VoyageurQc

Blog Voyage à saveur Québécoise!

Comment trouver un vol pas cher avec Google Flight?

Un des aspects principal du voyage, c’est de prendre un petit avion pour se rendre d’un point A au point B. Quoi que cette action est TELLLLEEEEEMENT cool et que…

Un des aspects principal du voyage, c’est de prendre un petit avion pour se rendre d’un point A au point B. Quoi que cette action est TELLLLEEEEEMENT cool et que c’est sûrement le moment où on est le plus excité de se diriger vers une nouvelle aventure, il faut savoir que c’est aussi l’un des aspects du voyage qui coûte le plus cher! Heureusement pour nous, notre ami Google est là pour nous! Avec son excellent Google Flight, vous avez la possibilité de trouver un billet d’avion à un excellent prix! Cependant, il est important aussi de maximiser cet outil en l’utilisant de manière intelligente et optimale, et c’est ce que nous allons apprendre aujourd’hui.

Ouais mais… C’est quoi Google Flight?

En gros, Google Flight c’est un ramassis de toutes les vols qui se dirigent d’un point A à un point B. C’est fait par la merveilleuse compagnie Google et bien sûr, c’est gratuit!

Un des petits icks, c’est que j’ai déjà dénoté qu’une compagnie, Viva Colombia, avait pas ses vols affichés sur Google Flight. Donc avant de finaliser votre achat via Google Flight, peut-être juste vérifier sur d’autres ressources pour être certain que vous payez vraiment le meilleur prix!

Donc, comment utiliser Google Flight?

Bon, donc là c’est le moment le plus important! Pour ce faire, nous allons répondre à 2 questions!

1- Où je suis?!

Bien évidemment, nous allons devoir en premier lieu sélectionner notre endroit de départ! Pour ce faire, nous allons sélectionner l’aéroport le plus logique pour nous, c’est-à-dire celui le plus proche! Dans notre cas, nous prendrons Montréal car nous sommes au Québec!

Bien sûr, choisir Montréal est l’option qui fait du sens, mais est-ce vraiment la plus économique? Pas nécessairement! Plusieurs compagnies Low Cost sont disponibles dans des plus petits aéroports. Pourquoi? Je sais pas, peut-être pour sauver des coûts de loyer, mais qu’importe, l’important pour nous c’est de trouver la meilleure aubaine! Donc ce qu’on doit faire quand on sélectionne le lieu de départ sur Google Flight, c’est de sélectionner aussi les aéroports qui sont dans une distance respectable de l’aéroport principal. Dans le cas de notre petite simulation, nous irons avec 150 KM.

Maintenant je vous entends dire « OH MAIS STEEEVENNNNNNN, C’EST TELLLLEEEEEMENT LONG TROUVER TOUS CES AÉROPORTSSSSSSSS ». Don’t worry Bro, Google Flight est là pour toi. Take a look below! 

google flight aéroportAprès avoir écrit la ville où est l’aéroport principal, on clique sur le merveilleux « + » et vous allez découvrir les autres aéroports du secteur, vous avez maintenant qu’à les sélectionner selon la distance que vous avez choisie en les cochant! 

Maintenant que ça c’est fait, il y a toujours la facette qu’est le coût pour se rendre à cet autre aéroport au cas où le billet le moins cher part de là. Pour ça, je vous conseille d’utiliser le site Rome2Rio, il vous permet de trouver tous les moyens pour se rendre d’un point A à B (Autobus, voiture, taxi, train etc.) avec les prix, et c’est vraiment super précis (Genre au dollars près). Ce site est vraiment une merveille!

2- Où je vais?!

Maintenant ça c’est la question la plus merveilleuse! À savoir où est-ce qu’on s’en va! Ici, on va mettons prétendre qu’on s’en va en Inde! Pourquoi?! Simplement car c’est la prochaine destination où je vais aller! 🙂

Donc, après avoir sélectionné le « Aller Simple » (Parce que oui, le billet Aller-Retour c’est pour les faibles), on va simplement sélectionner le nom du pays! La raison ici de ne pas sélectionner une ville spécifique en Inde, c’est simplement car quand on va cliquer sur recherche, toutes les principales villes où il y a des aéroports vont apparaître et le prix pour chacun avec. Donc pour une même date, on va avoir les différents prix en fonction de la ville du pays. Comme on est des backpackers, on se préoccupe assez peu de la ville car le voyage c’est aussi l’aventure de la surprise, donc on va simplement sélectionner le pays et voir ce que ça nous donne! Voici donc ce que ça nous montre:

google flight inde prix

Comme vous pouvez le voir, la variation de prix entre le moins cher et le plus cher est quand même de 100 dollars, et ça pour le même pays! C’est quand même pas rien!

