des témoignages sur Internet pour justifier ma paresse. J’ai donc à la place fait du vélo pour me dire que je profitais de la nature,  l’attrait principal de Whistler. Le genre de trucs que je fais pour assouvir ma conscience que « Je profite de l’endroit et l’aventure » – Ceci étant à 1 h 30 j’étais à la bibliothèque à regarder Orange is the New Black pour le restant de la journée.

Je sais pas,  j’ai comme eu cet éveil à me dire que depuis mon voyage en Amérique du Sud je souhaite juste re-vivre ces instants de WOOOOW que j’avais vécu là. Un peu comme quand j’ai été en Asie, ou que j’ai quitté le Qc pour ici,  croyant que c’était plus vert ailleurs.

Ce que je dénote,  c’est que partout où je vais,  c’est seulement les décors qui changent. Peut-être que ce que je recherche devrait pas être un changement d’endroit physique,  mais plus me porter à évoluer et changer des choses au niveau plus personnel et travailler sur des objectifs de vie, et non de lieu.

Je crois avoir fait des progrès cependant.

Avec jadis bonne femme fréquentationnelle,  je réagissais toujours sous l’impulsion dans mes décisions par rapport aux événements. Je crois que relationnellement je suis maintenant beaucoup moins rigide et que je prends les choses avec beaucoup plus de détachement.

Niveau famille aussi je suis assez fier.  J’ai réglé bien des choses et j’ai même commencé à voir certains membres du coté de mon paternel,  notamment tantine Manon qui est venue me faire Coucou à Whistler.

Je crois que ces deux points sont déjà un bon début. Maintenant je crois que je dois essayer de m’accomplir et chercher pas un lieu,  mais un état où je vais pouvoir m’épanouir totalement.

Quoi que j’avance tranquillement,  je vais essayer maintenant de trouver le facteur WOOOOOOWW dans le simple fait d’ouvrir les yeux le matin et d’être heureux avec les simples fondements de ma vie.

Aucun commentaire sur À la recherche du facteur « Wow »!

Visite du parc national de Jasper et les environs!

Jasper, c’était un arrêt que je voulais pas nécessairement faire au début. En fait, je devais initialement aller visiter Banff. Par contre, le train s’arrêtait à Jasper et le billet…

Jasper, c’était un arrêt que je voulais pas nécessairement faire au début. En fait, je devais initialement aller visiter Banff. Par contre, le train s’arrêtait à Jasper et le billet de bus aller-retour était beaucoup trop dispendieux en direction de l’autre parc. C’est donc un peu par défaut que j’ai visité le Parc National de Jasper. Cependant, je n’ai pas du tout regretté!

Le trajet en train de Sioux Lookout à Jasper!

Il faut savoir que mon train a été retardé de 24 heures. Au début il devait être retardé jusque dans la nuit, ensuite le lendemain matin et tralala jusqu’au lendemain vers midi. Tout ça pour dire que j’ai pratiquement par dormi!

M’enfin, dans le train on m’a mis avec les Québécois. Il y avait deux vieilles de 70 ans à ma droite, un autre d’une trentaine d’années en avant à droite et une semi-folle de 25 ou 26 ans selon ma mémoire devant moi!

Les deux vieilles ont été mes meilleures amies. On a parlé pas mal durant les 2 jours sans qu’elles soient tannantes. Je pouvais sacrer, utiliser des termes vulgaires et tout, elles étaient cools avec ça!

