VoyageurQc

VoyageurQc

Blog Voyage à Saveur Québécoise!

Copán Ruinas: Visite du site archéologique Maya de Copán + Des petits trucs cutes!

Il est temps pour moi de sceller la boucle de mon passage au Honduras! Afin de terminer ce voyage en force, je suis présentement dans la ville de Copán Ruinas…

Il est temps pour moi de sceller la boucle de mon passage au Honduras! Afin de terminer ce voyage en force, je suis présentement dans la ville de Copán Ruinas afin de visiter l’attraction probablement la plus connue du pays qu’est le site archéologique Maya de Copán! Bien sûr, durant mon passage, en dehors des ruines, j’ai pris le temps de visiter la ville et les alentours! Il s’adonne que par un hasard soudain, je suis arrivé ici durant le dia de los muertos! Par conséquent, en plus de discuter du site maya de Copán, nous allons faire un petit crochet pour discuter de la fête des morts et de la célébration ici, à Copán Ruinas! 🙂

Comment se rendre à Copán Ruinas?

Se rendre à San Pedro Sula!

La première étape super importante va être de vous rendre à San Pedro Sula! C’est une des deux grosses villes du Honduras et probablement que toutes les villes ont une ligne de bus qui s’y rend! Il faut juste s’assurer que le bus qui vous amène à San Pedro Sula s’arrête ultimement à la station principale de la ville: La Gran Central Metropolitana de San Pedro Sula.

Personnellement, j’utilise toujours la compagnie de transport Cristina pour mes déplacements quand la destination est offerte! Elle vous arrête directement à la gare ci-haut si vous décidez de l’utiliser!

De San Pedro Sula, se rendre à Copán Ruinas ou La Entrada!

De la Gran Central Metropolitana de San Pedro Sula, vous avez qu’à aller où les autobus qui se trouvent à l’étage inférieur du terminal! De là, vous avez des bus qui se rendent directement à Copán Ruinas! Pour ma part, je suis arrivé après le dernier de la journée! J’ai donc demandé d’en trouver un se rendant à la ville La Entrada au coût de 130 en devise locale!

Bus copán ruinas

Si vous êtes obligé de vous rendre à La Entrada, il faudra, une fois dans la ville, vous rendre à cet endroit:

Care direction copán ruinas

En gros, c’est à l’embranchement menant à Copán Ruinas! Vous allez avoir la route principale à l’entrée de la Entrada qui se sépare en deux et c’est à droite!

Sur l’autobus, il est écrit dessus « Copán Ruinas ». Il va passer devant ce merveilleux paysage!

Je dois dire que c’est probablement le bus le plus plein où j’ai été! En plus, le chauffeur se prenait vraiment pour un conducteur de F1. Sur cette vidéo, vous pouvez le voir presque frapper un chat ou un chien!

À la fin du trajet, et 80 en devise locale de moins dans vos poches, vous êtes maintenant à Copán Ruinas! 🙂

Ville copán ruinas

La fête des morts – Partie 1

Hier, après avoir pris mon déjeuner au marché municipal, j’avais absolument rien prévu de faire sauf glander dans ma chambre et prendre des milliers de douches chaudes! 🙂

Sur l’heure du souper, j’ai pris la peine d’aller me chercher à manger! À la place centrale, juste devant mon hôtel, j’ai vu qu’il y avait des kiosques de bouffe! La fille m’a dit que c’était car c’était la première journée de célébration de la fête des morts! Pendant que je mangeais, une cérémonie a pris place avec des mayas!

Il semble que le gros objectif de la première journée de célébration, c’est manger! Tu as des vendeurs partout et t’as des gens qui te donnent des fruits provenant de paniers en paille remplis!

La cérémonie semble aussi être une manière de rendre les enfants heureux! Il y avait une section pour dessiner à la craie, jouer à la corde à danser et frapper des piñatas. J’étais heureux de voir ça en mangeant ce truc exceptionnel que je venais de découvrir! 🙂

Jour de la mort copán ruinas

Il semble que demain ce soit la deuxième journée de célébration mais au cimetière! Je vais certainement y aller après ma visite des ruines! 🙂

Visite du site archéologique Maya Copán!

Aujourd’hui est un grand jour car ce matin je me suis dirigé après mon déjeuner vers l’attraction justifiant mon passage à Copán Ruinas, c’est-à-dire le site archéologique!

Pour plus ou moins 15$ USD, j’ai eu le plaisir de recevoir une petite carte du site avec mon billet d’entrée! C’était très choupinet! 🙂

Billet d'entrée copán Ruinas

J’ai commencé ma visite par la petite salle informative, mais juste en langue espagnole, à côté du comptoir! Sincèrement, c’était plus une perte de temps qu’autre chose!

Salle informative Copán Ruinas

Après, il était temps de marcher un peu avant d’arriver où l’entrée du site proprement dit! De là, une gentille madame me dit de commencer ma visite en suivant le chemin à droite!

Je dois dire que j’avais pas beaucoup d’attentes car pour moi des ruines, c’est des ruines! Ceci étant, dès les premières ruines j’étais heureux de voir que c’était des belles grosses ruines que tu peux admirer de très proche et même parfois marcher dessus!

Ruines Copán Ruinas

Cette première section était vraiment intéressante car tu as un peu de tout! Des temples, des quartiers bourgeois et tralala! La préservation des lieux était vraiment exceptionnelle! Tu sens vraiment l’histoire derrière car rien ne semble restauré, mais bien d’origine!

Tu peux aussi sentir la vie dans le temps des mayas, car le site permet de se promener assez librement dans les ruines et parfois de toucher, marcher et grimper sur les installations!

La deuxième section est un genre de grand espace vert avec des grosses ruines et beaucoup de statues. C’est vraiment à cet endroit que tu vas pouvoir admirer les détails des sculptures et les motifs parfois assez incroyables!

Sculptures Copán Ruinas

Personnellement, j’avais aucun guide car c’est stupide! Mais c’est peut-être la section la plus intéressante pour en avoir un! Quand je voulais entendre l’histoire d’une statue, je faisais juste semblant de m’asseoir et admirer celle-ci pendant qu’un groupe était là ben relax à payer un guide pour m’offrir de précieuses informations gratuites! 🙂

Après un peu plus de 2 heures, il était temps pour moi de quitter les lieux mais sans oublier, bien sûr, la traditionnelle photo avec les oiseaux ayant de ravissantes couleurs dans leur mangeoire! 🙂

Oiseau Copán Ruinas

Je sais pas nécessairement si la visite vaut vraiment 15$ USD! Cependant, je me suis pas senti floué à la fin de l’activité! J’ai trouvé le site très intéressant et comme c’est au Honduras, pays peu touristique, tu peux profiter d’un site d’une grande renommée mais sans trop de touristes imbéciles. Je crois que c’est un gros point qui m’a fait aimer la place à ma grande surprise!