Donc une fois que vous avez les prix par ville, vous n’avez qu’à sélectionner le prix le moins cher selon la ville que vous désirez (Dans le cas où plusieurs offres le prix le plus bas). Maintenant que vous avez la ville, vous la sélectionnez et vous allez voir la fiche des prix. Dans le cadre de notre simulation, nous sélectionnerons New Delhi à 585$.

La suite, c’est simplement d’aller dans le calendrier et de trouver la date qui est la moins chère, car nous venons de trouver la ville la moins chère! Alors l’exercice est assez simple, ça ressemble pas mal à ça:

google flight marc

Comme vous pouvez le voir ici, on peut dénoter que la fin mars nous offre un 572$, donc une petite économie sur Google Flight de 13$ par rapport à l’étape précédente!

Maintenant, on sait comment sélectionner le prix le plus bas en utilisant Google Flight! Une fois que vous avez sélectionner la date, vous n’avez qu’à cliquer sur le lien du fournisseur de service et vous allez pouvoir profiter de ce délicieux prix!

Malgré cette merveilleuse astuce, mon prix est encore trop cher! Que puis-je faire ?!? OMG!

Pas de panique, à chaque problème une solution! Parfois, quand mon billet d’avion était trop cher malgré l’exercice mentionné ci-haut, je faisais simplement mon propre itinéraire! Ceci veut simplement dire que je sélectionnais mon premier billet pour une destination intermédiaire et de là, je prenais un billet pour ma destination final!

Pour vous montrer ce que je veux dire, faisons l’exercice et utilisons Google Flight pour aller de Montréal à la Roumanie selon le procédé expliqué ci-haut! Voici ce que ça me donne:

google flight roumanie

Avec le même exercice, on trouve un billet d’avion à 500$

Maintenant, on va essayer en trouvant un vol intermédiaire. Pour ce faire, au lieu de sélectionner par pays, je vais sélectionner le continent de l’Europe et voir quelle ville du continent est la moins cher pour se rendre. Voici le résultat:

google flight paris

Voilà, donc la ville la moins cher pour se rendre en Europe est Paris, à 330$.

Maintenant voilà ce que me donne de Paris à la Roumanie:

google flight paris roumanie

Voilà, donc de Paris à la Roumanie, Bucarest plus précisément, le prix est de 61$!

Donc en gros, pour 391$ je peux faire la même destination que celle précédente à 500$! En plus je pourrais visiter la ville de l’A♥M♥O♥U♥R car mon vol serait le 7 pour Paris et pour la Roumanie le 9. Et pour économiser, je pourrais agréablement dormir à l’Aéroport! ♥.♥ 2 pays en 1, et 109$ de plus dans mes poches! TROP FORT!

Google Flight, je t’aime!

Oui, j’aime Google Flight! Une fois qu’on sait un peu comment ça marche, c’est réellement facile de se faire des itinéraires à prix très abordables! Réellement, avec cet outil et la méthode de recherche ci-haut, vous allez pouvoir faire le tour du monde les doigts dans le nez et le porte-monnaie toujours bien rempli! Et peut-être si vous êtes chanceux, devoir découvrir des petits coins de pays entre deux destinations! 🙂

 

 

 

3 commentaires sur Comment trouver un vol pas cher avec Google Flight?

Volontariat en voyage: Pourquoi est-ce une bonne idée?

Quand on part en voyage, surtout quand on est un backpacker, on aime ça quand ça coûte pas cher! On aime ça rencontrer des nouvelles personnes et découvrir de nouvelles…

Quand on part en voyage, surtout quand on est un backpacker, on aime ça quand ça coûte pas cher! On aime ça rencontrer des nouvelles personnes et découvrir de nouvelles cultures! On aime aussi ça pas trop payer cher, si possible! Et c’est là que le délicieux monde du volontariat en voyage t’ouvre ses portes! En même temps de pouvoir faire la totalité de ce qui est mentionnés ci-haut. tu vas pouvoir faire une bonne action au courant du processus! ♥ Alors dans ce merveilleux article, nous allons voir ensemble toutes les bonnes raisons qui peuvent pousser un backpacker ou un low-budget traveller à choisir le chemin du volontariat durant son voyage, ou du moins pour certains chapitres de son périple!

Mais c’est quoi ça le volontariat en voyage?

