VoyageurQc

Blog Voyage à saveur Québécoise!

Yo le hippie. – Calme toé PLZZZ !

Whistler, la ville où je suis présentement, est vraiment une place de hippies. En gros, c’est des têtes de balloney qui aiment trop l’environnement et les animaux et qui vont…

Whistler, la ville où je suis présentement, est vraiment une place de hippies. En gros, c’est des têtes de balloney qui aiment trop l’environnement et les animaux et qui vont se plaindre au monde entier pour une bouteille de plastique à terre!

Généralement, les hippies se tempèrent plus la saison avance. Ici, quand je parle de saison, je parle de la saison du Ski ou du Vélo. – Bref, comme là on est dans le début de la saison de Ski, vous avez une nouvelle batch de hippies qui arrivent. – Comme ce sont des hippies au stade hormonal de la puberté hippienne, et bien ces hippies sentent le besoin de changer le monde à la Greta et s’amusent à se plaindre pour des niaiseries. – Et perso, comme je suis très irritable ces jours-ci car j’ai hâte de crisser mon camps de Whistler, et bien j’ai décidé de me plaindre ici de ce groupe qui m’énerve! 🙂

Un exemple de hippie avec un truck de sable dans le vagin… Pour un sac de déchets! 🙂

J’aimerais ici vous présenter mon amie Signe. – Signe est une hippie qui se veut dévastée parce que quelqu’un a jeté des déchets à terre!

Signe, comme bonne citoyenne hippie, a décidé de faire chier le monde avec cet épisode dramatique de sa vie.

Comme Signe, une hippie téméraire, ne trouvait pas où se plaindre. Elle a décidé d’aller dans le Groupe Vendre/Acheter de Whistler. Définitivement, c’est le groupe parfait pour hippiser le monde avec ses niaiseries de sac poubelle! (Sarcasme là, Sarcasme!)

Maintenant que Signe a trouvé où énerver le monde de son hippittitude, elle pourra dormir en paix avec comme oreiller un sac de poubelle recyclé trouvé plus tôt dans la journée! 🙂

Un hippie c’est bien, mais deux c’est mieux!

Un hippie, ce l’est jusque dans le fond de ses tripes. – Comme si ce sac n’avait pas été scandaleux suffisamment pour un seul hippie, un autre a trouvé le moyen de faire chier le monde pour un sac de vidange.

Je vous présente ici la hippie Helen. Helen, fidèle adepte des vidanges, a vu l’action du jetage du dit sac de déchets ci-haut mentionné. – Plus rapide que Signe, elle a pu prendre en photo la camionnette fautive de ce sac vilainement jeté pleins de déchets! – Mais comme Signe et les millions de hippies avec du sable dans le Vagin/Pénis, elle a pris son courage dans ses doigts pour écrire un message que tout le monde se criss. Au lieu de juste prendre la plaque et appeler la police. – Parce qu’un hippie ça pense seulement avec son eau de cerveau, c’est plus écolo! 🙂

Quand les hippies sont la cause des pires horreurs de la terre!

Je pense que j’ai même pas besoin de développer. Du Pain au Pain dans un Fastfood! – Tant qu’à faire chier nos McDo, pour le même prix t’as 2 pains complets au Tigre Géant, file en moins.

Vous voyez où les hippies nous amènent. Un enfer sur terre! 🙁

Quand le hippie atteint le stade de Vegan!

Ça, c’est un peu comme l’évolution d’un Pokémon à son dernier stade. Genre Charmander évoluant jusqu’à Charizard. C’est l’ultime hippie avec genre 4 plages de sable dans la noune/pénis.

Un Vegan, c’est juste le hippie ultime qui va arriver devant un commerce pour se plaindre en prétendant qu’il mange rien provenant des animaux parce que c’est la mode du moment. – Durant son discours, il va dire 4-5 fois que vous êtes des démons parce qu’ils connaissent pas le principe de liberté et qu’ils sont brainwashés.

Voici donc le Starter Pack du hippie vegan:

  1. Manifester pour faire chier.
  2. Suivre la mode durant un temps et revenir à ses bonnes vieilles habitudes. 

Sommaire du hippie tannant!

Voici en gros un beau résumé en 3 points de cet article incroyable sur les hippies! 🙂

  1. Les hippies aiment chialer sur les sacs pleins de déchets en groupe et partout.
  2. Les hippies amènent des modes stupides.
  3. Le stade de Vegan est l’étape ultime du hippie!

