Aujourd’hui j’étais tranquillement sur le bord d’une cenote après m’avoir baigné dedans et il y avait 2 français qui sautaient du haut de la petite falaise où j’étais. Un moment donné vous avez un groupe de touristes qui arrive et un décide de prendre une vidéo des français. Après 2 ou 3 sauts ils commencent à avoir une discussion et ça vient sur le sujet du français canadien, car le gars était Canadien. Après un moment, vous avez la tête de balloney qui utilise le terme « Lower class of french » pour décrire notre français à nous, canadiens français. Suite à ça, le gars part avec sa femme.

J’étais en tabarnak!

Je vais pas rentrer dans un argumentaire expliquant pourquoi notre français est pas de seconde classe, car c’est une simple question de développement et d’adaptation en fonction de variables diverses. Alors tous les français se valent. Ce que je veux par contre pointer c’est combien stupide et insultant c’est qu’un Canadien trop paresseux pour apprendre notre langue, officielle d’ailleurs, se permette de juger la qualité de notre français en comparaison des autres pays francophones. – Ça m’a profondément choqué.

Comme vous savez, j’aime particulièrement ma langue française et je la défends dès que j’en ai l’occasion. Comme ici d’ailleurs! – Ceci étant, suite à cet événement j’ai décidé d’aller envoyer chier le gars. J’avais comme objectif de lui dire « Fuck You » et de partir.

Par conséquent, j’ai suivi le gars et sa femme jusqu’à leur bus. Une fois derrière le gars j’ai vu qu’il parlait à un mexicain pour acheter de quoi. Donc j’ai patiemment fait le tour du bus subtilement pour me mettre à côté de lui et attendre. Ça devait avoir l’air bizarre, mais je m’en crissais. 🙂

Une fois terminée sa transaction, je lui demande pourquoi il a dit ça. Le gars était tellement imbécile qu’il me disait que c’est les français de France qui disent ça et tralala. – Le problème c’est que le gars a pas dit que c’était les français qui disaient ça dans sa discussion, il l’a dit comme une affirmation de sa propre perception. – J’ai été obligé d’expliquer la nuance du développement de la langue, le principe du politiquement correct, le principe des sacres et tralala. – J’ai bien sûr aussi mentionné que c’était très impolis les termes qu’il avait employés.

Bref, ce que je me rends compte c’est que le gars était stupide. Quand je lui disais par exemple le politiquement correct, il semblait pas assez brillant pour comprendre le parallèle anglais du US Vs le British. – Faudrait vraiment que dans les cours de langue française dans les écoles anglaises on prenne la peine de parler un peu plus du développement de la langue française au Canada. – Aussi, ça m’amène à me questionner sur l’opinion des Canadiens Anglais sur nous, les Canadiens Français. Pour eux, est-ce qu’on est juste une sous-race qui sait même pas parler une langue comme du monde? Le gars était peut-être juste aussi un retardé mental, je sais pas. Reste que la situation était fâchante qu’un épais qui connait rien à notre langue se permette ouvertement de la dénigrer. – J’ose espérer qu’il a compris mes explications et mon emphase sur les mots utilisés. Et pas besoin de vous dire que je lui ai tout expliqué en anglais pour qu’il comprenne. Car monsieur était trop balloney pour être bilingue. 🙂