En gros, le volontariat c’est de donner un peu de son temps durant une certaine période de temps à faire une activité « X » en échange de quelque chose. Tout dépendant de l’arrangement que vous avez, vous allez pouvoir faire des choses aussi diversifiées que :

  1. Vous occuper de la réception d’un hôtel.
  2. Faire du ménage.
  3. S’occuper du Marketing d’une organisation.
  4. Gérer des ressources, tels des volontaires.
  5. S’occuper de l’entretien du terrain.
  6. Etc

Donc ouais, le volontariat est vraiment un monde pleins de surprises et d’opportunités! Vous pourrez être un artiste peintre une journée, et l’autre devenir Mère Thérésa à vous occuper d’enfants malades.

Ceci étant, bien sûr, en devenant l’homme le plus productif de la terre pour une personne ou une organisation, vous recevrez aussi en échange de petites choses! Règle générale, vous recevrez de la nourriture et/ou une place où faire dodo. Le volontariat est l’antipode du travail rémunéré avec de l’argent! Ici, on retourne au bon vieux temps avec un principe un peu de « Troc ».

Afin de trouver de merveilleux volontariats, vous avez plusieurs options! Vous pouvez vous amuser à chercher sur Internet afin de trouver une organisation qui fait pleins d’entrevues avant de vous prendre et qui, souvent, vous demande de « Payer »(Pire joke EVER). Ou vous pouvez aussi faire une recherche sur le site Workaway ou HelpX. Dans les 2 cas, vous devrez payer un certain montant, mais c’est pour les serveurs et le tralala! Et c’est pour 1 ou 2 ans dépendant des sites! Mais ces 2 là sont supers bons et sont les plus populaires chez les BackPackers! Personnellement, je vous conseille fortement WorkAway car les profils sont plus actifs et c’est plus professionnel, mais le site HelpX vous permet par moment de trouver de petites perles!

Le volontariat en voyage, meilleur moyen pour créer de vrais amitiés!

volontariat en voyage J’aimerais vous présenter à gauche le merveilleux Sergio et à droite le délicieux Carlos!

Sergio est le fils de la proprio de l’hôtel dans lequel j’ai fait mon premier volontariat à Bogota en Colombie, gentil le jeune homme! On a partagé quelques consommations ensemble et quelques parties de X-Box. Sur cette photo, ce vilain m’avait vidé un sac de farine sur la tête. Comme vous pouvez le constater, je me suis vite vengé! (Niark Niark Niark!)

L’autre c’est la légende Carlos! Le gars était un volontaire comme moi! C’est un gars qui a quitté la France à genre 17 ans pour certaines raisons et qui était sur les routes du monde depuis un bon bout, genre 12 ans! Là, il doit être rendu à genre 14 ans! Quand je l’ai rencontré, l’ambassade française était un peu tannante avec son Visa, alors il s’était trouvé le même volontariat que moi en attendant! On a partagé d’excellents moments! Ce qui est chouette par la suite, c’est que quand j’ai descendu l’Amérique du Sud, on s’est retrouvé dans 2 autres pays, soit le Pérou et l’Équateur! On a vécu solide d’aventures ensemble! Mais ça, je vous raconterai ça dans un prochain article! Ce qui faut comprendre ici, c’est que les amitiés où vous êtes en voyage, dans des situations similaires relativement à l’argent ou whatever, vous permet de créer des liens très étroits et ça, ça vaut solidement tout l’or du monde!

volontariat en voyage Ici, nous avons le merveilleux Téo à gauche, mon sexy moi-même dans le milieu et à droite, le coureur de jupons Félix!

Ça, c’était durant mon second volontariat en Colombie, une petite communauté au nord de la ville de Bogota pour les personnes ayant des handicaps. En gros, on était toujours ensemble! On mangeait ensemble, on travaillait ensemble et on faisait du social ensemble! On a resté ensemble un bon 2 mois facile à vivre ensemble 24/24. Téo a été le premier sur place et c’est lui qui m’a accueilli quand je suis arrivé! Un merveilleux espagnol qui finissait son voyage en Amérique du Sud! Félix est arrivé un peu plus tard, un Belge! Il était cool, il parlait Français! Il était un peu plus jeune que moi et Téo, mais GOD DAMN qu’il nous faisait rire! Et pour comprendre ça, faut se mettre en contexte! Vous avez d’un coté Téo qui étudie en Philosophie et qui se prend solidement pour un penseur. De l’autre vous avez Félix, l’homme qui tombe en amour avec n’importe qui et qui est super naïf sur le monde. La raison Vs Le rêveur. Parfois, les situations étaient juste trop merveilleuse!

« Félix, you don’t know what love is, you’re only 18 »

-Téo

Cette phrase, c’était après que Félix aille fourré une Colombienne qui faisait du volontariat avec nous et qu’il aille eu le cœur brisé car pour la fille, c’était qu’un one night. Il faut le dire, Téo sait comment nous remonter le moral!