Vive la viande! 🙂

Aucun commentaire sur Yo le hippie. – Calme toé PLZZZ !

Quelle destination choisir pour son premier voyage solo?

Le premier voyage, c’est toujours de quoi d’excitant et d’un peu stressant en même temps. On se pose pleins de questions, on a pleins de doutes à propos de toutes…

Le premier voyage, c’est toujours de quoi d’excitant et d’un peu stressant en même temps. On se pose pleins de questions, on a pleins de doutes à propos de toutes et tralala! – Une des questions qui revient souvent, c’est celle de savoir quelle est la meilleure destination pour notre premier voyage!

Ça doit être une destination parfaite. Une destination qui va nous faire fondre en larmes devant les beautés qu’elle a à offrir, par les expériences qu’elle nous offrira ainsi que par les souvenirs qui danseront à jamais dans notre mémoire!

Comme la destination de votre premier voyage solo est un choix essentiel dans la réussite de vos premiers pas dans le mode de vie du vagabond, je me suis dit que j’allais vous proposer ce qui pour moi sont les meilleurs pays à visiter pour votre premier voyage backpack! 🙂

Les critères pour choisir sa première destination en tant que voyageur solo!

Pour mes suggestions de destinations j’ai décidé de me baser sur les critères suivants:

  • Le coût de la vie. Parce que personnellement j’aime quand c’est pas cher! 🙂
  • La qualité de la nourriture!
  • La possibilité de mettre ma tente où je veux!
  • Les activités sur place!
  • La gentillesse des gens vivant là!
  • La différence culturelle avec la Canada!
  • Le dépaysement!
  • Le petit Je ne sais quoi!

Donc je vais vous suggérer 3 destinations pour votre premier voyage en solo! Il faut savoir cependant que je me base que sur mon expérience. Et aussi, j’en propose 3 car je trouve que c’est un beau chiffre. Pas trop peu ni excessivement trop.  🙂

Le Vietnam – Destination parfaite pour votre premier voyage en solo!

Le Vietnam, ça l’a vraiment été mon coup de coeur durant mon passage d’un an en Asie. Au point où j’ai toujours dit que j’allais prendre ma retraite là!

Ce qui est bien avec le Vietnam, c’est pas mal tout!

  • Vous avez plusieurs destinations différentes. Certaines devant l’océan, d’autres dans les montagnes pour faire de la moto et d’autres tellement modernes que vous vous croyez à la maison.
  • La bouffe est vraiment excellente. Vous avez des stands de bouffe partout avec des recettes incroyables!
  • C’est sûrement une des destinations les moins dispendieuses de l’Asie. Le prix d’un lit dans un dortoir est genre 4 dollars avec déjeuner et Happy Hour inclus!
  • Les gens sont tellement ADORRRRRRRAAAAAAAAAABLESSSSSSSS! 🙂

Je peux juste dire du bon sur le Vietnam! – En plus des trucs mentionnés dans la liste ci-haut, le Vietnam c’est clairement le genre de pays que tu vas avoir dans ton coeur à jamais.

Quand j’y pense, je me souviens de tous les enfants qui voulaient me parler pour apprendre l’anglais. À tous ces amis que je me suis fait durant les Happy Hour! À toutes ces bouffes délicieuses! Et à cette soirée de danse où on a tout déchiré! 🙂

Le Vietnam, c’est d’après moi le meilleur pays pour vivre des premières expériences! Je sais pas, je l’aime d’amour! ♡♡♡

Pour avoir une meilleure idée du Vietnam, je vous invite à lire mes articles dans La section Vietnam!

La Malaisie – Destination culturelle par excellence pour un premier voyage en solo!

Quand le monde pense à voyager dans le coin de l’Asie comme destination de son premier voyage solo, c’est très rare qu’on pense à la Malaisie.

Personnellement, la Malaisie a vraiment été un coup de coeur. J’y ai été car c’était sur mon chemin, mais j’avais pas de grandes attentes. Au final, ça l’a été un gros Wow! Le genre que tu pèses sur le Bouton rouge de ta chaise de juge à The Voice après 3 notes du candidat tellement y torche!

La Malaisie, c’est un pays avec plusieurs groupes qui vivent en parfaite harmonie. Vous avez les Chinois, les Malais et les Musulmans. Les Chinois sont pas très chouettes mais les Musulmans sont adorables! Passer 15 jours durant ma marche de 215 KM à leur parler, manger leur nourriture et découvrir leurs Mosquées a été une expérience vraiment choupinette!