La fête des morts – Partie 2

Depuis hier, j’étais vraiment excité à l’idée d’aller fêter la deuxième journée de la fête des morts au cimetière de Copán Ruinas!

Dia de los muertos copán ruinas

Je suis arrivé à la même heure que hier, c’est-à-dire 16 h 00. Bizarrement, en comparaison à la veille, c’était déjà la fête avec un petit groupe de musique de 2 personnes et plein de gens qui mangeaient!

Copán Ruinas fête

J’ai été faire un tour où le cimetière pour voir ce que les gens y faisaient, et il semble qu’ils se rassemblent où les tombes en famille pour manger et mettre des genre d’offrandes. J’ai pris aucune photo par respect, mais c’était choupinet à voir!

Je suis certain que la soirée a été plaisante, cependant j’ai quittée après une heure car je sais pas, je me sentais pas très en mode célébration!

Dia de los muertos copán ruinas

Comme je voulais pas célébrer, mais que je suis respectueux des morts, j’ai été rendre hommage à ma façon en faisant un tête-à-tête Coca Cola avec Dieu!

Église Copán Ruinas

J’ai terminé ma dernière soirée en disant mes adieux à Copán Ruinas et à l’Honduras sous un coucher de soleil tombant sur la place centrale! 🙂

Derniers mots sur ma visite de Copán Ruinas!

C’est un bel endroit avec un beau site archéologique ainsi qu’une agréable population! Je dirais que 2 ou 3 nuits sont assez! J’ai présentement le sentiment que mon passage au Honduras est complet, alors je me sens très serein de me diriger demain vers le Guatemala! Une nouvelle aventure commence! 🙂

OKAY BYYYYEEEEEEEEEEEE! 🙂

Aucun commentaire sur Copán Ruinas: Visite du site archéologique Maya de Copán + Des petits trucs cutes!

Lac Atitlán : Vivre l’expérience du Lac Atitlán depuis San Pedro La Laguna!

Cette semaine, j’étais dans le petit village de San Pedro La Laguna afin de découvrir le fameux lac Atitlán qui semble faire la grande fierté du Guatemala! Je vais pas…

Cette semaine, j’étais dans le petit village de San Pedro La Laguna afin de découvrir le fameux lac Atitlán qui semble faire la grande fierté du Guatemala! Je vais pas vous cacher que je ne suis pas celui qui s’excite le plus le pénis pour un lac, au final ce n’est que de l’eau dans un trou. Cependant, en lisant certains blogs, j’ai pu lire de grands éloges au point où le lac Atitlán était qualifié de « Plus beau lac au monde ». De ce fait, je me suis dit qu’il serait peut-être bien d’aller y jeter un coup d’œil et de faire un rapport sur mon délicieux blog!

Les préparatifs de ma visite du lac Atitlán!

Dès que j’ai regardé les informations essentielles afin de me rendre au lac Atitlán, j’ai pu remarquer que les accomodations étaient vraiment pas dispendieuses! Sincèrement, pour Q50, j’avais ma propre chambre avec un déjeuner inclus affiché au coût de Q25! Si mettons j’enlève le coût du déjeuner, ça m’arrivait à Q25 pour la chambre – Exceptionnel!

L’endroit que j’avais sélectionné était à San Pedro La Laguna. C’est un peu la place de prédilection où les gens vont afin de visiter le lac Atitlán! C’est un village situé au fin fond du lac et tu dois t’y rendre en bateau!

D’ailleurs, parlant de s’y rendre, le seul truc qui m’énervait, c’était le coût ridicule de la navette pour se rendre de Antigua Guatemala au lac Atitlán. Sérieusement, les compagnies chargeaient 20$ USD pour un trajet direct! Devant l’absurdité du prix, j’ai décidé d’y aller en chicken bus! Le seul problème avec cette technique, c’est que le chicken bus direct pour aller de Antigua Guatemala à Panajachel (Entrée du lac Atitlán) existe pu… Il a donc fallu que je prenne 4 chicken bus différents pour me rendre sur place! Mais bon, qu’est-ce que je ne ferais pas pour économiser de l’argent! 🙂

Chicken bus lac Atitlán

Comment se rendre de Antigua Guatemala au lac Atitlán en chicken bus?

Ce que je vous conseille de faire, comme il y a plusieurs changements à faire, c’est de faire une capture d’écran de cette section ainsi que de télécharger l’application Maps.Me afin de savoir où est l’endroit/ville où vous devez transférer lorsque vous êtes dans le bus! Il faut savoir que vous avez juste à montrer le nom de l’endroit inscrit plus bas au gars où les bus et il va vous indiquer lequel prendre!

  1. Antigua Guatemala – Chimaltenango (Prix: Q10, Durée: 1 heure)
  2. Chimaltenango – Los Encuentros (Prix: 30, Durée: 1h35)
  3. Los Encuentros – Sololá (Prix: Q3.5 à Q5 dépendant du gars, Durée: 30 minutes)
  4. Sololá – Panajachel (Prix: Q5, Durée: 15 minutes)

Pour Antigua, il faut prendre le bus où la station proche du marché municipal! C’est le seul endroit où trouver des chicken bus en ville!

Los Encuentros est sommairement un endroit où toutes les grandes routes s’entrecroisent. Donc ça peut paraître chaotique, mais tu fais juste écouter la voix des gens qui crient ou tu demandes gentiment où est le bus pour Sololá et ça devrait bien aller!

Une fois à Sololá, le dernier arrêt est où la place centrale! Pour les bus allant à Panajachel, tu vas juste où la rue l’autre bord de la place et les bus en direction de cette destination sont là!

Une fois à Panajachel, tu dois aller au quai et tu pognes le bateau adéquat en donnant ta destination au gars! Pour San Pedro La Laguna, le coût était de Q25! C’est payable à l’arrivée!

Une fois tout ça fait, t’es maintenant au lac Atitlán! 🙂

Lac Atitlán san Pedro la Laguna

Le lac Atitlán!

Je vais pas vous mentir, je sais pas nécessairement quoi penser encore du lac Atitlán!

Il faut se l’avouer, le lac a un certain charme! Il est entouré de montagnes, de quelques volcans et il y a des petits villages cutes aux alentours!

Lac Atitlán

Mais je sais pas, en fonction de ce que les gens en disent, je m’attendais vraiment à un chef-d’œuvre! Tsé, le genre de lac qui te fait dire que Dieu était vraiment en forme sur la création le jour où il a créé le lac Atitlán!

Lac Atitlán

Cependant, quand je compare, je peux pas m’empêcher de me dire que le Canada, par exemple, doit avoir au minimum 50 lacs plus beaux que ça! Juste le Lac Moraine en est un qui fait paraître le lac Atitlán comme une grosse merde! Je veux dire, regardez et comparez!