Durant mon trajet en direction de Jasper, j’ai joué aux cartes et parlé aussi avec les deux autres Québécois comme ils étaient de mon âge. Un allait dans l’Ouest pour travailler avec les chevaux et l’autre, ben c’était plus complexe. Genre elle a crissé sa job là et elle voulait aller à Jasper comme elle avait 2 entrevues pour faire le point sur sa vie. Au final, elle a changé de billet pour aller avec l’autre québécois cueillir des fruits dans la vallée avant que lui quitte pour ses chevaux. Entre-temps, dans le train elle a eu une amourette au point où elle tenait la main du gars à la gare de Jasper et le tout pour finir que selon ce que j’ai appris, elle a délaissé le Québécois 15 minutes avant que le bus arrive prétextant qu’elle se sentait pas confortable de passer l’été avec lui pour terminer à lui demander de l’argent 4 jours après car elle dormait dehors en travaillant dans un vignoble à cueillir des trucs. Bref, une semi-folle instable. 🙂

Sinon, le bout le plus drôle du train était définitivement le vieux qui caressait toutes les jeunes. J’ai pris une photo de sa craque de fesses, un instant je la cherche!

Les fesses du caresseur! Clairement, je les caresserais! 🙂 

Donc c’est pas mal ça pour le train en direction de Jasper. 😀

Mes premiers pas dans le Parc National de Jasper!

Selon mon souvenir, je suis arrivé à Jasper le 13 Juin en raison du retard de ViaRail! Ceci étant, la première chose que j’ai remarquée en arrivant c’est qu’il y avait un Subway, ce qui indique que la ville disposait de fastfoods, chose plus qu’excellente! 🙂

Premier truc à faire, c’est d’aller au centre d’information pour avoir les cartes. Aussi notez que si vous faites un trek, c’est mieux de réserver avec eux qu’en ligne pour les campings car tu sauves genre 9 dollars sur je sais pas trop quel frais additionnel. La passe annuelle m’a coûté aussi genre 68 dollars selon mon souvenir. Mais il faut vérifier sur le site car ça peut changer d’une année à l’autre. Ceci étant, pour les cartes, réservations et bla bla. C’est au centre d’information que ça se passe! 🙂

Une fois ma visite là faite, j’ai réservé le lendemain pour faire le trek de la Boucle du Lac Saturday Night au coût de genre 88 dollars pour le camping de deux nuits et la passe! Ceci étant, avant de faire ce trek, il fallait que je me trouve un site de camping illégal! Et c’est ce que j’ai fait! 🙂

Où camper gratuitement à Jasper?

Voici l’endroit où j’ai mis ma tente. En gros, sur l’autoroute 16 vous attendez que le garde sur le bord de la route termine et vous vous dirigez ensuite vers les bois en direction tout droit! C’est genre à 15 minutes de la ville!

Sur le chemin en direction des bois vous risquez de voir des animaux. Ils sont gentils! 🙂

Aussi, j’ai pas été très brillant comme j’ai acheté ma nourriture pour mon premier trek à Jasper la veille de mon trek au lieu du jour même! 🙁 J’ai donc été dans l’obligation de mettre ma nourriture en hauteur pour éviter les ours dans ma tente!

Il faut savoir ici que j’ai toujours ben de la corde, mais tabarnak que ça se lance mal à une branche en hauteur. Au final, j’ai attaché mon bout de corde à un morceau de bois pour que ma corde se lance bien et redescende pour que je puisse l’attacher.

Au final, ma tente était sexuellement placée là.

Faut savoir qu’après mon trek j’ai laissé ma tente là 3 jours d’affilés et personne m’a jamais fait chier. Donc ça semble un lieu 4 étoiles sans les agents de la faune. 🙂

Le trek de la boucle du Lac Saturday Night!

J’avais donc le lendemain un trek de 3 jours et 2 nuits, alors que le trek se fait très bien en une journée (Mais je suis TELLLLLEMENT lâche! 🙂 ). Il fait genre 26 kilomètres de chiasse! En fait, sur la base de mon expérience! Faut savoir initialement que ce trek a été choisi car je pouvais y accéder à pieds! Aussi, j’ai pas pu le faire au complet car j’ai perdu mon porte-feuille la deuxième journée, donc j’ai dû faire demi-tour à genre la moitié du trek. Aussi, il y avait énormément de maringuoins et que je déteste ça. De plus, la vue est laide. Bref, c’était à chier. Voici quand même des photos. À noter que le sourire est forcé. Et que j’ai aussi retrouvé mon porte-monnaie au centre touristique car quelqu’un l’avait retrouvé! Youuuuuppppiiiii! 🙂

Bref, un trek de marde! 🙂

Petite croisière en bateau sur le Lac Maligne!