Ce qui est vraiment bien aussi avec la Malaisie, c’est que c’est moins touristique et que vous avez tout. Langkawi par exemple est à mon sens une île plus incroyable que Koh Phangan et vous pouvez tout faire dessus. – Boire, activités nautiques, manger incroyablement bien et tralala. – Et aussi sur cette île, c’est Taxfree. Donc la bière est vraiment pas dispendieuse. Tout ça pour dire que la Malaisie, malgré la présence musulmane, s’adapte au tourisme et est respectueuse des croyances des autres. C’est pas genre super exagéré!

Ce que j’ai super aimé aussi de ce pays et ce qui en fait une destination de choix pour un voyage solo, c’est la gentillesse des musulmans.

  • Tu veux prendre une douche?
  • Tu veux manger?
  • Tu veux mettre ta tente quelque part?

La réponse à toute ça, c’est les Mosquées et les petits musulmans. Jamais, jamais, jamais tu seras dans la misère en allant dans ce lieu de culte! Donc ça devient une variable intéressante pour la sécurité du voyageur solo! 🙂

Bref, la Malaisie c’est un mixte de tout. Avec des personnes incroyables. – À part les Chinois! 🙂

Pour mes articles sur la Malaisie, c’est ici! 🙂

La Thaïlande – Le classique des destinations pour son premier voyage en solo!

Quand j’ai visité la Thaïlande j’avais de gros espoirs. À mon sens, c’est une destination touche à tout. Tu peux vivre des moments avec la nature incroyables, tu peux faire ton hippie sur des plages nudistes, tu peux faire la fête comme 5… Bref, tu peux, tu peux, tu peux! 🙂

Personnellement j’y ai pas été pour l’alcool. Mais plus pour l’aspect paradisiaque des Îles, des paysages en motocyclette, de la bouffe trop incroyable et de la plage nudiste. – Juste à y penser j’ai pleins de paires de tits qui me reviennent en tête. 😀

Je ferai pas un grand texte sur la Thaïlande, c’est une destination à faire au moins une fois dans sa vie. Vous aurez pas l’aspect surprise Wow car tout le monde parle de la Thaïlande et on sait déjà que c’est fabuleux!

Je vous dirais simplement d’aller plus tôt que tard dans votre vie à cette destination. Car ce qui tuera un jour la Thaïlande, c’est l’abus du tourisme qui va en faire une destination qui aura pu aucune saveur locale.

visite koh phangan photo

Pour tout savoir sur la Thaïlande, lisez la section à cet effet.

Et vous, quelle est votre destination de rêve pour un premier voyage solo? 🙂 

Aucun commentaire sur Quelle destination choisir pour son premier voyage solo?

Voyager en hommage à ceux qui ne sont plus!

Aujourd’hui la mère à Félix a acheté un chien. Elle l’a posté sur Facebook et elle l’a nommé en l’honneur de Félix. – Mais pourquoi nommer un chien en l’honneur…

Aujourd’hui la mère à Félix a acheté un chien. Elle l’a posté sur Facebook et elle l’a nommé en l’honneur de Félix. – Mais pourquoi nommer un chien en l’honneur de son fils?

C’est simple, Félix est mort il y a presque 10 ans. À l’âge de 20 ans il est mort d’un cancer. – Trop jeune? Certes. Surtout quand c’est un proche. Car oui, Félix était mon ami.

Félix, c’était mon ami de boisson.

Félix, c’était mon copain qui était petit et qui faisait des beaux sourires pendant que je faisais le laidron.

Félix, c’était aussi mon copain de lutte. Avec qui la JCW était une religion à une époque non si lointaine.

Félix, c’est aussi mon partenaire de voyage depuis 5 ans. Le voici ici à Whistler où le comptoir de notre job.

Félix, c’est aussi ma raison pour voyager.


Ça va paraitre un peu bizarre, mais j’ai souvent pris des décisions sur la base de la possibilité de mourir demain. – Sérieux, qui te dit que demain sera?

Avoir un proche qui t’a quitté trop tôt, ça remet vraiment en perspective les trucs de la vie. – Quand tu y penses, les frustrations entretenues, la peur de l’échec, le report des trucs importants parce que demain sera un meilleure timing – C’est de la grosse chiasse.