Lac moraine

Ceci étant, quoi que le lac Atitlán est un peu surévalué, il est quand même agréable d’y admirer la vie locale des lieux! Plusieurs locaux se lavent directement dans le lac, certains y font leur lavage, un grand nombre y pêche et des bateaux s’y promènent – J’aimais bien m’asseoir 1 ou 2 heures par jour sur le bord du lac pour admirer tout ça en toute tranquillité!

Las Atitlán

Le village de San Pedro La Laguna!

À défaut de ne pas avoir trouvé le lac Atitlán grandiose, je dois dire que j’ai été agréablement surpris du petit village où je dormais!

San Pedro La Laguna est réellement un endroit qui a gardé sa vraie nature! Dès que je suis arrivé à mon hôtel qui était bizarrement établi dans le fond d’une petite ruelle au chemin en terre, je savais que je n’allais pas être déçu du mode de vie local présent à San Pedro La Laguna!

Ruelle san Pedro la Laguna

Un des aspects que je trouvais réellement ravissant à San Pedro La Laguna, c’était le street art! C’est assez incroyable à quel point il y a beaucoup de peintures sur les murs de la ville! En plus, les peintures sont vraiment tous, sans aucune exception, exceptionnelles!

Art san Pedro la Laguna

Juste me promener dans les rues valait la peine, car à chaque tournant je risquais de tomber sur une beauté qui m’était encore inconnue!

J’aimais bien aussi me promener dans le centre de la ville! Tout commence par la rue du marché qui t’amène vers une délicieuse, quoi que discrète, place centrale où une magnifique église ainsi qu’une jolie fontaine s’amusent à décorer le paysage  composé d’arbres et de merveilleuses fleurs!

Marché municipal san Pedro la Laguna

Bien que San Pedro La Laguna dispose d’une rue très touristique avec des commerces et restaurants aux prix stupides, j’ai eu la chance de découvrir le meilleur ceviche de l’histoire de l’Amérique Centrale! Le plus beau, c’est que c’était seulement Q10. J’en ai pris au moins 2 par jour à partir du moment où j’ai découvert l’endroit! 🙂

Ceviche san Pedro la Laguna

Je sais que sur la photo ça pas l’air très bon, mais en vrai c’était vraiment délicieux! 🙂

Quelles activités faire à San Pedro La Laguna?

J’étais vraiment en mode visite et détente durant mon passage dans le village!

Cependant, il faut savoir qu’il y a plusieurs activités à faire! Ça commence par des randonnées avec des départs beaucoup trop tôt pour moi. J’ai vu des trucs avec « Départ à 4 AM », juste pour vous dire!

Il y a aussi plusieurs activités à faire sur le lac Atitlán. Ces activités vont du kayak jusqu’à des grosses bananes qui se font traîner sur l’eau par des bateaux pour les familles avec des enfants stupides!

J’ai aussi vu des gens faire du cheval dans le village! Par contre, j’ai probablement jamais rencontré des gens montrant aussi peu de joie à faire une activité!

Pour le reste, tu as aussi des eaux thermales! Mais personnellement, avec la chaleur, j’ai préféré me baigner directement dans le lac! Sinon, vous avez aussi ça:

Activités à faire lac Atitlán

Derniers mots sur ma visite du lac Atitlán depuis le village de San Pedro La Laguna!

Je dois dire que le tout a été bien, surtout à cause du village adorable! Le lac, quoi que surfait, était adéquat pour admirer la vue et enjoliver le paysage! Je crois que 3 jours au lieu de 5 auraient été assez! À partir de la troisième journée, j’étais en mode de « J’ai tout vu ». De ce fait, mon activité principale était de manger sur un banc de la place principale tout l’après-midi avec des passages où la petite plage pour une bronzette et admirer les environs! Sur ce, je vous souhaite un bon périple dans votre découverte du lac Atitlán!

PEAAAAAACCCCEEEEEE! 🙂

Aucun commentaire sur Lac Atitlán : Vivre l’expérience du Lac Atitlán depuis San Pedro La Laguna!

Frontière Guasaule: Comment traverser la frontière du Nicaragua vers le Honduras à pied ou à la marche!

Hier, il était temps pour l’exceptionnel Steeven de quitter le Nicaragua pour se rendre au Honduras! Pour se faire, j’ai été voir les options pour traverser la frontière et les…

Hier, il était temps pour l’exceptionnel Steeven de quitter le Nicaragua pour se rendre au Honduras! Pour se faire, j’ai été voir les options pour traverser la frontière et les compagnies touristiques chargeaient genre 45+ dollars CAD! De ce fait, j’ai pris la décision de le faire avec les transports locaux pour genre 13$ CAD! Dans cet article, nous allons donc voir ensemble comment traverser la frontière Guasaule en partance de León au Nicaragua jusqu’à la capitale de l’Honduras qui est la ville de Tegucigalpa! On commence ça maintenant! 🙂

Partir de León en direction de la frontière Guasaule!

Personnellement, j’ai quitté assez tôt León car ça me tentait pas d’arriver trop tard, autant à la Frontière Guasaule qu’à Tegucigalpa! De ce fait, à 7 heures AM j’étais à la station de bus de León où le marché municipal pour trouver le premier bus nécessaire: C’est-à-dire celui qui te mènera à la ville de Chinandega!

Bus nicaragua vers honduras

Le bus était pas tant plein je dois dire! Le trajet a cependant été assez long à cause des classiques arrêts à outrance des bus du pays! Ceci étant, pour 30 dans la devise locale ou genre 1.20$ CAD, tu te plains pas! 🙂

Une fois au terminal de Chinandega où on te dépose à la fin, tu n’as qu’à demander le bus « Para la frontera » ou trouver le bus avec « El Guasaule » inscrit dessus! Celui-là risque d’être un peu plus plein! 🙁

Bus à la frontière nicaragua honduras

Ce trajet est un peu plus long que le premier, et il est de 50 dans la devise locale ou genre 2$ CAD!

Une fois à la frontière, après 4 heures de route et 3,20$ CAD de moins dans les poches, il était temps pour moi de m’amuser à la douane de Guasaule pour quitter le Nicaragua et dire bonjour à l’Honduras! 🙂

Passer les douanes à la frontière de Guasaule du Nicaragua vers le Honduras!

Comme j’étais pas dans un bus qui traversait la frontière avec moi dedans, j’ai été dans l’obligation de passer la douane à pied!

La première étape va être de faire vérifier tes documents par un gars dehors qui va te donner un papier pour déclarer tes bagages. Tu serais mieux d’avoir un crayon avec toi!

Document frontière nicaragua honduras

Si t’as besoin de changer ton argent pour les frais frontaliers, tu peux trouver les changeurs d’argent sous un petit abri! Ils ont vraiment des bons taux considérant le lieu, j’étais très surpris!

