J’arrive d’aller me promener! Sur la route, j’ai vu un petit temple pour les bouddhistes! Comme j’aime bien ces petits temples, et que celui-ci était vraiment juste trop joli, je me suis dit que j’allais aller jeter un coup d’oeil!

Là, je suis devant le temple à Hô-Chi-Minh au Vietnam. Je demande à un moine à l’extétieur de pouvoir rentrer en lui faisant un signe de regard et de marche avec mes mains en pointant vers le temple, il répond avec un signe de la tête par l’affirmative.

Je rentre dans le temple et les moines mangent, des visiteurs prient et d’autres cuisinent pour les moines. Je suis le seul touriste sur place, et surtout le seul qui fait absolument rien relié au mode de vie bouddhiste.

Sur place, il y a deux types de moines, un avec l’habit orange et l’autre avec l’habit gris charbon. La majorité me regarde bizarre mais dit pas un mot. Cependant, il y a ce moine en gris charbon, qui lui me regarde pas, il me dévisage solide!

Après avoir passé genre 3-4 fois proche de moi, il fait un premier contact en disant que j’ai pas le droit à ma casquette! – Okay fine, je l’enlève! – Un peu après je me rapproche d’où le monde mette leurs trucs qui sentent bons quand on prie! En même pas 2 secondes et quart le même moine vient me dire que je peux pas être là parce que c’est un temple bouddhiste et qu’il faut porter des vêtements longs. Je suis donc parti en me disant que je venais de vivre un épisode de racisme par l’action.

Mais qu’est-ce que le racisme à la base?

Le racisme à mon sens c’est large, mais en gros ma définition c’est d’avoir un sentiment défavorable envers quelqu’un relié à une association à un groupe quelconque. – En passant, ceux qui veulent commenter avec la définition du dictionnaire, vous pouvez! Mais personnellement je me caliss un peu de ce que le dictionnaire dit! 🙂

Donc en gros, tu vois ton voisin pour la première fois et tu te dis: « Tabarnak, un criss de chinois! » – C’est du racisme!

Mais qui est raciste?

En gros, tout le monde l’est! Personnellement, je crois pas au syndrôme de mère Thérésa où quelqu’un est parfait de A à Z au courant de sa vie!

On a tous déjà passé un commentaire un peu vilain ou eu une pensée négative sur la base de la race et c’est fine, on est pas parfait et c’est correct comme ça. On est tous un petit peu raciste, mais l’humain est imparfait et c’est une chose qu’on doit accepter! La tolérance idyllique que Trudeau veut démontrer est humainement inatteignable! Ce qui par contre fait de nous un humain bon ou mauvais sur le plan du racisme, c’est sur l’action ou l’inaction amenée par ce sentiment!

L’action ou l’inaction résultant du racisme.

Je vais tenter d’expliquer ce point en comparant ma propre personne à la personne qu’était ce démoniaque moine.

L’inaction résultant du racisme.

Si vous avez lu la section sur le Cambodge, vous savez pertinemment que j’ai un préjugé défavorable envers la majorité des Cambodgiens, ou bien des Chinois.

Quand je vois un chinois, oui j’ai une pensée raciste. À la base, je veux pas lui parler et avoir une relation avec. Je l’ignore sur la base d’un préjugé.

Le fait ici, c’est que mon racisme me pousse à avoir une absence de relation sociale envers lui. Est-ce que ça le brime en tant que personne? Est-ce que ça lui fait du mal? Est-ce que ça l’occasionne une incidence quelconque dans sa vie? Dans tous les cas, la réponse est non!

Donc c’est ça l’inaction! Je vis avec mon préjugé mais je ne l’impose pas. Ni à moi, ni à lui.

L’action résultant du racisme.

Ici, on va prendre le connard de moine! Dans le contexte, il aimait vraiment pas que je sois là. Mon opinion ici est basée sur le fait que j’ai eu en premier l’autorisation, ensuite un dévisagement, ensuite une atteinte avec ma calotte et soudainement, c’était « Okay, ton linge aussi tant qu’à faire alors tu dégages! » – Pourquoi pas m’avoir dit Non au début si c’était vraiment un réglement?

Bref, ici le gars a eu l’action de tout faire pour me faire sentir inconfortable au point de me pousser à partir par son inconfort ou haine à mon égard. Est-ce que c’est parce que je suis blanc, touriste ou catholique? Je sais pas, reste qu’il me voyait différemment et que ça, ça l’a poussé à une action créant une incidence négative sur ma personne! Et c’est ça qui est mal du racisme, être amené à agir par ce sentiment humain au lieu de le contrôler et vivre seul avec dans ses conséquences!

Derniers mots sur le racisme en voyage!

Le racisme existe et va toujours exister! Une fois que le monde va avoir compris ça et va l’accepter, c’est là qu’on va pouvoir vivre en harmonie car on va devoir apprendre à le contrôler! Car la première étape pour soigner un fardeau, c’est l’acceptation!