J’ai décidé il y a quelques années que j’allais cesser d’attendre les opportunités extérieures pour aller de l’avant maintenant. – J’ai voulu voyager, je l’ai fait. J’ai voulu réparer les ponts avec mère, je l’ai fait. — Clairement, ça veut pas dire que ça va toujours être un succès. – J’ai pas pu rabibocher avec mon paternel parce que c’est un balloney fâché. J’ai pas pu créer une relation émotionnellement stable avec certaines bonnes femmes. – Mais j’ai tenté – Et je peux dire que j’ai fait ce que j’avais à faire. — Et tout ça, ça l’a parti de la peur qu’un char me frappe tantôt.


Ça peut paraitre bizarre, mais une des choses que Félix m’a apportée, c’est aussi la valeur de la vie… Et l’obligation de mon privilège d’être encore en vie à son égard.

J’ai pour l’instant une santé stable. — Est-ce le plus beau des cadeaux? – Certainement.

Dois-je en abuser? – Certainement. — Je peux pas dire pour Félix. Mais je suis certain qu’il aimerait bien que je lui passe par la bande une rondelle contenant les minutes que j’ai perdues à entretenir une haine, une frustration où à regarder trop de Youporn afin de pouvoir dire quelques Je t’aime supplémentaires à sa maman.


Je sais que la majorité de ce texte fait ni queul ni tête. Mais je sais pas, ce matin voir ça et me rappeler que Félix, quoi que j’oublie souvent, est mon partenaire de tous les jours dans mon porte-monnaie depuis plus ou moins 10 ans, ça m’a rappelé que sa mort m’a ouvert les yeux. Et que c’est à cause de lui que j’ai tous ces souvenirs en tête. — Merci, vraiment. — T’es comme ma paire de testicules quand je suis trop tapette pour prendre une décision. — Et l’une d’elle a été de partir détruire le monde avec nos sourires d’Adonis. Parce que où je suis, tu y es aussi.

Je finirai simplement ce texte sur les derniers mots de notre beau Félix à ses proches.

Aucun commentaire sur Voyager en hommage à ceux qui ne sont plus!

Tout savoir pour vivre en tente à Whistler!

Si tu voyais la face du monde quand je dis que je vis dans ma tente depuis le début de mon périple, tu tomberais en bas de ta chaise! –…

Si tu voyais la face du monde quand je dis que je vis dans ma tente depuis le début de mon périple, tu tomberais en bas de ta chaise! – Les gens comprennent pas, mais vivre dans sa tente, spécialement à Whistler, c’est vraiment la vie!

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous faire un article afin de vous aider à vivre dans votre tente à Whistler. À noter que moi j’aurai fait au moment de lire ces lignes de Juin à Novembre. J’ai pas fait vraiment l’hiver, mais j’ai fait le temps froid. Comme à soir par exemple, il annonce un gros -8° celsius et je vais faire dodo dans ma merveilleuse tente! 🙂

Est-ce que c’est possible de vivre dans sa tente à Whistler?

La vérité, c’est que oui c’est très faisable! Bien sûr, il faut quand même avoir certains trucs avec soi.

  • Il vous faut une tente. Personnellement la mienne a deux toiles. Une est faite en grande partie d’un moustiquaire et l’autre c’est pour protéger de la pluie. – Idéalement votre tente devrait avoir un bon indice de protection contre la pluie. La mienne est de 3000. C’est pas obligé non plus d’être une tente dispendieuse. J’ai payé 130 $ sur Amazon pour la mienne.
  • Il vous faut un matelas de sol. Idéalement un qui se gonfle pas. Aussi, il faut qu’il dispose d’une capacité à isoler le froid de passer entre le sol et vous. Parce que un des gros problèmes quand il fait froid la nuit à Whistler, c’est pas le froid de l’air mais plus le froid du sol gelé.
  • Il vous faut un bon sac de couchage. Personnellement j’ai pris le mien avec un indice de survie au froid de -7° celsius. Comme je pars début décembre, ça va faire le travail. S’il fait trop froid vous pouvez toujours acheter des couvertes au ReUse It Center de Whistler. J’en ai acheté deux pour 18 dollars.
  • Idéalement il vous faut une feuille d’aluminium de type « Garde la chaleur » – J’utilise ça pour avoir une protection du sol mouillé avec mes vêtements.
  • Du Ducktape pour boucher les trous pour pas avoir de bibittes.
  • Un oreiller. Perso pour pas en traîner un comme ça prend de la place j’utilise mon sac de sac de couchage en mettant du linge dedans.
  • Idéalement il vous faut une petite sacoche pour trainer vos trucs de valeur durant la journée.