Changeurs d'argent frontière nicaragua honduras

Après tu vas voir l’immigration, tu fais scanner ton bagage, on t’écrit une niaiserie sur ta déclaration, après tu vas voir l’agent pour payer le 3$ USD de frais de sortie pour finalement quitter avec ton reçu et ton étampe dans ton passeport!

Document immigration nicaragua

Ensuite, il est temps de se rendre gentiment vers l’Honduras! Officiellement, tu traverses la limite du pays du Nicaragua vers l’Honduras quand tu passes cette ravissante rivière!

Rivière frontière nicaragua honduras

L’immigration du côté de l’Honduras est vraiment simple, on dirait vraiment qu’il se caliss qui entre dans leur pays! En gros, aucun scanner, une file pas trop longue, un agent frontalier qui parle à peine anglais et qui prend juste ton passeport en te disant de payer 3 dollars USD, ensuite un stamp dans ton passeport et un reçu – C’est tout! Si t’as besoin encore de changer ton argent, tu vas avoir des changeurs d’argent un peu partout à la sortie! Juste savoir que sur les pancartes c’était inscrit que pour les touristes qui sont pas dans des autobus touristiques, le service d’immigration se termine à 21 heures!

Reçu immigration honduras

Au final, l’immigration m’a pris 1h15 et j’ai dû y débourser 6$ USD au total!

Quitter la frontière pour se rendre à Tegucigalpa!

Maintenant que tu as terminé avec les niaiseries administratives, il est important que tu te diriges exactement où le point bleu! ON VISE LA ROUTE DU MILIEU!

Collectivo vers honduras

Ça, c’est l’endroit où tu vas trouver les collectivos qui se rendent vers la première grosse ville du côté Honduras qui est Choluteca! Vous pouvez essayer aussi les bus comme c’est inscrit sur la carte un peu plus haut, mais si vous voulez arriver avant la nuit et éviter les dangers, le collectivo est plus vite! Au fait, ça ressemble à ça!

Collectivo frontière nicaragua honduras

Le coût a été de 45 en devise locale du pays d’Honduras, donc genre 2.50$ CAD!

Une fois à Choluteca, vous pouvez aller un peu où vous voulez! Personnellement je devais aller à la capitale, et j’ai trouvé un autobus directement de la gare municipale où le collectivo m’a droppé!

Si vous allez vers une autre destination, vous avez juste à demander à une personne au marché! Légitimement, les gens d’Honduras sont 50 fois mieux que ceux du Nicaragua et vont toujours être gentils et vouloir t’aider! 🙂

Ceci étant, pour mon voyage vers la capitale j’ai eu un bus un peu plus joli et au coût de 136 en devise hondurienne. Ça doit faire genre 7.50$ CAD!

Bus honduras

Ce trajet de la frontière à Tegucigalpa a pris genre 5 h 45 de mon précieux temps!

Je suis genre arrivé après la noirceur dans la capitale! Comme ici c’est une ville à la réputation douteuse sur la sécurité, les meurtres et les attaques – Pas besoin de vous dire que j’ai jamais marché aussi vite vers mon auberge jeunesse! Genre, 2.6 kilomètres à vitesse Grand V avec ma face de blanc et mon bagpack de touriste!

Derniers mots sur ma traversée de la frontière Guasaule en partance du Nicaragua vers l’Honduras!

C’est définitivement pas la frontière la plus difficile que j’ai eu à traverser! Le seul problème, c’est que c’était long en caliss! Par contre, pour l’économie d’argent, ça valait la peine! C’est débile le prix des compagnies touristiques! En plus, ça me permet d’avoir eu un dernier taste du Nicaragua et une première expérience très locale de l’Honduras! En gros, c’était bien et c’était une journée longue, mais intéressante! C’est toujours un petit sentiment spécial de traverser une frontière à la marche en voyageant! 🙂

OKAY BYYYYYYEEEEEEEEE! 🙂

Aucun commentaire sur Frontière Guasaule: Comment traverser la frontière du Nicaragua vers le Honduras à pied ou à la marche!

Ascension du volcan Acatenango avec vue sur le Fuego – Retour d’expérience & Détails cutes!

Allô mes lapins! Demain le beau Steeven va se diriger vers les volcans du Guatemala afin de faire l’ascension de l’Acatenango dans le but de pouvoir, ultimement, dormir devant le…

Allô mes lapins! Demain le beau Steeven va se diriger vers les volcans du Guatemala afin de faire l’ascension de l’Acatenango dans le but de pouvoir, ultimement, dormir devant le volcan Fuego et avoir la chance d’admirer toute la puissance de la lave qui jaillit de son sommet la nuit venue! De ce fait, au courant des derniers jours, j’ai magasiné mon forfait, acheté des beaux souliers car je suis le roi des gougounes, et bien sûr prié dieu afin de ne pas mourrir durant la montée! Dans cet article, nous allons survoler ensemble tous les trucs à savoir afin de bien réussir notre ascension du volcan Acatenango!

Combien ça coûte faire l’ascension du Volcan Acatenango en formule 2 jours et 1 nuit?

Cette question est très intéressante! Initialement, j’avais payé plus ou moins 120$ CAD sur le site de Viator! Il faut savoir qu’ici le coût de l’entrée au parc n’était pas inclus et qu’on devait transporter notre équipement et payer pour notre eau! C’était le coût le plus bas que j’avais trouvé après mes recherches en ligne!

Ceci étant, quand je suis arrivé à Antigua Guatemala, j’ai découvert que mon auberge avait un partenariat avec une compagnie qui donne tous ses profits à une organisation pour aider les femmes! Personnellement je me caliss de la cause, mais le prix était vraiment fabuleux. Sommairement, c’était genre 54$ USD au lieu du 89$ USD payé initialement! De plus, le tour inclus l’entrée au parc, pas besoin de transporter son matériel et tu es un groupe de maximum 10 personnes au lieu de 30ish!

J’ai donc demandé un remboursement à Viator et j’ai pris le tour avec l’auberge! Quand j’ai voulu payer, le prix avait soudainement augmenté à genre 62$ USD car le tarif de haute saison était dorénavant en vigueur – J’étais un peu en caliss car c’était moins dispendieux 2 jours avant! Mais bon, c’est quand même une économie de 27$ USD pour l’ascension du volcan Acatenango en formule 2 jours et 1 nuit!