Le volontariat en voyage permet d’avoir des avantages, comme la nourriture et le dodo gratuit!

Comme mentionné ci-haut dans le descriptif de ce qu’est le volontariat, il y a la parti la plus merveilleuse du volontariat en voyage et qui est: Les privilèges que nous avons en étant un gentil et bon volontaire! Sur les sites ci-hauts, vous allez avoir la possibilité de voir ce que les gens ou organisations attendent de vous. Vous aurez aussi la possibilité de voir ce qui vous sera offert! Règle générale, quand vous visez un bon volontariat, on doit s’attendre à environ 5 heures de travail par jour. Pour ça, je vous conseille d’essayer de viser au moins 2 repas par jour et le dodo gratuit! En gros, la totalité des volontariats vont vous offrir un lit gratuit. Après, le déjeuner est souvent donné aussi, mais ce que vous devez viser en tant que volontaire, c’est un dîner ou un souper gratuit aussi. Pourquoi? Simplement car le déjeuner dans les autres pays, c’est pas comme en Angleterre, c’est pas mal souvent juste du pain et 1 ou 2 œufs. Et ça c’est quand vous pognez pas l’option du déjeuner dans les hôtels de backpackers qui souvent, sont assez à chier. Genre du pain avec des bananes! Alors ce que vous devez viser c’est ça:

DODO + DÉJEUNER + UN REPAS PRINCIPAL

Toutes les autres combinaisons sont seulement une perte de temps! Et les raisons sont pas mal simples:

  1. Vous êtes pauvres, donc vous visez un arrangement qui a du bon sens.
  2. Vous donnez de votre temps, c’est normal que vous soyez récompensés adéquatement.
  3. C’est pas mal la moyenne entre le « J’en donne trop à mes volontaires » et le « J’exploite mes volontaires en leur donnant rien ».

Donc en gros, cette formule est simplement le juste milieu entre la loi de l’offre de la demande dans le merveilleux monde du volontariat de voyage.

Le volontariat en voyage permet de s’imprégner de la culture et d’apprendre la langue!

Comme vous avez le plaisir de voir ci-haut, j’ai l’air un peu épais sur le vidéo! Globalement, c’était le Dia de l’Administrador à Ayacucho! Ayacucho, c’est une petite ville dans le merveilleux pays du Pérou! En gros, là-bas, j’ai trouvé un petit volontariat comme professeur! Même si ça faisait, à cette période, un bon 1 an que je voyageais, je comprenais absolument rien de l’espagnol! Dans mes anciens volontariats, j’étais toujours dans des hôtels avec du monde qui parlait anglais ou je me trouvais toujours quelqu’un pour me traduire, majoritairement mon beau Carlos que vous avez rencontré ci-haut! Donc dans ce vidéo, vous me voyez juste complètement perdu parce que je comprenais absolument rien de ce qui se passe alentour!

Ce volontariat, où mon gros rôle était d’enseigner l’anglais à des petits enfants dans une merveilleuse école religieuse, était le premier dans lequel l’anglais était inexistant! En gros, j’étais pogné tout seul avec juste du monde qui parle seulement espagnol! Au début j’étais là: « God Damn c’est que je vais faire! ». Mais au final, ça s’est avéré quand même assez cool et instructif! Le fait de juste devoir parler espagnol m’a permis de développer mon espagnol plus vite en 2 mois que durant la totalité de ma première année! Et ça comment? Simplement en étant face à une situation où je pouvais pas faire autrement que de me pousser dans le cul! Et le voyage c’est aussi ça: Être dans une zone d’inconfort qui pour le mieux, nous permettra d’apprendre et de sortir de notre zone de confort! En fait, je dois dire que ce volontariat a vraiment permis à ma personne de profiter encore plus de ma deuxième année de voyage! Car le gars, comme c’était un religieux et qu’il me traitait aux petits oignons, il prenait toujours la peine de tout m’expliquer, de me faire découvrir la culture, de me montrer les expressions, les tournures de phrases, la nourriture du coin, les politesses, les pourquoi du comment etc. C’était vraiment malade! D’ailleurs, son nom c’est Sandro! Au final, notre relation s’est pas très bien terminée mais je dois dire que durant ces 2 mois à Ayacucho, j’ai appris à me botter le cul! Et pour ça: Merci mon Sandro! À cause de toi, j’ai pu jamais eu l’air aussi attardé à faire de coucous comme un débile profond parce que je comprenais absolument rien de ce qui se passait alentour de moi! God Bless You!