Pour le reste, vous avez pas besoin de plus. Personnellement je vais juste faire dodo dans ma tente. Donc avec les trucs d’en haut, vous devriez être prêt pour la guerre!

Pourquoi vivre dans sa tente à Whistler?

Avant de continuer, je vais simplement expliquer pourquoi je vis en tente à Whistler. Car c’est bizarre, mais les gens comprennent pas la joie de vivre en tente.

  • Les loyers à Whistler sont dispendieux. Pour 750$ tu as un lit dans une chambre partagée avec un autre bizarre. Donc en dormant en tente, tu as le compte bancaire plein. 🙂
  • Tu es pas pogné avec les hippies bizarres de Whistler qui font du bruit. Donc t’as aucune mauvaise surprise, et t’as la paix! 🙂
  • Dormir en nature, c’est cool!
  • T’as ton intimité. – Souille le Kleenex Beubé!

Il y a aussi certains points moins chouettes. Mais juste les tapettes vont en faire mention. Et pour la peur des ours – C’est des ours noirs, sont gentils! 🙂

Où mettre sa tente à Whistler?

Personnellement je suis à plus ou moins 2 kilomètres du village. J’ai accès à tout. J’ai un stationnement pour mon vélo:

Vivre en tente whistler

J’ai aussi accès à un bain naturel. Avec un petit emplacement pour mon vélo et mettre mes produits de beauté:

Vivre en tente à whistler

Dans cette eau-là tu peux vraiment tout faire. Genre, tu peux couper tes cheveux. Le courant va transporter les cheveux. Je l’ai déjà fait une fois à genre 10 heure le soir. – Tu peux aussi te laver super rapidement. Mais juste faire attention aux pervers, une fois un gars a resté à me regarder prétextant que son chien s’amusait. Mais généralement avant 10 heure AM et après 6 heure PM tu vas avoir la paix.

Sinon, avant de vous montrer le secteur pour mettre sa tente gratuitement et en hors-la-loi, voici ma merveilleuse tente! 🙂

Ce que j’aime vraiment avec l’endroit où ma tente est c’est que j’ai des branches au-dessus de ma tente. La pluie tombe donc pas en malade et ça fait en sorte que ça pénètre pas dans ma tente. Aussi il y a des arbres partout alentour donc pas de vent! 🙂

Je dirai pas exactement l’endroit où est ma tente car je sais pas si je vais en faire une tente à sexe quand je vais la quitter ou bien si j’y retourne l’an prochain. Dès que je sais j’aviserai.

Sinon, pour le secteur vous avez qu’à utiliser votre Google MAPS et aller vers les pistes cyclables à proximité de cette église.

Vivre en tente à whistler

Donc si vous allez derrière cette église via les véloroutes vous trouverez un endroit, c’est définitif! Un autre truc chouette, personne va vous déranger! C’est mort le soir!

Comment aménager sa tente?

Personnellement je garde ça le plus simple possible. Car il faut savoir que Oui c’est possible de vivre en tente à Whistler, cependant il y a toujours une chance que votre tente se fasse découvrir par un randonneur et donc voler. À cause de ça, je garde que le stricte nécessaire dans ma tente et elle dispose de 4 sections. La première c’est le lit.

La deuxième section c’est où je mets mes trucs de tous les jours. Le genre de trucs qu’à la fin de la journée je mets là.

La troisième section c’est où je mets mon linge et mon backpack. 

J’ai aussi une dernière section qui est en fait un corridor libre pour aller vers la porte durant la nuit, sortir mon zizi et faire pipi. 🙂

Où faire son hygiène quand on vit en tente à Whistler?

Un des trucs importants quand on vit dans sa tente c’est l’hygiène. Personnellement je m’en criss un peu mais les femelles de ma job me trouvent parfois pas drôle. 🙂

Ceci étant pour le lavage vous avez une buanderie dans le secteur de CreekSide juste derrière le bâtiment qui est devant la station à essence. Si vous faites comme moi et vous changez votre linge aux 3 ou 4 jours en voyage car vous voulez pas faire votre lavage de vos 3 gilets, 3 bobettes et 2 paires de shorts 4 fois par semaine. – Sachez que vous pouvez laver vos bobettes dans la salle de bain de Tim Hortons ou dans toutes celles pour les handicapés.