Voici au final combien j’ai payé Vs mon remboursement de ma réservation initiale sur Viator! Il faut savoir que j’ai payé avec ma carte Stack et que celle-ci charge 2.5% supplémentaire sur le taux de change et l’auberge chargeait un frais de 5% supplémentaire pour pouvoir payer avec Mastercard! Avant de vous prononcer, je sais que c’est stupide de pas avoir retiré l’argent pour éviter au moins le 5%. Mais j’ai reçu cette semaine un courriel comme de quoi ma carte Stack allait commencer à ajouter des frais stupides le mois prochain, alors je dois la vider afin de l’annuler avant la fin du mois! À savoir que le 2.5% m’est toujours remboursé à la fin du mois car je dépense toujours au-dessus du 350$ requis. Mais avec les nouveaux frais, cette carte devient merdique! Je vais aller avec ma WealthSimple maintenant! Bref, voici les chiffres en $ CAD!

Prix volcan

Comme vous pouvez le voir la compagnie est Pachamama Tours. Je ne conseille jamais généralement les compagnies, alors je ne vais pas conseiller celle-ci. Simplement car dans le futur, elle pourrait décider d’offrir des prix à chier ou un service ridicule! Le mieux, c’est à mon sens de magasiner une fois sur place!

Mes appréhensions avant l’ascension du Volcan Acatenango!

Je vais faire officiellement l’ascension de l’Acatenango demain! Ceci étant, je trouve intéressant de partager mes appréhensions en tant que la pire larve de l’humanité dans le domaine de la randonnée. Sincèrement, j’ai aucun cardio, je souffre après avoir fait l’ascension d’un escalier de plus de 50 marches et j’ai une tendance à prendre 5 pauses de 20 minutes par heure! Sans blague, juste pour vous donner une idée, j’ai fait l’Annapurna au Népal en 1 semaine au lieu des 3 jours habituels et le Santa Cruz en genre 3 fois le nombre de jours de référence!

J’ai comme le sentiment que mon Guide va pas nécessairement m’aimer. J’espère être avec 2 ou 3 vieilles boomeuses chialeuses qui vont toujours se plaindre et être super lentes – Comme ça j’aurai pas l’air de la larve de service durant l’ascension du Volcan!

En dehors de ça, j’ai réellement hâte de pouvoir admirer la lave jaillir du volcan Fuego! Aussi, j’ai vraiment hâte d’arriver au sommet et de pouvoir prendre mon premier repas en me disant « Yo, I did that shit – And here I am bitchhhhhhhhhhes »

Sincèrement, je sais que j’ai beaucoup à faire avant de crier victoire par rapport à mon ascension du volcan Acatenango, mais juste l’image me motive! Bien sûr, demain je vais souffrir ma vie, sacrer comme el’ criss et vouloir me tirer une balle probablement après chaque pas montant vers le sommet, mais j’ai assez hâte!

Le groupe pour l’ascension du volcan Acatenango!

Un des aspects que je redoutais durant mon ascension du volcan, c’était d’être pogné avec des imbéciles! Heureusement, dans notre groupe de 5, il y avait un gars du Guatemala très gentil, un bohème du Costa Rica et 2 délicieux belges! Quoi qu’ils étaient flamands, ils étaient tout à fait adorables!

Groupe ascension volcan Acatenango

Ce qui me rendait heureux d’avoir un groupe délicieux, c’est que tu dois monter un volcan avec eux, manger avec eux, socialiser avec eux et regarder un volcan avec eux! Pas besoin de vous dire que j’avais un peu peur de pogner des gens trop motivés à arriver en haut en moins de 3 heures ou bien des partenaires juste désagréables!

Heureusement pour moi, quoi que j’ai moins parlé avec le Costa Ricain et le gars du Guatemala, tout le monde était gentil et personne rushait personne! C’était vraiment un beau groupe, j’en étais très heureux!

Groupe ascension volcan Acatenango

L’ascension et la descente du Volcan Acatenango!

Le trajet pour atteindre le sommet du volcan Acatenango est en deux temps! La première moitié est probablement la plus difficile car il y a beaucoup d’escaliers et ça monte longtemps! La deuxième section est un peu plus tranquille alors qu’à un certain stade, tu as un secteur assez plat sur 40 minutes!

Quand j’ai fait mon ascension, je prenais vraiment des photos de tout! Je sais pas, on dirait que j’étais heureux d’être comme « dans les nuages », littéralement!

Volcan Acatenango ascension

Ceci étant, j’avais beaucoup d’appréhension pour la montée car je suis pas ce qu’on peut appeler un grand adepte de la marche en montagne! Cependant, j’étais très heureux de me rendre compte qu’au final l’ascension du volcan se fait quand même assez facilement avec plusieurs pauses et un moment pour dîner! La première section étant la plus difficile, c’est plus facile la faire sachant qu’on est au top de notre forme en début de parcours!

Un aspect intéressant de l’ascension, c’est que tu as toujours plein de chiens qui te suivent dans l’espoir d’avoir de ta nourriture! Ils sont si adorables! 🙂

Chien ascension volcan Acatenango

Pour l’ascension, notre groupe a mis 5h30 afin de se rendre au camp de base qui ressemble à ça!

Je dois dire que l’intérieur où on dort dispose d’une magnifique décoration! 🙂

Dortoir camp de base volcan Acatenango

La descente a été à mon sens la partie la plus difficile! Généralement ça se fait en 2h30, mais mes orteils me faisaient tellement mal que j’en ai mis 3h30! Mes compagnons belges ont été très compréhensifs, quelle population ultime que celle de la Belgique!

Je dois dire que la descente, surtout à un rythme de blessé, m’a fait voir d’un autre oeil certains secteurs de la marche faite la veille – Particulièrement dans le secteur de la Cloud Forest!

Descente volcan Acatenango

Quand j’ai terminé de descendre la montagne, pas besoin de vous dire à quel point j’étais heureux! Quel exploit fantastique que le grand Steeven venait de réaliser! 🙂

À la rencontre du volcan Fuego!

Un des deux gros points à faire l’ascension du volcan Acatenango, c’est de pouvoir aller à la rencontre du volcan Fuego qui est en ce moment en activité!

Quand nous sommes arrivés, il y avait vraiment beaucoup de nuages et on voyait pas le Fuego! Ceci étant, il faut savoir que à cette hauteur les nuages vont et viennent, surtout en après-midi! Aussi, il faut savoir que vous allez pas voir de lave durant le jour. Par conséquent, par intermittence, vous allez voir le volcan Fuego cracher des boules de fumée de manière assez torride en attendant que le noir recouvre le ciel!

Volcan fuego

Une fois le ciel bien noir, c’est à ce moment que tu vas pouvoir admirer toute la magie du volcan Fuego! À ce stade, j’étais pas dans la vibe de prendre des photos car j’étais bien sur ma chaise avec mon whisky, le feu qui me réchauffait et mes guimauves! Mais j’ai quand même mis mon appareil en mode vidéo en le laissant enregistrer ce que vous espérez tous voir en admirant le Fuego – Une gros caliss d’explosion de lave! 🙂

Il faut savoir que les explosions peuvent passer de 10 en 1 heure à 3 ou 4. On a vraiment eu une belle séquence de 6 à 7 heures! Ensuite, c’est devenu un peu plus calme! Mais je dois dire qu’on a été chanceux!