Mon reste de séjour était à la base de faire des petits treks de 1 jour autour de Jasper. Cependant, après le premier ça me disait pu. Comme j’avais assez d’argent pout une petite activité, j’ai mis cet argent à disposition d’une petite ride en bateau sur le lac Maligne! En gros pour un peu moins de 140 dollars, vous avez un guide qui vous transporte en petit bus en direction du lac Maligne en faisant des arrêts un peu partout, y compris dans un petit Canyon trop sexy!

En gros, vous pouvez pas aller au Parc national de Jasper sans visiter le Lac Maligne et la route pour y aller! C’est beau, vous voyez des animaux y compris des ours et le Lac est aussi attractif qu’une actrice de porn qui fait de l’anal! 🙂

Sinon, pour savoir à quel point c’est chouette! Je vais laisser parler les photos! En premier lieu, voici certaines des trucs visités en chemin!

Voici maintenant le nombre de photos que prend un chinois durant un périple en bateau. Non, mais sans joke, le chinois prenait 1 photo chaque 5 secondes!

Sinon, voici pour finir mes plus belles photos du lac Maligne dans le parc national de Jasper! 🙂

Comme vous pouvez voir, c’est vraiment beau! À noter que le seul truc ennuyeux que j’ai trouvé durant le périple en bateau, c’est ces tartes de chinois qui venaient monopoliser ma tranquilité pour des criss de photos quand je trouvais un beau spot pour admirer les lieux. Sérieux, pas moyen d’avoir la paix! 🙁

Le trek du Old Fort Point!

Ma dernière activité a été un trek de une journée, ou genre 2 ou 3 heures, qui menait à un beau coin de vue sur la ville et les montagnes avoisinantes! En gros, une fille sur Tinder m’a dit que c’était un gros must, alors je l’ai écouté et j’ai fait le trek du Old Fort Point!

Le trek est en passant plus facile si vous le commencez par la gauche, c’est moins à pique pour monter! 🙂 Ceci étant, c’est vraiment pas un trek difficile et au sommet vous avez des chaises pour admirer le paysage! Encore une fois je vais pas m’éterniser sur le descriptif alors je vais laisser parler les photos! 🙂

Si vous avez juste une journée ou un après-midi, par exemple, je crois que ce trek est la meilleure activité pour vous à Jasper! Faut savoir que moi j’ai pogné une journée nuageuse, parce que sinon c’est encore plus beau! 🙂

La ville de Jasper!

C’est une belle petite ville. C’est en gros 1 grosse rue et des petites. La vue alentour est chouette avec des montagnes et pas mal tout est bien entretenu!

Les meilleurs plans bouffe c’est le déjeuner chez A&W et le reste chez PFK et Pizza Hut. 🙂

Pour le reste, vous avez vite fait le tour. Voici quelques photos!

Derniers mots sur ma visite du parc national de Jasper!

C’était vraiment chouette! Cependant j’aurais pu me contenter de 4 à 5 jours au lieu de 7 ou 8. D’après moi avec la visite du Lac Maligne et le trek d’une journée ci-haut et peut-être une journée pour visiter et bretter dans la ville, c’est pas mal suffisant pour profiter à fond de Jasper et de ce qu’il a à offrir! 🙂

Vous pouvez toujours suivre mes aventures dans l’Ouest Canadien dans cette section! 😀

Aucun commentaire sur Visite du parc national de Jasper et les environs!

Tapez dans le champ ci-dessous et appuyez sur Entrée / Retourner à la recherche