Pour ce qui est de vous laver en tant que personne, vous avez toujours les lacs et ruisseaux. Si il fait plus froid vous avez les salles de bain pour handicapés. Elle au Rainbow Park est pas pire. Si vous voulez payer, vous avez aussi les gymnases. Personnellement j’utilisais le lavabo de la job et les ruisseaux jusqu’à il y a une semaine alors que j’ai décidé de perdre du poids à la piscine. Donc j’ai accès à une douche. Sinon en 5 mois j’ai lavé mon corps que dans des robinets ou des ruisseaux. Sauf une fois dans la chambre d’hôtel de Téo. 🙂

Sinon niveau lavage je le fais au 2 semaines avec une règle de 5 jours par outfit et lavage de bobette au 2 ou 3 jours. C’est dégueulasse un peu mais comme je suis pas au Québec, je m’en caliss un peu. 🙂

Les dangers de vivre en tente à Whistler?

Il y a des ours à Whistler. Cependant, le secteur que je suggère j’ai jamais vu un ours là. Aussi, il faut être brillant en pas les attirant avec de la bouffe dans votre tente.

Le froid peu être choquant parfois. Personnellement je mets 3 couches de linge et un sleeping bag avec une couverte par-dessus. Mon matelas de sol protège en partie du froid du sol mais j’ai rajouté une couverte dessus pour être certain. Pour le moment j’ai survécu jusqu’à -7°. – Aussi, un des trucs que j’utilise c’est d’aller au dodo à 9 heure. Ça commence à être froid vers 3 heure du matin et le plus froid est tôt le matin à 6 heure. Donc en allant au dodo tôt vous avez déjà des heures de sommeil en banque au cas où le froid vous empêche de dormir vers 3 à 6 heure.

Se faire surprendre est une probabilité. Quoi que mon spot est tranquille j’ai déjà découvert ma tente ouverte une fois quand je revenais de boisson. Rien avait été volé et d’après moi le gars avait laissé ouvert pour faire respirer ma tente, mais on sait jamais. J’ai toujours un couteau à ma disposition en cas d’attaque nocturne.

Pour le reste, dormir en tente c’est la vie. 🙂

Les bons plans pour les pauvres vivant en tente à Whistler!

  • Repas à 5 dollars au PFK et McDo.
  • Prises électriques, Internet et divans à la bibliothèque.
  • Meadow Park Center pour le gym le moins dispendieux.
  • ReUse it Center pour des trucs de camping à prix ridicules.
  • Walmart à Squamish.

Conclusion sur vivre en tente à Whistler!

Rien à rajouter, j’ai eu un merveilleux été sans aucune tête de balloney pour m’empêcher de dormir! Le tout gratuitement! 🙂

Aucun commentaire sur Tout savoir pour vivre en tente à Whistler!

Les fluctuations de poids en voyage!

Aujourd’hui on va parler des fluctuations de poids en voyage. Pourquoi? Parce que je suis une baleine de gras en ce moment. 🙁 Généralement mon poids est toujours assez stable:…

Aujourd’hui on va parler des fluctuations de poids en voyage. Pourquoi? Parce que je suis une baleine de gras en ce moment. 🙁 Généralement mon poids est toujours assez stable: Mince comme une carotte trop cuite. – Mais je sais pas pourquoi, je suis rendu attrocement gros. – Genre, j’ai tellement pris de poids que je me suis inscrit au centre sportif de Whistler et depuis 2 jours je fais de la natation (Genre une longueur, 4 minutes de pause, 3 autres longueurs incluant les pauses et ensuite du spa. – Pour finir avec une pause après spa, bien sûr.) – Bref, aujourd’hui après ma séance de sport et de pauses, j’étais sur le banc et j’ai dénoté que je commençais à avoir des tetons. – Complexé, je me suis dit que j’allais écrire sur les fluctuations de poids en voyage. On va commencer avec des photos de moi actuellement.

Fluctuation de poids à whistler

En voyage, on a toujours une fluctuation de poids.

On va être honnête: En voyage, on devient toute des grosses toutounes ou des céleris. Plusieurs raisons peuvent amener à cette fluctuation de poids:

  • On est trop pauvre pour s’acheter de la nourriture en quantité suffisante.
  • On est trop riche dans un pays pauvre donc on mange trop.
  • On veut grossir notre masse de tetons.
  • On veut diminuer notre bedaine pour mieux voir notre pénis.
  • On est lâche et on fait pas d’exercice.