Dans le cas où vous avez pas la chance de voir le volcan Fuego en action le soir à cause des nuages, le lendemain matin vous devez vous lever à 4 heures du matin pour aller voir le lever du soleil au sommet du volcan Acatenango. À cet instant, vous avez encore la chance d’admirer des explosions de lave!

Lever du soleil au sommet du volcan Acatenango!

La deuxième chose principale qui vaut l’ascension d’Acatenango, c’est d’aller admirer le lever du soleil après une nuit de sommeil. Le matin à 4 heures, tu dois marcher genre 1 heure dans le noir complet pour atteindre le sommet! Je dois dire que l’ascension est assez difficile, mais faisable!

Une fois au sommet, tu as un spectacle ravissant entre le soleil qui se lève, les montagnes, les nuages qui tapissent le décor et la joie de te dire que tu as atteint le sommet de près de 4000 mètres! Tous ces instants sont assez exceptionnels! En voici certains pris sur le vif! 🙂

Lever soleil volcan Acatenango Acatenango volcan sommey

Faut-il faire l’ascension d’Acatenango avec un tour ou non?

C’est assez difficile à dire. Bien sûr, si tu as le sens de l’aventure et que tu aimes transporter tout ton bagage au point de faire l’ascension avec, je t’encourage à la faire.

Ceci étant, je crois que le tour est bien majoritairement car c’est très pratique! On te materne comme si tu étais un enfant en te faisant à manger, te logeant, te montrant le chemin et tout le reste! Pour moi, personne qui est assez paresseuse et vraiment pas motivée à manger de l’avoine durant 2 jours ainsi qu’à transporter un sac de plusieurs kilos en haut d’un volcan, la formule tout inclus était parfaite pour le petit Steeven non-binairement fragile que je suis!

Guide ascension volcan Acatenango

Les petits trucs à savoir pour son ascension du volcan Acatenango!

Il faut savoir que vous avez pas besoin d’être nécessairement en forme pour faire l’ascension du volcan Acatenango. Je veux dire, si j’ai été capable, probablement que tout le monde peut le faire!

Concernant la nourriture, voici mes repas en ordre durant le périple:

Nourriture volcan Acatenango

Niveau température, j’ai pas nécessairement eu trop froid. Au sommet il y avait même un idiot en short pour le lever du soleil!

Derniers mots sur mon ascension du volcan Acatenango!

Je dois dire que j’ai adoré mon activité! J’avais de hautes attentes et elles ont été comblées et même dépassées! Le groupe était fabuleux, Fuego a été très généreux de sa lave et sommairement, en dehors de quelques stupidités de mon guide, le tout a été parfait! C’est probablement la plus belle activité que j’ai faite depuis le début de ce périple! En plus, je dois dire que je me suis moi-même surpris à être aussi talentueux à réussir l’ascension, même si la descente a été une autre histoire! Bref, je comprends pourquoi les gens disent que l’ascension du volcan Acatenango est un incontournable à faire au Guatemala! 🙂

OKAY BYYYYYYYEEEEEEE! 🙂

Aucun commentaire sur Ascension du volcan Acatenango avec vue sur le Fuego – Retour d’expérience & Détails cutes!

Frontière El Florido: Traverser la frontière du Honduras vers le Guatemala depuis Copán Ruinas à pied!

Hier, le grand Steeven s’est rendu au Guatemala depuis Copán Ruinas au Honduras en passant par la frontière El Florido! De ce fait, aujourd’hui nous allons faire un petit guide…

Hier, le grand Steeven s’est rendu au Guatemala depuis Copán Ruinas au Honduras en passant par la frontière El Florido! De ce fait, aujourd’hui nous allons faire un petit guide pratique pour traverser la frontière aka revivre ensemble ma journée à la Indiana Jones! Je vous invite à vous mettre à votre aise, car ça commence maintenant! 🙂

Commençons

Départ de Copán Ruinas vers la frontière El Florido!

Ça, c’est clairement la partie la plus facile de l’histoire de l’humanité car la frontière El Florido est exactement à 10 kilomètres depuis Copán Ruinas!

Donc, le matin, quand tu te lèves, tu te diriges vers la place devant le cimetière! C’est exactement là:

Collectivo pour la frontière

À cet endroit, tu vas voir un joli collectivo exceptionnellement torride!

Collectivo frontière vers guatemala

Si t’es pas encore trop certain que c’est le bon, tu demandes au gars « Frontera » ou tu regardes si ce merveilleux mot est pas inscrit devant le véhicule!

Collectivo Copán Ruinas

Il est maintenant temps de monter à bord du van et de partir en direction de la frontière pour un coût de 25 en devise hondurienne!

Collectivo frontière

Traverser la frontière El Florido!

Après un petit 15 à 20 minutes de transport, nous sommes maintenant à la frontière El Florido!

Après un check up assez rapide de la police, tu peux te rendre vers le service d’immigration! À noter que vous allez avoir 2 portes, vous devez prendre la première car l’autre c’est une grosse criss de file pour les locaux! En tant que touriste, vous allez avoir droit à trois comptoirs pour les blancs de service!

El florido immigration frontière

Une fois devant l’agent frontalier de l’Honduras, vous avez qu’à donner votre passeport pour obtenir le stamp de sortie AU COÛT DE 0$ – En effet, il y a aucune taxe de sortie au Honduras!

Une fois ça fait, dans la même salle, vous allez dénoter 2 guichets à l’extrémité droite.  Où ces guichets, vous allez voir l’inscription « Immigracion Guatemala ». Vous devez aller voir un des agents sur place pour obtenir votre stamp d’entrée au Guatemala! Encore une fois, C’EST GRATUIT! Donc il n’y a AUCUN FRAIS D’ENTRÉE POUR LE GUATEMALA!

Les français désagréables!

Après avoir eu mon étampe d’entrée, j’ai quitté le bâtiment pour aller échanger mon argent! Où la porte, j’ai recroisé une française qui m’avait confirmé un peu plus tôt l’entrée pour les touristes au bureau d’immigration! Initialement, elle avait été gentille! Cependant, après, alors que je quittais et qu’elle était à l’extérieur où la porte avec ses comparses de son tour organisé, elle a genre vraiment été désagréable en commençant à me parler pour publiquement rire de comment je parle et du français québécois proprement dit!

Je vais pas entrer dans les détails, mais ultimement j’ai mentionné que je quittais la discussion car ça devenait irrespectueux!