Le volontariat en voyage ça permet aussi de mettre un peu de blanc dans un monde nuancé de gris!

volontariat voyage ayacuchoÇa c’est moi, viril à souhait en train d’enseigner la nage à des petits enfants!

Sur la photo ci-haut, c’est mon moi-même en train d’entraîner les enfants à pas se noyer dans leur bain! C’était encore à Ayacucho, car là ma mission était d’enseigner l’anglais ainsi que de montrer à ces Némo de ce monde à nager! J’aurais pu choisir la photo où j’enseignais, mais je préférais elle, mon corps torse nu à la piscine est beaucoup plus sexy!

Ceci étant, ce qu’il faut comprendre ici, c’est que Ayacucho est une ville au beau milieu du Pérou, loin de la mer, des lacs et des grandes villes! En plus, c’est pas une ville très touristique! Dans cette merveilleuse optique, faut comprendre qu’en tant que Nord-Américain vivant dans un pays plus développé, j’avais des atouts que eux ont pas, notamment avoir eu des cours de natation ainsi que d’avoir appris l’anglais et avoir eu la capacité de le pratiquer durant mes voyages!

Les secteurs comme Ayacucho, dans des pays moins développés que le Canada, par exemple, on souvent besoin de ressources externes pour se permettre de donner des services ou transmettent des connaissances, et c’est exactement ici que le volontariat peut être une superbe idée! En plus, ce qui est cool, c’est que les gens de ces coins de pays, règle générale, sont supers reconnaissant et vous traitent comme des rois! En voici la preuve:

volontariat a ayacuchoVoici mon arrivé à Ayacucho pour mon volontariat, Sandro et les élèves m’attendaient avec un joli  « Welcome to Ayacucho Steeven »  ♥.♥

Honnêtement, comment tu veux pas être reconnaissant de ça! En plus, le plus le fun dans tout ça, c’est qu’à la fin du volontariat tu te sens super utile d’avoir aidé cette petite communauté!

Le volontariat en voyage, c’est beau! Mais c’est pas toujours rose!

J’ai déjà pogné 2 volontariats où c’était VRAIMENT mais VRAIMENT la merde!

  1. J’étais en Équateur sur la côte où l’océan! C’était un couple de Canadien qui avait mandaté un Américain pour faire la job! En gros, l’Américain était un peu paresseux! Alors il engageait des volontaires via HelpX pour faire le travail de merde à sa place! Toute la journée il regardait les volontaires, avec son Pepsi Diète dans la main, travailler sous le gros soleil. J’ai resté à peine 1 semaine, c’était vraiment de l’esclavage.
  2. J’étais en Équateur encore, là c’était un hôtel de Gringos à San Lorenzo, c’était encore une fois dirigé par un Américain. Le gars, au lieu de payer des Équatoriens 400 US$ par mois, il préférait les volontaires. À un moment donné il voulait m’enlever un jour de congé, j’ai dit « Non ». Il m’a mis dehors.  Encore une fois, c’était dirigé par un Américain!

En gros, il faut savoir que les personnes qui acceptent les volontaires ont chacune leurs raisons. Personnellement, je vous encouragerais à toujours faire du volontariat pour des personnes ou organisations locales du pays ou pour un Canadien (On est tellement COOOOOLLLLLL 🙂 ). Pourquoi? Simplement car les organisations locales veulent vraiment s’imprégner de la culture que vous apportez et sont reconnaissants. Le reste eux, genre les Américains, c’est majoritairement car ils connaissent le principe d’exploitation, alors ils profitent solidement de vous (À part les Canadiens, bien sûr!).

En gros, le volontariat c’est merveilleux, si on sélectionne bien!

Le monde du volontariat est un monde pleins de possibilités et qui peut être vraiment utile dans tous les aspects que vous recherchez. Que ce soit pour alléger le budget, pour découvrir la culture de l’interne, de s’amuser à apprendre la langue plus facilement ou bien pour vous sentir un peu plus utile dans ce monde parfois crasseux! Cependant, il ne faut pas oublier que le volontariat ne doit jamais vous faire regretter un seul instant de votre voyage, il est donc important de bien le sélectionner et de s’épanouir quand on y est! Alors à tous, je vous souhaite de trouver le volontariat qui répondra à vos besoins et vous donnera une valeur ajoutée à votre voyage!

EN PASSANT, N’OUBLIEZ PAS DE FAIRE DES CÂLINS DANS VOS VOLONTARIATS, ÇA REND HEUREUX!

volontariat calin

♥ YO! ♥

4 commentaires sur Volontariat en voyage: Pourquoi est-ce une bonne idée?

Tapez dans le champ ci-dessous et appuyez sur Entrée / Retourner à la recherche