Personnellement, ça dépend toujours. Mon poids fluctue de deux façons.

Mon poids fluctue et je deviens gros.

Ça fait deux fois que ça l’arrive. En général, comme j’ai mentionné ci-haut je suis vraiment mince. Mon poids est toujours entre 150 et 165 livres. La première fois que j’ai pris du poids, c’était quand je suis revenu au Québec après 2 ans en Amérique du Sud. J’ai défoncé le 200 livres durant l’été.

La deuxième fois, c’est en fait présentement. Je suis à genre 195 livres. Et comme je travaille avec 3 filles, on me dit souvent que ma bedaine et mes habitudes alimentaires sont mauvaises et discutables. Honnêtement ça me dérangeais pas jusqu’à ce que je commence à avoir des seins. 🙁 – Quoi que d’un côté c’est pas si pire car je peux me masturber en me cajolant la poitrine. – Je peux être mon propre fantasme. 🙂

En gros, ma prise de poids est le résultat de:

  • Les menus à 5 dollars de PFK et Mcdo. – J’y vais 1 à 2 fois par jour. Le reste du temps, je vais au Tim Hortons.
  • L’abus d’alcool. Quoi que maintenant j’en prends pu car Jacinthos est pu à Whistler. 🙁
  • La prise de un deux litres de liqueur par jour. Quoi que là j’ai diminué car j’ai un petit mal de dents. 🙁
  • L’abus de chips, Nutella et tralala.
  • Le manque d’exercice.
  • L’abus de Netflix.
  • Etc.

Bref, il y a beaucoup de raisons qui expliquent que je suis maintenant gros. Sérieux, ça complexe et j’ai vraiment la motivation de perdre le poids… Jusqu’à ce que je sois actuellement à 2 secondes avant de commencer l’action physique… Là elle s’évapore soudainement!  🙂

Pour finir cette section, voici la seule photo que j’ai trouvée où je suis gros.

Fluctuation de poids

Mon poids fluctue et je deviens mince! 🙂

La beauté de la chose avec mon organisme, c’est qu’il a tendance à revenir à l’équilibre dès que je prends des habitudes normales. Ou simplement quand je suis trop pauvre pour m’acheter de la nourriture. Genre, un jour au Pérou pendant un mois complet j’ai mangé des nouilles avec de la sauce soya. C’était délicieux. 🙂

Fluctuation de poids en voyage

Donc en gros, avec un faible budget et de l’eau, vous pouvez perdre du poids. – Mon ami musulman de la Turquie voyageait en Asie et mangeait majoritairement que des biscuits, il a perdu 40 livres en 1 mois. Une légende! 🙂

Un des trucs qui m’aident aussi à perdre du poids en voyage, c’est clairement l’exercice. En fait, quand je suis en Trek durant des jours je mange que de l’avoine et je marche toute la journée. Honnêtement, je suis tellement mince quand je reviens que je passe dans la craque de tetons de ta mère. – Juste pour te dire! 🙂

Si vous pouvez pas faire des treks au point de perdre du poids, vous pouvez toujours fourrer des chats. Comme cet Adonis à la merveilleuse carrure!

Fluctuation poids

En gros, notre poids fluctue en voyage, mais il faut vivre avec!

Je sais que c’est tannant. Ça peut complexer. Ça peut aussi être merveilleux. Bref, c’est un aspect du voyage aussi random que pogner la diarrhée. – Faut vivre avec. 🙂

D’un point de vue personnel, j’aime mieux ma carrure de chat. Et en ce moment ça me manque. Mais dès que je reviens à Québec dans un mois je vais faire une diète de manger juste du Spaghetti et en un mois ça devrait s’être replacé. Ensuite au Mexique je mangerai que des Tacos de hippies et je pourrai garder cette shape légendaire! 🙂

Fluctuation de poids

Aucun commentaire sur Les fluctuations de poids en voyage!