Ceci étant, je vais toujours me demander pourquoi les français sont autant des déchets quand ils sont en groupe ou simplement en étant eux-mêmes! Sincèrement, c’est le seul peuple colonisateur qui a cette approche et qui comprend pas le principe d’évolution de la langue. Jamais un anglais, un espagnol ou un portugais va avoir cette approche envers un pays d’Amérique partageant la même langue mais ayant développée celle-ci différemment. Sérieux, faut vraiment être retardé pour être aussi désagréable et imbécile comme ça. Je vous souhaite fortement un jour d’apprendre des belges, sincèrement une population 10 fois mieux que l’imbécilité que votre nation représente un peu partout dans le monde! Vous êtes réellement des tartes!

Se rendre à Chiquimula au Guatemala!

Après avoir changé votre argent en devise locale auprès du gars qui est à genre 50 mètres de la sortie du bureau d’immigration en allant vers le Guatemala, vous allez maintenant faire vos premiers pas dans ce merveilleux nouveau pays!

Frontière el florido

Vous voyez ce gros bus au fond à gauche? C’est le bus que vous devrez prendre pour vous rendre à Chiquimula! De face, il va ressembler à ça:

Bus frontière guatemal

Il est maintenant temps de se rendre à Chiquimula, qui est la plus grosse ville du coin! De là, vous pouvez prendre un autre bus vers un peu partout au pays! À noter que le coût du trajet est de 20 en devise guatémaltèque!

Bus chiquimula guatemala

Dernier truc, quand vous allez arriver à Chiquimula, il faut savoir que la station de bus est pas DANS le mercado, mais bien où la rue extérieure! C’est exactement là:

Ici, juste dire votre ville et le gars va s’occuper de vous! J’ai comme le sentiment qu’il a une commission s’il apporte un client, donc il va se faire un plaisir de vous mener au bon bus! Il a même pris mon sac pour le mettre dans la soute pour les bagages! Genre, excellent service! 🙂

Personnellement, je suis allé à Guatemala City. Le prix était de 70 en devise locale, mais le gars a voulu me surcharger de 10. Il est tellement imbécile qu’il a même pas refait son reçu, juste écrit par-dessus!

Reçu autobus guatemala

Sincèrement, j’étais en caliss! Criss de déchet qui bouffe trop de Mcdo!

Bus el florido

Derniers mots sur mon passage à la frontière El Florido en direction du Guatemala!

C’était probablement la frontière la plus facile que j’ai traversée de ma vie! La gratuité pour sortir de l’Honduras et entrer au Guatemala a rendue mon passage encore plus exceptionnel! Le seul truc choquant, c’est me rendre compte que je dois dealer avec des déchets du Guatemala qui me chargent trop pour le bus car je suis blanc! Ça me donne pas une forte première impression des gens du pays après avoir été en relation avec la population la plus ultime de l’humanité aka les gens de l’Honduras!

OKAY BYYYYYYEEEEEEEEEE! 🙂

Un commentaire sur Frontière El Florido: Traverser la frontière du Honduras vers le Guatemala depuis Copán Ruinas à pied!

Masaya: 5 choses à faire absolument dans la région de Masaya au Nicaragua!

Cette semaine, j’étais dans la région de Masaya car j’ai beaucoup de temps de libre au Nicaragua! De ce fait, j’ai pris la peine de visiter cet endroit qui est…

Cette semaine, j’étais dans la région de Masaya car j’ai beaucoup de temps de libre au Nicaragua! De ce fait, j’ai pris la peine de visiter cet endroit qui est pratiquement touriste free. La place est parfaite pour se reposer des endroits où tout le monde va, un peu comme un endroit pour voir une facette plus locale du Nicaragua! Ceci étant, il y a quand même 3-4 trucs à faire dans la région de Masaya. Et c’est de ça qu’on va parler dans cet article exceptionnel encore une fois! 🙂

Visiter la ville de Masaya!

La majorité des gens s’amusent à rester à Granada pour visiter la région de Masaya car la plupart des grosses attractions du genre le volcan sont dans un rayon de genre 30 à 40 kilomètres! Ceci étant, personnellement j’ai mis mon Quartier Général durant ma visite de la région directement dans la ville de Masaya!

Parc central ville masaya

La ville de Masaya a absolument rien d’exceptionnel. Je veux dire, il y a proprement dit aucune attraction pour les touristes à même la ville. Cependant, cette lacune fait aussi sa grande force et est la raison pour laquelle elle mérite d’être visitée. Durant mon séjour, à défaut d’avoir accès à des auberges, je vis dans un petit hôtel à 7 dollars CAD la nuit aka une chambre avec une famille locale qui se font à manger directement dans la cuisine extérieure où je pogne le wi-fi dans un salon avec une télé cathodique. Tout ça pour dire que Masaya, ça va être l’endroit où vivre comme un local car il y a aucun blanc, que des locaux vivant dans une ville faite et orientée pour une population locale!

La chose que j’adore ici, c’est que tu vas jamais te faire harceler parce que t’es blanc! Tu vas jamais te faire crosser sur les prix parce que t’es blanc! Tu vas jamais te faire regarder avec dédain parce que t’es blanc! – Bref, c’est la première fois que j’ai de l’estime pour la population du Nicaragua depuis que je suis arrivé dans le pays! Ça fait du bien pouvoir vivre avec des locaux et ce, sans te sentir comme un porte-monnaie sur 2 pattes!

Ceci étant, si vous allez visiter la ville de Masaya, il faut absolument aller visiter le marché municipal proche du terminus de bus. Particulièrement en cas de pluie, ça va vous permettre d’admirer le système des égouts en place – Tout à fait exceptionnel! 🙂

Il faut quand même donner du crédit à cette femme, elle arrêtait pas de recevoir des détritus sur son stand, mais elle les dégageait tous avec son crayon ou de quoi de même! Ça c’est une femme assidue à la tâche!

Femme poubelle marché masaya

Admirer le Lac d’Apoyo depuis le Mirador de Catarina!

Hier j’ai fait un deux en un en allant voir le Lac d’Apoyo depuis le Mirador de Catarina! En effet, ces deux trucs sont super populaires ici dans la région de Masaya!

Pour me rendre au Mirador de Catarina, qui est un point de vue en hauteur offrant une vue exceptionnelle sur le Lac d’Apoyo, j’ai pris un petit bus jaune au coût de 50 cents CAD qui passait directement sur la route principale à l’extrémité de la ville de Masaya en direction de la petite ville de Catarina!

Catarina est pas nécessairement une grande ville, mais il y a plein de commerces à visiter si ça vous chante! Pour ma part, je me suis tout de suite dirigé vers le Mirador afin de pouvoir profiter le plus longtemps possible de l’endroit avant que les autres touristes idiots arrivent! Bref, à 9 heures du matin, j’avais mon premier tête à tête avec le lac d’Apoyo! – Coucou Sexy! 🙂

Lac apoyo depuis mirador de catarina

Quand les imbéciles de touristes ont commencé à arriver, j’ai pris la peine de marcher jusqu’à l’extrémité du site. Durant le trajet, vous avez le plaisir d’avoir d’autres angles de vue sur le lac!

Lac d'apoyo

Au fin fond du site du Mirador de Catarina, t’as un genre d’Arboretum assez relaxant avec des petites tables pour manger avec ta famille – Ou manger ta conjointe si tu trouves un coin tranquille!

Mirador de catarina

Ce qui est aussi intéressant avec l’extrémité du Mirador de Catarina, c’est que pour 10 dans la devise locale tu peux vivre l’expérience des toilettes Nicaraguaiennes où tu dois vider de l’eau dans la toilette pour flusher!

Sur le chemin du retour, j’ai commencé à rencontrer plus de gens! C’est d’ailleurs à ce moment que j’ai dénoté que l’endroit était plein de vendeurs, et qu’il était possible de faire des balades en chevaux avec les poils colorés – No joke, j’ai vu des chevaux avec du rose sur la queue et la crinière!

Cheval mirador de catarina

J’ai aussi pu remarquer le parfait touriste blanc! Genre, il était marié avec une Nicaraguaienne. Comme c’est un touriste imbécile, il a fait la pose « Faisons semblant d’être heureux pour le selfie »!

Blanc prenant selfie

Par la suite, comme un bon blanc, il a tourné le dos à sa femme pour prendre des photos que personne va regarder avec son trop gros appareil de riche blanc car monsieur est un photograhe en herbe sans talent!

Riche blanc qui prend des photos

Ultimement, sa fille a eu l’audace et l’insignifiance d’aller le voir pour profiter de ce moment au Mirador afin de passer du temps avec – Mais le riche blanc était trop occupé à affectionner son appareil photo et a ainsi ignoré sa fille! 🙁

Père imbécile

Il était temps pour moi de quitter les lieux après un petit 3 heures sur place! Je dois dire que je sais même pas encore comment la place coûtait, j’ai essayé de trouver le guichet pour payer mon entrée, mais j’ai rien trouvé! Cependant, il semble que ce soit de quoi comme 1$ USD pour les touristes! À la prochaine cher Mirador, tu vas me manquer! 🙁 -xoxo

Mirador de catarina

Visite du Volcan de Masaya et du Lac Masaya!

En me levant en ce beau matin, je me suis dit que ce serait une bonne idée d’aller visiter le fameux Volcan de Masaya!

Volcan masaya

De ce fait, j’ai pris le bus menant à l’entrée du Volcan pour me faire dire une fois à l’entrée que je pouvais pas monter le 6-7 kilomètres d’asphalte menant au sommet du volcan à pied. Je devais me payer un taxi pour aller au top – Criss de crossage! Par conséquent, j’ai fait demi-tour car je trouve fortement ridicule de payer un taxi qui va probablement me charger un prix de marde car je suis blanc. Ceci étant, comme alternative abordable, je suis allé à la Promenade de Masaya où j’ai pu voir le Volcan avec en ajout le merveilleux Lac de Masaya! 🙂

Volcan et lac masaya depuis la promenade

Je sais que le Volcan de Masaya est super populaire pour les visites de nuit car tu peux voir la lave rouge et tralala! Cependant, je voulais le voir de jour car je vais bientôt au Guatemala et je vais dormir sur un volcan pour voir un autre volcan en activité gicler de la lave – Donc l’idée de voir celui de Masaya de nuit m’excitait pas car je veux avoir l’effet de la première fois au Guatemala!

Concernant le Lac et le Volcan de Masaya, je crois que la promenade de Masaya est probablement le meilleur endroit pour admirer les lieux gratuitement. C’est pas trop loin du centre et c’est aménagé de manière adéquate!

La location est un peu énervante car ici ils appellent une Promenade une Malecon. De ce fait, juste cliquer sur la carte pour voir c’est où!

Visite de la petite ville Nindiri!

Nindiri est un peu comme une petite ville annexée à Masaya! Sérieux, tu peux t’y rendre à pied! La ville est super colorée et a un parc de dinosaures pour les enfants exceptionnel! J’ai juste pu voir de dehors car le jour que je voulais le visiter c’était fermé – Le seul jour de la semaine où il devrait l’être. Tabarnak!

Bref, une belle petite ville où prendre une marche et surtout profiter de la Place Principale.

Ville région masaya nicaragua

Acheter ses cadeaux au Mercado de Artesanías de Masaya!

Aujourd’hui, pour ma dernière journée à Masaya, je voulais affectueusement aller visiter le Musée du Folklore de la ville. Ceci étant, le caliss était fermé. De ce fait, je me suis promené dans le marché où est situé le musée. Ce marché en est un d’artisanat. Comme j’achète toujours des ravissants cadeaux à certaines personnes, j’ai pris la peine de regarder et j’ai trouvé 2 merveilleux cadeaux! L’un est une sucrière faite dans du bois d’un arbre du Nicaragua et l’autre est un truc pour broyer les épices. Voici d’ailleurs ce dernier, c’est sculpté dans une niaiserie de fruit selon ce que la dame m’a dit!

Cadeau masaya nicaragua

J’achète jamais mes cadeaux d’hommes car ils sont tannants. J’ai donc trouvé le parfait kiosque avec une mère et sa fille de genre 13 ans. Sérieux, je m’attendais à ce que l’exercice de négociation soit un peu chiant car les Nicaraguaiens ont tendance à toujours crosser le touriste comme mentalité de vie. Ceci étant, j’ai eu des prix plus bas que ceux indiqués sans aucun problème. En fait, j’ai eu des prix que je me sens à l’aise de payer considérant le principe de profit sans exagération pour le vendeur de sorte à pas me sentir comme un porte-monnaie manqué de respect! Aussi, il faut dire que les vendeurs savent emballer tes achats comme des machines de guerre. Voici le sucrière – Elle a utilisé du gros criss de tape!

Masaya cadeau

En dehors de mes achats, l’endroit est vraiment agréable si ce n’est que pour fouiner un peu! 🙂

Derniers mots sur ma visite de la région de Masaya!

Je dois dire que j’ai pris ça un peu relax! J’ai fait beaucoup d’hôtel et de Netflix tout en visitant un peu! Ça faisait du bien d’être dans un endroit sans touristes!

Aussi, comme tu as été gentil de te rendre jusqu’à la fin, voici une petite surprise! Une vidéo de mon retour à l’hôtel durant une pluie torrentielle! Enjoy 🙂

OKAY BYYYYYYYYYYYEEEEE! 🙂

Aucun commentaire sur Masaya: 5 choses à faire absolument dans la région de Masaya au Nicaragua!

Tapez dans le champ ci-dessous et appuyez sur Entrée / Retourner à la recherche