ÔÔÔÔ Toi, mon beau Lac-St-Jean! ♡

Pour ceux qui le savent pas, je viens de la merveilleuse ville d’Alma dans le royaume du Lac-Saint-Jean. Ironiquement, j’ai jamais fait d’article sur le sujet. – Legit, shame on…

Pour ceux qui le savent pas, je viens de la merveilleuse ville d’Alma dans le royaume du Lac-Saint-Jean. Ironiquement, j’ai jamais fait d’article sur le sujet. – Legit, shame on me! 🙁

Ceci étant, j’ai décidé aujourd’hui de rendre hommage à mon merveilleux coin de pays: Le Lac-Saint-Jean. À noter que le Saguenay c’est pas le Lac-St-Jean. C’est juste la partie laide de notre région que le monde va pour travailler. C’est laid, tu as du drame dans le conseil de ville et c’est des jambons qui font que monter les taxes. Le Lac-St-Jean, c’est beau, c’est drama-free, ça sent le bleuet pis les poissons bien cuits! 🙂

Avant de continuer, voici juste des images du Lac-St-Jean. C’est pas vraiment mes photos mais ça vient de mon grand-oncle Karl, donc je suppose que par extension c’est les miennes aussi! 🙂

Lac-st-jean

Parce que le Lac-St-Jean, c’est chez nous!

Je sais pas si vous avez un ami ou une connaissance qui vient du Lac. Mais est-ce que vous avez dénoté que tout le monde est fier de sa provenance, de son accent et tralala. 

Je prends par exemple Steeve, qui techniquement est mon père biologique. Le gars vit à Québec parce que sa fille, qui est techniquement ma demi-soeur, est sourde et a besoin de soins spéciaux selon ce que je sais. Ceci étant, selon ce que je sais, le gars s’ennuie du Lac solide. Pareil pour mon grand-oncle qui revient ici dès qu’il le peut. Jadis bonne femme fréquentationnelle avait déjà eu le même discours et voulait s’acheter un chalet ici.

Tout ça pour dire que le monde du Lac-St-Jean, ça reste toujours du monde du Lac. Peu importe ce qui se passe, où le vent t’a apporté dans la vie et whatever le fuck qui se passe dans ta vie – Tu peux toujours te r’trouver avec une tente plantée sur un coin de la véloroute des bleuets devant l’immensité du lac avec ta ouananiche qui cuit sur le feu proche de ton vélo.

I got it, right. – Désolé si ça l’a pris du temps cher Lac-St-Jean. ♡

Toute la section du haut pour dire que j’ai longtemps cherché à savoir où était ma place. J’ai toujours dit que j’allais m’établir et devenir sédentaire quand j’allais trouver un travail que j’aime ou une bonne femme qui serait prédisposée à entretenir ma semence pendant 9 mois 1 ou 2 fois dans sa vie. Le problème, c’est que c’est chouette, mais pour ça faut aussi que je sois dans un environnement que j’aime.

Depuis quelques jours j’écoute en boucle le classique de Boom Desjardins – Je r’viens chez nous. 

Ceci étant, c’est pas la première fois que je mets des chansons sur Repeat durant des jours et qui parlent de revenir à la maison. Et ironiquement, chaque fois ça fait allusion à la province de Québec – À ma région le Lac-St-Jean.

On dirait que depuis que je suis à Whistler, ça se consolide. Genre, j’aime ben le statut de Canadien pour avoir autant de territoire à pouvoir visiter sans qu’on me fasse chier avec un Visa. Mais en raison du je ne sais quoi, je me rends compte que mon chez moi va toujours être le Lac-St-Jean.

Projets futurs.

Toute cette prise de conscience m’amène à faire des projets en conséquence. Ce qu’il faut savoir, c’est que pour le moment je suis à Whistler. J’ai un billet d’avion pour passer 1 mois à Québec en Décembre et après je vais à Cancun afin de visiter le Mexique et les pays du sud pour 4 mois. Au final, je vais sûrement passer le prochain été à Whistler car le travail est facile à trouver ici.

Tout ça, ça nous ramène au projet Tour du Lac! Comme j’ai dit, je me sens toujours mal de rien avoir écrit sur le Lac-St-Jean. Donc l’année prochaine, sûrement vers Octobre, je vais revenir afin de faire le tour du Lac à la marche. Le tout bien sûr en dormant dans ma tente et faisant les activités chouettes à faire au courant de mon trajet. Je vais sûrement le faire en 3 ou 4 semaines car je suis lâche. Et aussi je dois dire qu’octobre est le mois le plus adorable car il y a pas de maringouins. – AMEN

Les beaux petits mots de la fin au sujet du Lac-St-Jean!

Les mots sont stupides pour décrire le Lac-St-Jean. Alors voici d’autres photos pour vos érections visuelles. 🙂

Lac-st-jean

Aucun commentaire sur ÔÔÔÔ Toi, mon beau Lac-St-Jean! ♡

Tapez dans le champ ci-dessous et appuyez sur Entrée / Retourner à la recherche